Morning meeting AOF France / Europe - Rebond attendu malgré S&P et Fitch | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Morning meeting AOF France / Europe - Rebond attendu malgré S&P et Fitch

Vendredi 14 Oct 2011 à 08:31

Les marchés européens devraient ouvrir en hausse malgré plusieurs mauvaises nouvelles pour la zone euro. Les places asiatiques ont, elle, reculé ce matin. L'agence de notation S&P a en effet abaissé la note de l'Espagne d'un cran à AA- avec une perspective négative en raison des risques pesant sur ses perspectives de croissance. Par ailleurs, son concurrent Fitch a placé sous surveillance avec implication négative les notes de BNP et Crédit Agricole. Plusieurs statistiques économiques attendues aujourd'hui amélioreront la connaissance de l'état de santé des Etats-Unis.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse technique, le bureau DayByDay constate la formation d'un harami, figure composée d'une première bougie blanche importante puis d'une seconde, disposée à l'intérieur de la première. Cette configuration signifie que les vendeurs ont bloqué le courant acheteur et qu'un équilibre s'installe sous la résistance à 3260 points. Les analystes de DayByDay prennent donc un biais neutre et anticipent un retour des cours sur quelques séances en direction de 3117 points. La qualité du test de ce soutien sera déterminante pour envisager une reprise de la dynamique haussière par la suite.

Les valeurs à suivre

CEGID

Cegid a réalisé un chiffre d'affaires de 58,9 millions d'euros au troisième trimestre, en progression de 4,6% à périmètre courant (1,7 % à périmètre constant). « Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2011 s'établit à, soit une variation comparable à celle constatée au premier semestre). Le chiffre d'affaires « On Demand » enregistre, pour le dixième trimestre consécutif, une forte croissance (+ 18 %), confirmant l'évolution du modèle de Cegid vers une activité fortement récurrente », s'est félicité l'éditeur de logiciels de gestion.

COLAS

Colas a annoncé que ses filiales canadiennes avaient enregistré des prises de commande importantes, parmi lesquelles quatre contrats représentant un montant total de 140 millions d'euros. En Alberta, Standard General - Calgary vient de remporter le contrat de construction d'une plate-forme logistique ferroviaire intermodale à Calgary pour le compte de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (51 millions d'euros). Au Québec, Sintra a remporté trois nouveaux contrats autoroutiers.

EURAZEO

Le Fonds stratégie d'investissement a annoncé avoir cédé les 18% qu'il détenait dans 3S Photonics à Eurazeo qui acquiert l'entreprise aux côtés des deux dirigeants historiques. « Cette cession, réalisée en accord avec le management, va permettre à un investisseur majoritaire de poursuivre le développement du groupe », a expliqué le FSI. Ce dernier a rappelé qu'il avait investi dans 3S Photonics en 2009 afin de soutenir le projet entrepreneurial d'Alexandre Krivine, qui avait repris et redressé cette société détenant un solide savoir-faire et des technologies de pointe.

EUTELSAT

Le conseil d'administration d'Eutelsat Communications s'est réuni le 13 Octobre 2011 et a décidé à l'unanimité de proposer aux actionnaires de nommer Jean-Martin Folz en tant qu'administrateur, lors de l'assemblée générale qui aura lieu le 8 novembre 2011. S'il est élu, le conseil d'administration proposera à Jean-Martin Folz de succéder à Giuliano Berretta en tant que président. Ancien élève de l'Ecole Polytechnique et de l'Ecole des Mines, Jean-Martin Folz a notamment été président du directoire du groupe PSA Peugeot-Citroên de 1997 à 2007.

Les chiffres macroéconomiques

En zone euro, les investisseurs attendent l'indice des prix la consommation en septembre et la balance commerciale pour août à 11h00.

Aux Etats-Unis, les ventes au détail pour septembre seront publiées à 14h30, en même temps que les prix des importations pour septembre. L'indice de confiance de l'université du Michigan pour octobre sera dévoilé à 15h55 et les stocks des entreprises pour août à 16 heures.

Ce matin, l'euro cote 1,3801 face au dollar.

Hier à Paris

Les investisseurs ont procédé à des dégagements, réagissant à l'annonce du ralentissement du commerce extérieur en Chine qui fait craindre un ralentissement de l'économie mondiale. En Europe, certaines incertitudes persistent sur les modalités de la mise en place du FESF (fonds européen de stabilité financière), approuvé dans l'après-midi par la Slovaquie. Selon certaines sources, la France souhaiterait transformer le fonds en établissement bancaire. Les indices CAC 40 et Eurotop 100 ont clôturé respectivement en baisse de 1,33% à3186,94 points et en baisse de 1,22% à 2017,79 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont fini en ordre dispersé. Le S&P 500, indice large servant de référence pour les gestionnaire d'actifs, a terminé sur une note négative, pénalisé par les valeurs financières. Celles-ci se sont nettement repliées dans le sillage de la publication des résultats de JPMorgan. La prudence des opérateurs s'explique aussi par la baisse des excédents commerciaux de la Chine, signe du ralentissement de la deuxième économie mondiale. L'indice Dow Jones a clôturé en baisse de 0,35% à 11 478,13 points tandis que le Nasdaq Composite a progressé de 0,6% à 2620,24 points.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Balance commerciale : elle mesure la différence en valeur entre les biens et services exportés par un pays et ceux importés. La balance commerciale est excédentaire si la valeur des exportations est supérieure aux importations et déficitaire dans le cas contraire.

Les économistes s'intéressent aux évolutions des exportations et des importations en volume afin de déterminer l'impact du commerce extérieur sur la croissance. Si les exportations ont progressé plus rapidement que les importations, l'impact est positif. Il est négatif dans le cas opposé.

Production industrielle : il s'agit d'un indice qui mesure les quantités produites dans les entreprises qui exercent leur activité dans des usines, des chantiers, des carrières et des mines. Les secteurs primaire (agriculture, pêche et sylviculture) et tertiaire (transports, commerces, services et administrations) ne sont pas pris en compte. En France, la production industrielle représente 20% du PIB. La production manufacturière correspond à la production industrielle, hors énergie, mais comprend les industries agroalimentaires.

PIB (Produit Intérieur Brut) : Valeur de tous les biens et services produits à l'intérieur des limites géographiques d'un pays ou d'un territoire au cours d'une période donnée.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Le marché se retourne à la baisse
Article Suivant :
Analyse mi-séance AOF France /...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Cac 40   Consommation   Dirigeants   Dollar   Dow jones   Etats unis   Euro   Euros   Nasdaq   Wall street   Zone euro   Na  
Sociétés citées dans cette news : Crédit Agricole   Eurazeo   Peugeot   Colas   CAC 40   Eutelsat  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?