La Bourse de Paris rebondit dans un faible volume d'échanges (+1,57%) | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

La Bourse de Paris rebondit dans un faible volume d'échanges (+1,57%)

Lundi 29 Aoû 2011 à 12:04

La Bourse de Paris rebondissait nettement lundi à la mi-journée, prenant 1,57%, dans un marché très peu actif mais qui se montre confiant après le discours du président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke.

A 11H52 (09H52 GMT), le CAC 40 gagnait 48,56 points à 3.136,20 points, dans un volume d'échanges très faible, de 376 millions d'euros, en raison notamment de la fermeture du marché londonien pour cause de jour férié.

Le marché parisien repartait de l'avant après deux jours de baisse, grâce à la hausse de Wall Street vendredi, les marchés ayant bien accueilli le discours sans annonces du président de la banque centrale américaine (Fed). Le Dow Jones a gagné 1,21% et le Nasdaq 2,49%.

M. Bernanke n'a pas dévoilé vendredi de nouvelles mesures pour soutenir l'économie, se contentant de renvoyer la balle aux politiques, même s'il a souligné que "les bases de la croissance" étaient toujours là et que la Fed avait à sa disposition plusieurs outils pour soutenir l'activité.

Pour les économistes d'Aurel BGC "l'alternative présentée par le président de la Fed est positive pour les marchés actions: soit la reprise de l'activité économique prend de l'ampleur, soit la banque centrale devra appliquer de nouvelles mesures de soutien".

Franklin Pichard, gérant chez Barclays Bourse, se veut néanmoins prudent, en estimant que "la situation économique ne permet pas d'espérer une extension à long terme du rebond".

Les investisseurs se préparaient à une semaine très riche en indicateurs économiques aux Etats-Unis qui en diront plus sur l'état de santé de la première économie mondiale.

Lundi, ils surveilleront les dépenses et revenus des ménages pour juillet (14H30) et les promesses de vente de logements pour août (16H00).

Les valeurs les plus dépendantes de la conjoncture progressaient nettement à l'image de Renault (+2,09% à 26,87 euros) et ArcelorMittal (+3,00% à 14,09 euros).

De leur côté, les valeurs bancaires grimpaient comme BNP Paribas (+1,31% à 34,00 euros) et Société Générale (+2,09% à 21,78 euros).

Le secteur bancaire ne souffrait pas des propos de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, qui a indiqué que les banques en Europe "ont besoin d'une recapitalisation urgente".

Vinci gagnait 3,31% à 35,09 euros. Le groupe a proposé à la mairie de Moscou de participer à l'extension de son réseau de métro et de construire des parkings dans la capitale russe, rapporte lundi le quotidien économique Vedomosti, une information que Vinci n'a pas souhaité commenter.

Enfin, le réassureur Scor perdait 0,69% à 15,72 euros, à contre-courant du marché. Le coût de la tempête tropicale Irène qui a frappé ce week-end la côte est des Etats-Unis, pourrait atteindre des "dizaines de milliards de dollars", a estimé le gouverneur du New Jersey, Chris Christie.

RENAULT

ARCELORMITTAL

BNP PARIBAS

SOCIETE GENERALE

VINCI

SCOR

Partager sur Facebook
Article Précédent :
La Bourse de Paris termine en forte...
Article Suivant :
La Bourse de Paris termine en forte...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Bourse de paris   Cac 40   Dollars   Dow jones   Etats unis   Euros   Fmi   Nasdaq   Societe generale   Wall street   Bourse   Renault   Arcelormittal   Vinci  
Sociétés citées dans cette news : VINCI   Société Générale   BNP Paribas   Renault   CAC 40   SCOR   ArcelorMittal  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?