SANOFI fait don à l'OMS d'une souche vaccinale contre la polio | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

Sanofi (SAN) FR0000120578


€ 49.33  +0.23%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

SANOFI fait don à l'OMS d'une souche vaccinale contre la polio

Mardi 20 Sep 2011 à 16:27

Sanofi Pasteur, la division vaccins de Sanofi a annoncé aujourd'hui qu'elle faisait don à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) d'une souche vaccinale utilisée pour l'éradication de la polio. Le matériel biologique donné par Sanofi Pasteur est la souche de semence originale utilisée pour produire à échelle industrielle le vaccin polio oral (OPV) contre le virus de la polio de type 3. Ce don de Sanofi Pasteur va permettre à l'OMS de contrôler la conservation de la souche vaccinale et sa distribution aux producteurs de vaccin à travers le monde.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur

- Sanofi-Aventis est le quatrième groupe pharmaceutique mondial et le premier en Europe. C'est aussi le leader mondial dans le domaine des vaccins ;

- Le management arrivé fin 2008 a mis en place une nouvelle stratégie visant à rendre le laboratoire moins dépendant de quelques molécules phares, et ce afin de pouvoir faire face à l'avenir aux tombées des brevets et à la montée en puissance des génériques ;

- Sanofi-Aventis s'oriente désormais, par croissance externe ciblée, vers des segments de marché en plus forte croissance et moins risqués comme les médicaments sans prescription, les vaccins, la biotechnologie mais également les génériques ;

- L'acquisition de Genzyme donne un nouveau souffle à la valeur. Cette opération va notamment permettre à Sanofi de créer une nouvelle plateforme de croissance, d'avoir une présence renforcée en biotech et d'étendre son influence aux Etats-Unis ;

- Le laboratoire français est désormais le numéro cinq mondial des médicaments sans ordonnance, segment en forte croissance ;

- Le groupe bénéficie d'une bonne diversification géographique, les pays émergents représentant près de 30% de l'activité. Or ces marchés devraient contribuer à 50% de la croissance de l'industrie pharmaceutique dans les prochaines années.

Les points faibles de la valeur

- Comme les autres grands laboratoires, le groupe est confronté à la concurrence des génériques sur certains de ses produits phares. C'est un des principaux éléments pesant encore sur les cours de Bourse ;

- L'environnement des groupes pharmaceutiques est rendu difficile à la fois par la pression des autorités de santé pour réduire les coûts mais aussi par des barrières réglementaires plus importantes ;

- La perte de brevets de plusieurs de ses médicaments phares devrait conduire à la chute de 30% du chiffre d'affaires de Sanofi-Aventis d'ici à 2013. Le laboratoire met donc en place des relais de croissance. Mais le marché tarde à intégrer cette nouvelle dynamique ;

- Lancer une offre hostile sur une société de biotech comme Genzyme (neuf mois de négociation avant d'aboutir), et donc sans le soutien du management de la cible, est risqué car le « capital humain » est primordial dans ce type d'activité ;

- Hors acquisition de Genzyme, le pipeline de molécules avancées est sous pression avec deux échecs en oncologie début 2011.

Comment suivre la valeur

- Sanofi-Aventis a un statut de valeur défensive sur un marché pharmaceutique mondial appelé à croître du fait du vieillissement de la population, d'un accès plus large aux services de santé dans le monde et à l'amélioration de l'assurance-maladie aux Etats-Unis ;

- Le chiffre d'affaires généré par chaque médicament, la durée de vie des brevets et les résultats des études cliniques, sont des éléments essentiels ;

- Les évolutions réglementaires et les décisions des autorités sanitaires sont particulièrement importantes pour l'avenir d'un médicament ;

- Les analystes estiment que Sanofi devrait dégager la croissance la plus élevée du secteur européen à compter de 2014 ;

- Le secteur est en pleine consolidation. L'évolution de la participation de L'Oréal et Total est à étudier de près et offre au titre un intérêt spéculatif. Total et L'Oréal (avec respectivement 11% et 9% du capital) ont annoncé depuis la fin du pacte d'actionnaires, en 2004, leur volonté de se désengager de Sanofi-Aventis d'ici 2012.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Pharmacie - Santé

De nombreuses opérations de croissance externe ont déjà eu lieu. Merck & Co. est devenu le numéro deux mondial en rachetant Schering-Plough pour 41 milliards de dollars. Roche a finalement réussi à acquérir Genentech, la deuxième société américaine de biotechnologies, pour 47 milliards. Abbott a repris le pôle médicaments du belge Solvay pour 5,2 milliards d'euros. La phase de consolidation se poursuit. Sanofi-Aventis cherche à acquérir la biotech américaine Genzyme pour 18,5 milliards de dollars. Le leader mondial du secteur, son concurrent américain, Pfizer est également très actif dans le domaine des acquisitions. Moins d'un an après avoir repris son compatriote Wyeth pour 68 milliards de dollars, il est de nouveau prêt à investir plusieurs milliards de dollars pour se renforcer dans les pays émergents et dans plusieurs domaines d'activité : les médicaments génériques, les traitements contre la douleur, le cancer, la maladie d'Alzheimer, les anti-inflammatoires et les neurosciences.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Amundi lance Opcimmo, un OPCI à...
Article Suivant :
La valeur du jour à Wall Street -...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Sociétés' »




Mots-clés : Cours de bourse   Dollars   Etats unis   Euros   Sanofi   Vaccinale   Polio   Pasteur   Vaccins   Vaccin   Mola  
Sociétés citées dans cette news : Solvay   Biotech   L'Oréal   Sanofi  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?