Wall Street, en pleine déprime, finit au plus bas depuis un an | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Wall Street, en pleine déprime, finit au plus bas depuis un an

Lundi 03 Oct 2011 à 23:00

La Bourse de New York a fini en forte baisse lundi, au plus bas depuis plus d'un an, les investisseurs se montrant de plus en plus pessimistes face à la possibilité d'un coup d'arrêt à l'économie mondiale: le Dow Jones a perdu 2,36% et le Nasdaq 3,29%.

Selon les chiffres définitifs, le Dow Jones Industrial Average a lâché 258,08 points à 10.655,30 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 79,57 points à 2.335,83 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a abandonné 2,85% (32,19 points) à 1.099,23 points.

Le Dow Jones, qui avait dégringolé d'environ 12% au troisième trimestre, n'avait pas fini à un niveau aussi bas depuis septembre 2010.

"C'est le premier jour du trimestre, mais on dirait que rien n'a changé. On observe toujours une pression considérable s'exercer sur le marché", a constaté Lindsey Piegza, de FTN Financial.

Avant de céder à la baisse, Wall Stret a connu une matinée hésitante, soutenue un temps par la publication d'indicateurs meilleurs que prévu aux Etats-Unis, avec notamment une accélération surprise de la croissance de l'activité manufacturière, selon l'indice ISM.

Cet indice a progressé pour s'établir à 51,6%, alors que la prévision médiane des analystes le donnait en légère baisse, à 50,5%.

Sur le front immobilier en outre, les dépenses de construction ont rebondi nettement (+1,4%) en août, grâce à une forte contribution du secteur public. Les analystes attendaient une baisse.

"J'ai l'impression que le marché a peur qu'on ait un rebond de la croissance et qu'après on reparte soit en récession soit en période molle", a confié à l'AFP une source de marché au sein d'une grande banque européenne.

Pour Michael James, de Wedbush Morgan Securities, si les indicateurs du jour ont été encourageants aux Etats-Unis, le marché "continue d'être prisonnier de la situation en Europe".

Le gouvernement grec a annoncé dimanche soir qu'il n'atteindrait pas ses objectifs de réduction de déficit public cette année. Les investisseurs craignent que les bailleurs de fonds du pays ne refusent par conséquent de lui verser de nouveaux fonds.

Les indices boursiers ont par ailleurs accéléré leurs pertes lorsque des rumeurs de dépôt de bilan d'American Airlines ont parcouru le marché. Le titre AMR, maison mère de la compagnie, a plongé de 35,14% à 1,92 dollar.

Les autres compagnies ont suivi le mouvement: United Continental a lâché 11,71%, US Airways 15,82%, delta Air Lines 11,33%.

Les valeurs bancaires, sensibles à la situation en Europe, ont connu une journée noire. Bank of America a chuté de 9,64%, JPMorgan Chase de 4,88%, Citigroup de 9,78% et Morgan Stanley de 7,70%.

Sur les 30 valeurs composant le Dow Jones, seul le distributeur Wal-Mart (+0,12% à 51,96 dollars) a fini dans le vert.

Emporté par la débâcle, General Motors a cédé 2,23% à 19,73 dollars. Le constructeur automobile a enregistré une hausse de 19,8% de ses ventes de véhicules aux Etats-Unis sur un an en septembre. Ford, qui a vu ses ventes progresser de 8,9%, a reculé de 3,10% à 9,37 dollars.

Parmi les rares valeurs en hausse, Yahoo! a pris 2,73% à 13,53 dollars. Selon le Wall Street Journal, le groupe internet chinois Alibaba est "intéressé" par l'acquisition du groupe internet américain, qui est aussi son actionnaire.

Kodak a rebondi de 71,77% à 1,34 dollar, après avoir assuré vendredi soir n'avoir "aucune intention" de déposer le bilan. Le fabricant d'appareils photographiques n'a effacé qu'une partie de ses pertes de la semaine dernière, au cours de laquelle le titre avait perdu les deux tiers de sa valeur.

Le groupe de services pour la recherche Pharmaceutical Product Development est monté de 25,80% à 32,28 dollars. Il a annoncé son rachat par les fonds Carlyle et Hellman & Friedman pour 3,9 milliards de dollars en numéraire.

Le marché obligataire a profité des angoisses des investisseurs. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,789% contre 1,924% vendredi soir et celui à 30 ans à 2,761% contre 2,921%.

  1. Nyse
  2. Nasdaq

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Analyse AOF pré-ouverture Wall...
Article Suivant :
USA : accélération de la croissance...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Dollar   Dollars   Dow jones   Etats unis   Immobilier   Nasdaq   New york   Wall street   Morgan  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?