Analyse AOF pré-ouverture Wall Street -Vers une seconde séance de hausse | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street -Vers une seconde séance de hausse

Mardi 23 Aoû 2011 à 14:53

Wall Street est attendu en hausse pour la seconde séance consécutive. Les indices manufacturiers moins mauvais qu'attendu publiés en Europe et en Chine soutiennent l'optimisme. Les investisseurs attendent avec espoir le discours que prononcera vendredi le président de la Fed. Ben Bernanke pourrait annoncer de nouvelles mesures pour supporter l'économie. Les ventes de logements neufs en juillet sont attendues à 16h. Le secteur bancaire sera entouré en raison notamment des suppressions d'emplois chez UBS. A 14h45, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 gagnent respectivement 12,9 et 21,7 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont clôturé en légère hausse. Les investisseurs ont racheté à bon compte après 4 semaines de pertes. Pour autant, les opérateurs demeurent inquiets quant aux perspectives de l'économie américaine et à l'évolution des finances publiques en Europe. La prudence devrait rester la norme dans l'attente de nouvelles mesures de soutien de la Fed à l'économie. Lowe's a gagné plus de 1%, soutenu par un programme de rachat d'actions tandis que Bank of America a chuté de près de 8%. Le Dow Jones a gagné 0,34% à 10854,65 pts et le Nasdaq, 0,15% à 2345,38 points.

Les chiffres macroéconomiques

Les ventes de logements neufs pour juillet sont attendues à 16h.

Les valeurs à suivre

HEINZ

Le groupe d'agroalimentaire Heinz a réalisé des résultats meilleurs que prévu au premier trimestre, clos fin juillet. Sur cette période, le résultat net s'est élevé à 226 millions de dollars, soit 70 cents par action, à comparer avec 240,4 millions de dollars ou 75 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 78 cents. Le consensus était de 76 cents. Le chiffre d'affaires a atteint 2,85 milliards de dollars, en hausse de 14,9%. Wall Street attendait 2,79 milliards de dollars.

MEDTRONIC

Le numéro un mondial des équipements médicaux, l'américain Medtronic, a fait état d'une baisse de 1% de son bénéfice net trimestriel, pénalisé notamment par la concurrence sur les implants spinaux. Le groupe a réalisé au premier trimestre de son exercice fiscal, clos le 29 juillet, un bénéfice net de 821 millions de dollars, ou 77 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 79 cents, en ligne avec le consensus. Le chiffre d'affaires a progressé de 7% à 4,05 milliards de dollars, soutenu par la faiblesse du dollar.

S&P

Standard & Poor's, qui appartient au groupe McGraw-Hill, a annoncé le futur départ de son président Deven Sharma. Ce dernier sera remplacé à partir du 12 septembre par Douglas Peterson, actuellement directeur opérationnel de Citibank. L'annonce de ce changement à la tête de l'agence de notation intervient deux semaines après sa décision controversée de retirer aux Etats-Unis la note de crédit maximale, AAA. Cette dégradation avait également contribué à déstabiliser les marchés financiers.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Prix à la production : ils mesurent l'évolution des prix de gros, les services ne sont pas compris. Trois catégories sont distinguées : les biens bruts, les biens intermédiaires et les produits finis. Le marché s'intéresse à l'indice des produits finis. Comme pour les prix à la consommation, la primauté est accordée à l'indice prix à la production «core», c'est-à-dire hors énergie et alimentation, qui donne une meilleure idée des tensions sous-jacentes.

Il est théoriquement un précurseur de l'indice des prix à la consommation. La hausse ou la baisse des prix de gros devant un moment ou à un autre être transférée au consommateur. Toutefois, en fonction de la situation concurrentielle, cette liaison est loin d'être évidente.

Demandes hebdomadaires d'allocation chômage : Cette statistique américaine, qui est publiée chaque jeudi à 14h30, donne le nombre de nouvelles demandes d'allocation chômage sur la semaine se terminant le samedi précédent. Elle est un indicateur de la santé du marché de l'emploi aux Etats-Unis, mais est cependant volatile. Il est plus pertinent de surveiller son évolution sur plusieurs semaines. Les économistes surveillent ainsi la moyenne mobile de cette donnée sur quatre semaines.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Analyse AOF clôture Wall Street -...
Article Suivant :
Wall Street parie sur le soutien de...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Dollar   Dollars   Dow jones   Emploi   Etats unis   Nasdaq   Wall street   Pra  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?