Crystal Finance a vendu son HY pour ne garder que la dette émergente | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Crystal Finance a vendu son HY pour ne garder que la dette émergente

Vendredi 16 Sep 2011 à 16:17

(AOF / Funds) - "Avec la crise financière de 2008, la croissance a fortement ralenti dans les pays développés, nécessitant une intervention coordonnée des banques centrales et des gouvernements pour limiter la récession. Cette crise est désormais terminée mais la reprise se fait à un rythme lent et au prix d'un très lourd endettement public. L'enjeu réside désormais dans la capacité des politiques à réduire cette dette, donc à mettre en place des mesures d'austérité, tout en préservant la croissance. L'Europe est particulièrement concernée par ce défi", note Crystal Finance.

"La crise a débuté avec la Grèce, se propageant ensuite en Irlande et au Portugal. Elle frappe désormais l'Italie et l'Espagne. Les réponses de l'Europe à la propagation de cette crise ont été trop lentes et n'ont pas réussi à calmer les investisseurs."

"En effet, elle a traité la crise en fournissant des liquidités à ces pays mais en refusant de reconnaître qu'une réduction de leur dette devrait être réalisée, notamment pour la Grèce. La question de la soutenabilité de la dette amène même certains à évoquer un démantèlement de la zone euro."

"Les Etats-Unis n'ont pas été épargnés par les doutes. Durant l'été, les discussions autour d'un relèvement du plafond de la dette et d'un éventuel défaut de paiement américain ont agité encore davantage les marchés financiers. Même si un accord a été finalement trouvé in extremis, il a été insuffisant pour convaincre de la crédibilité de la politique américaine et a coûté son AAA à la première économie mondiale."

"C'est dans cet ENVIRONNEMENT déjà incertain que des indicateurs reflétant un ralentissement de l'activité économique aux Etats-Unis ont semé la panique chez les investisseurs. Des résultats de sondages traduisent en effet un effondrement de la confiance ou des intentions d'achat dans les prochains mois. Ils ont historiquement été précurseurs de récession aux Etats-Unis."

"Le désendettement des Etats ne pourra qu'être facilité par une croissance économique forte. On comprend donc mieux pourquoi les investisseurs s'inquiètent d'une croissance en berne et des dettes publiques élevées. Les marchés actions ont ainsi chuté : le Cac 40, par exemple, a perdu près de 20% au cours du mois d'août. Simultanément, les emprunts d'Etat américains et allemands ont touché des points bas historiques à près de 2%."

"Au cours de certaines séances, les marchés ont connu des amplitudes de performance de 10%. Le fonds LCF Multi Réactif 70 présente dans ce contexte de nombreux avantages : possibilité d'allocation assez large pour bénéficier dans la durée des classes d'actifs les plus porteuses, sélection rigoureuse de gérants pour s'exposer à ces marchés porteurs, objectif de limitation des pertes grâce à une stricte gestion des risques."

"Nos choix ces derniers mois se sont portés sur une exposition aux actions au travers de fonds défensifs, où les valeurs financières notamment sont absentes. Nous avons par ailleurs mis en place des stratégies de couverture optionnelle (assurance de portefeuille) nous offrant ainsi une protection en cas de retournement des marchés. L'activation de NOS stratégies de stop-loss a encore réduit davantage notre exposition aux actions, qui est aujourd'hui de près de 19%."

"Sur la poche obligataire qui représente près de 10% du portefeuille, nous avons rapidement vendu la totalité de nos expositions aux obligations High Yield, qui ont fortement souffert dans leur ensemble, pour ne rester exposés qu'à la dette émergente (en devises locales car la baisse du dollar nous semble probable en cas de ralentissement américain)."

"Enfin, nous sommes exposés à près de 4% à l'or à travers des OPCVM. Cette position initiée il y a quelque mois a bien joué son rôle de valeur refuge dans cette tempête (+14% depuis le début du mois). Le solde du portefeuille est en placement monétaire, ce qui devrait nous permettre dans les prochains mois de profiter des opportunités créées par les excès des marchés financiers."

Partager sur Facebook
Article Précédent :
L'euro devrait repartir vers 1,34 USD...
Article Suivant :
Natixis tente de déterminer le...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Cac 40   Crise   Dollar   Etats unis   Euro   Placement   Zone euro   Crystal   Ra  
Sociétés citées dans cette news : CAC 40   Environnement   NOS  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?