La valeur du jour en Europe - PHILIPS : moins mauvais que prévu | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

Philips (PHIA) NL0000009538


€ 13.82  +2.26%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

La valeur du jour en Europe - PHILIPS : moins mauvais que prévu

Lundi 17 Oct 2011 à 11:58

Le titre Philips progresse de 2,53% à 15,175 euros aujourd'hui après la publication des résultats trimestriels. Le bénéfice net a fortement reculé, mais reste supérieur aux attentes des analystes. Le groupe a par ailleurs annoncé de nombreuses suppressions d'emploi. Le groupe a publié au troisième trimestre un bénéfice net de 76 millions d'euros contre 524 millions l'année dernière sur la même période. Le chiffre d'affaires, de son côté, a atteint 5,394 milliards d'euros contre 5,46 milliards au troisième trimestre 2010.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice net de 53,8 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 5,341 milliards.

Le groupe a par ailleurs annoncé 4 500 nouvelles suppressions d'emplois, qui s'inscrivent dans le cadre d'un plan de réduction des coûts de 800 millions d'euros. Frans van Houten, le directeur général, a précisé que les économies attendues se répercuteront sur les résultats pour l'essentiel en 2013.

Le groupe a également fait le point sur les négociations en vue d'une joint venture avec Hong Kong TPV dans les téléviseurs, admettant que les pourparlers prenaient plus de temps que prévu. « Dans l'éventualité qu'un accord final ne soit pas conclu, Philips envisagera des solutions de rechange », a indiqué Frans van Houten, le directeur général de Philips.

Oddo a renouvelé sa recommandation Acheter et son objectif de cours de 17 euros sur la valeur. « Les résultats du troisième trimestre sont relativement médiocres mais moins pires que ce que le consensus anticipait », indique l'analyste. Il ajoute que le ceo envisage pour la première fois un échec des négociations en cours avec TPV pour la formation d'une joint venture dans les téléviseurs, même s'il estime que ces négociations sont « intenses et constructives ». Ce dernier point est une mauvaise nouvelle, estime Oddo.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

=/Semi-conducteurs/=

Les principaux fabricants de semi-conducteurs ne sont pas optimistes pour la seconde partie de l'année 2011. STMicroelectronics anticipe un ralentissement de son activité au troisième trimestre, avec un chiffre d'affaires qui devrait varier entre -5% et +2%. Sa marge brute devrait chuter à 35,5% sur le troisième trimestre, contre 39,2% au troisième trimestre 2010. De même, Texas Instruments a lancé un avertissement sur ses résultats du troisième trimestre, du fait d'un fléchissement de la demande en semi-conducteurs. Selon lui, la demande s'était détériorée sur une large gamme de produits et de marchés. Ces tendances sont confirmées par Gartner, qui a revu à la baisse ses perspectives de croissance du marché mondial des semi-conducteurs. Il table désormais sur une progression de 5,1%, contre 6,2% initialement prévue. En revanche, les acteurs bénéficiant du succès des produits mobiles, tels que Qualcomm et ARM, semblent épargnés.

Electronique

Le succès des tablettes tactiles ne se dément pas. Fin août 2011, l'iPad d'Apple s'était vendu à 30 millions d'exemplaires en un peu plus d'un an à travers le monde. En 2011, les ventes pourraient atteindre 44 millions. Globalement, en dépit de ventes plutôt décevantes au premier trimestre 2011, avec 7,2 millions d'unités (-28% par rapport au dernier trimestre 2010), le cabinet IDC a relevé ses estimations pour 2011. Il prévoit désormais que 53,5 millions de tablettes devraient être commercialisées dans le monde, contre une prévision initiale de 50,4 millions. Les acteurs ne s'y trompent pas et multiplient les lancements dans ce domaine. Durant l'IFA de Berlin, le Salon européen de l'électronique grand public qui a ouvert ses portes début septembre, les tablettes ont dominé les annonces. Sony a dévoilé ses premières tablettes tactiles, la S et la P. Samsung et Toshiba ont présenté de nouveaux modèles. Le constructeur informatique taîwanais Asus investit ce segment avec réussite grâce au positionnement accessible de l'EePad Transformer.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
ZOOM L'Oréal, hausse ponctuelle...
Article Suivant :
Décryptage AOF du palmarès SBF 120...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Apple   Emploi   Euros   Hong kong   Pra  
Sociétés citées dans cette news : STMicroelectronics  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?