Forex: la correction de l'aversion au risque se poursuit (SG) | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Forex: la correction de l'aversion au risque se poursuit (SG)

Lundi 10 Oct 2011 à 11:19

(AOF / Funds) - "Un autre dimanche soir, où il était très difficile de savoir comment les marchés réagiraient aux nouvelles du week-end. Nous sommes rentrés chez nous vendredi, en apprenant que Fitch avait rattrapé S&P et Moody's, dégradant la note de la dette italienne de long terme à A+ (et de l'Espagne à AA-). Ce fut un catalyseur au repli des actions et de l'euro. Le week-end fut également marqué par la réunion de madame Merkel et de monsieur Sarkozy ayant pour but d'élaborer un plan de stabilisation de la zone euro pour la fin du mois", note SG Cross Asset Research.

"Or, ceci ressemble plus à un plan destiné à déboucher sur un plan, plutôt qu'un plan lui-même. Un montant de 200 milliards d'euros est largement vanté comme étant le montant nécessaire à la recapitalisation du système bancaire, mais il y a un désaccord quant à la provenance de l'argent."

"De la même façon, il est convenu que le FESF a besoin d'être relevé, mais personne ne s'est mis d'accord sur la manière d'y parvenir. L'euro s'est replié en Asie, avant qu'une vente un peu plus massive de dollars lui redonne un peu de punch. Cela révèle sans doute un coup de pouce à l'appétit pour le risque d- à l'amélioration des chiffres américains de la semaine dernière, le poids des positions qui est devenu de plus en plus long en dollars et le jour férié aux Etats-Unis. L'essentiel est que la correction du rebond du dollar se poursuive en début de semaine. La situation, et le commentaire de presse, est si déprimante que tout ce que le marché puisse faire est de rire."

"Le niveau clé de l'EURUSD est de 1,37. A moins qu'il ne soit franchi, la communauté des chartistes ne sera pas impressionnée. Ainsi, l'humeur consistera à vendre le rebond de l'EURUSD, de racheter du dollar sur repli de manière plus générale. Si une devise doit être un peu plus sous les projecteurs que les autres, ce sera le GBP. Il est en effet désormais clair que le mois d'octobre commencera très lentement chez les petits détaillants. Les chiffres de l'emploi mercredi seront le prochain défi."

"A plus long terme, la Slovaquie est censée voter la réforme du FESF d'ici demain et les principaux chiffres américains seront les ventes de détail vendredi. Le récent boniment du moins mauvais que prévu devrait néanmoins se poursuivre."

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Lutetia Patrimoine privilégie la...
Article Suivant :
Une stagflation serait préjudiciable...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Dollar   Dollars   Emploi   Etats unis   Euro   Euros   Sarkozy   Zone euro   Forex   Tra  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?