JP Morgan AM légèrement positif la semaine dernière sur les actions | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

JP Morgan AM légèrement positif la semaine dernière sur les actions

Lundi 17 Oct 2011 à 15:03

(AOF / Funds) - "Les marchés ont rebondi la semaine dernière suite aux meilleures données économiques et aux avancées du plan de sauvetage européen. Les actions américaines ont repris plus de 11% par rapport au point bas début octobre. Le marché européen a rebondi de 18% depuis le dernier point bas. La hausse de la semaine dernière traduit surtout des rachats de positions vendeuses, les investisseurs ayant réduit leur sous-pondération sur les actifs risqués. C'est du moins ce que suggère l'étroitesse des volumes échangés", note JP Morgan AM.

"Nous sommes restés prudents, avec un biais légèrement positif à l'égard des actions, mais sans prendre trop de risque dans nos portefeuilles. Pour résumer, nous n'avons pas couru derrière cette hausse."

"Globalement, les statistiques ont continué de surprendre positivement, l'indice de surprise économique de Citigroup étant repassé en territoire positif aux Etats-Unis pour la première fois depuis fin avril. De fait, il est possible que les statistiques économiques soient de meilleure facture que les bénéfices des entreprises, la publication des bénéfices du troisième trimestre venant de démarrer."

Nous sommes étonnés de l'écart entre l'appréhension extrême des investisseurs et la réalité (en amélioration quoique toujours morose). La situation actuelle rappelle le discours inaugural de Franklin D. Roosevelt le 4 mars 1933 (en pleine panique bancaire) quand il déclarait que la seule chose à craindre est la peur elle-même. Cette divergence entre la confiance et la réalité a été clairement illustrée la semaine dernière lorsqu'un économiste sell-side réputé a prévu une croissance du PIB réel américain de 1,6% en 2011 et de 1,8% en 2012, tout en donnant une probabilité de 40% à une récession."

"Cet économiste se couvre, à l'instar des entreprises et des ménages américains, dans la mesure où leur confiance est altérée en dépit d'une réalité sous-jacente pas si mal orientée. Nous pensons que l'activité pourrait s'accélérer au cours des deux prochains trimestres, sachant que la croissance du troisième trimestre devrait ressortir supérieure à 2%. Si nous nous inquiétons toujours de l'impact du resserrement budgétaire en 2012, il est possible que les principales craintes des investisseurs soient injustifiées à court terme."

"Des marchés qui oscillent entre un support et une résistance, à renforcer en cas de correction. Même si l'Europe s'oriente vers un plan de sauvetage visant à recapitaliser ses banques et à rassurer les investisseurs inquiets de sa solvabilité budgétaire, nous continuons de penser que le monde reste dangereux. Les cours intègrent déjà beaucoup de bonnes nouvelles depuis deux ou trois semaines, aussi pourraient-ils faire l'objet d'une pause."

"Cependant, les marchés bénéficient de nombreux soutiens, à savoir les valorisations et la politique monétaire, sachant que, techniquement, les indices sont toujours survendus. Nous restons prudents avec un biais positif, estimant que les marchés devraient continuer d'évoluer dans une fourchette. Nous restons légèrement surpondérés en actions mais envisageons de renforcer cette position en cas de correction des indices."

Partager sur Facebook
Article Précédent :
KBL Richelieu Spécial a intégré...
Article Suivant :
Obligataire : Amundi conseille de...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Etats unis   Morgan   Europa  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?