France: le moral des industriels se dégrade "légèrement" en octobre | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Macro Économie

France: le moral des industriels se dégrade "légèrement" en octobre

Vendredi 21 Oct 2011 à 14:00

Le moral des industriels français s'est "légèrement" dégradé en octobre, les chefs d'entreprises se montrant un peu plus pessimistes sur leur activité, selon l'indice de l'Insee publié vendredi.

L'indicateur synthétique du climat des affaires dans l'industrie s'est replié de deux points par rapport à septembre. Il est tombé de 105 points en juillet à 97 points en octobre, sous sa moyenne de longue période.

Pendant la crise de 2008, l'indicateur s'était enfoncé sous cette moyenne, fixée à 100 points. Il avait chuté à l'époque autour de la barre des 70 points, pour ne retrouver des valeurs supérieures à 100 points que fin 2010.

L?indicateur du climat des affaires en France, calculé à partir des réponses des chefs d?entreprises des principaux secteurs d?activité, s'est également légèrement replié en octobre, perdant 1 point par rapport à septembre et 10 points depuis juillet.

Les entrepreneurs de l?industrie manufacturière jugent que leur activité passée est de nouveau en repli.

Les stocks de produits finis sont stables à un niveau jugé normal.

Les carnets de commandes globaux se stabilisent à leur niveau de long terme mais ils se dégarnissent encore pour l'étranger, se situant désormais nettement en dessous de leur moyenne de longue période.

Les perspectives générales, qui reflètent l'opinion des industriels sur l?activité dans son ensemble, se maintiennent à un niveau très bas.

Dans les industries de l?agroalimentaire, l?activité des derniers mois s?est redressée.

Dans les équipements électriques, électroniques, informatiques et machines, l?activité passée a ralenti de nouveau.

Dans la branche automobile, l?activité passée est jugée en net ralentissement. Les perspectives de production se redressent toutefois fortement, indiquant que l?activité pourrait gagner en dynamisme au cours des prochains mois.

Dans les secteurs de la chimie et de la métallurgie, l?activité passée est jugée en net ralentissement.

Dans les secteurs de la pharmacie et du caoutchouc, l?activité passée s?est raffermie, tout en restant à un niveau faible.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Dans un scénario du pire, Standard &...
Article Suivant :
La Grèce doit se déclarer en...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Macro Économie' »




Mots-clés : Crise   Climat  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?