Analyse mi-séance AOF France / Europe Retour de la baisse avec l'économie | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Analyse mi-séance AOF France / Europe Retour de la baisse avec l'économie

Mardi 16 Aoû 2011 à 12:18

Les marchés européens sont repartis à la baisse. L'heure est de nouveau à la morosité en raison des mauvais chiffres de la croissance en Europe au deuxième trimestre. La prudence est en outre de rigueur car Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel se rencontrent aujourd'hui avec pour objectif de faire de nouvelles propositions pour améliorer la gouvernance de la zone euro. A Paris, certaines valeurs défensives limitent leur repli, à l'image de Danone et de L'Oréal. Vers 12h25, l'indice CAC 40 perd 1,50% à 3190,44 points et le FTSE Eurotop 100, 0,90% à 1991,60 points.

Alcatel-Lucent (+1,97% à 2,686 euros) affiche l'une des rares progressions d'un indice CAC 40, qui est reparti en baisse. Si l'équipementier télécoms français s'est séparé de son activité de fabrication de téléphones mobiles il y a plusieurs années, l'acquisition, annoncée hier de Motorola Mobility par Google a comme conséquence positive pour le groupe de mettre en lumière l'importance des brevets et leur valeur dans le secteur technologique. Alcatel-Lucent, propriétaire notamment des mythiques « Bell Labs », possède un vaste portefeuille de brevets.

En revanche, EADS perd 2,54% à 21,45 euros. « Qantas a sélectionné pour la première fois des A320 d'Airbus en vue de lancer sa nouvelle compagnie premium qui desservira des lignes au départ et à destination de l'Australie et de l'Asie », a annoncé le groupe d'aéronautique et de défense. En outre, sa filiale Jetstar a retenu l'A320 d'Airbus pour poursuivre sa croissance en Australie et en Asie. Cet engagement d'achat porte sur au moins 106 monocouloirs Airbus dont 78 A320neo. Depuis le lancement de l'A320neo en décembre 2010, il y a tout juste neuf mois, Airbus a enregistré plus de 1 200 commandes et engagements d'achat pour cet appareil.

Euro Ressources (+2,01 % à 3,55 euros) a réalisé un bénéfice net de 9,75 millions d'euros au premier semestre contre 5,95 millions d'euros, un an plus tôt. L'actif principal de cette société français est la redevance portant sur la production aurifère de la mine de Rosebel, dont Iamgold est l'opérateur. Cette mine a produit 196 745 onces d'or sur les six premiers mois de l'année, en hausse de 6,7 %. Le chiffre d'affaires d'Euro Ressources a, lui, bondi de 34% à 15,37 millions d'euros. « Cette augmentation est essentiellement due au cours moyen record de l'or au premier semestre clos le 30 juin 2011 de 1 445 dollars par once, contre 1 152 dollars par once pour la même période en 2010, soit une hausse de 25 % », a commenté la société.

Les chiffres macroéconomiques

La croissance allemande s'est élevée à 0,1% au deuxième trimestre alors que les économistes interrogés par Bloomberg anticipaient en moyenne 0,5%.

Au cours du deuxième trimestre 2011, le PIB de la zone euro et celui de l'Union européenne ont augmenté de 0,2% par rapport au trimestre précédent, selon les estimations rapides publiées par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Le consensus Reuters était de 0,3% pour la zone euro. Au cours du premier trimestre 2011, le taux de croissance avait été de +0,8% dans les deux zones.

La zone euro a enregistré un excédent du commerce extérieur de 900 millions d'euros en juin, comparé à un excédent commercial de 700 millions d'euros en juin 2010. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une balance commerciale à l'équilibre.

Aux Etats-Unis, les mises en chantier et les permis de construire en juillet sont attendus à 14h30 en même temps que les prix à l'importation en juillet. La production industrielle et le taux d'utilisation des capacités de production en juillet seront dévoilés à 15h15.

A la mi-séance, l'euro cote 1,4385 face au billet vert.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

balance commerciale : elle mesure la différence en valeur entre les biens et services exportés par un pays et ceux importés. La balance commerciale est excédentaire si la valeur des exportations est supérieure aux importations et déficitaire dans le cas contraire.

Les économistes s'intéressent aux évolutions des exportations et des importations en volume afin de déterminer l'impact du commerce extérieur sur la croissance. Si les exportations ont progressé plus rapidement que les importations, l'impact est positif. Il est négatif dans le cas opposé.

Croissance (économique) : Augmentation durable de l'activité économique d'un pays, que l'on constate notamment par l'évolution des prix, de la production, des revenus.

Cette croissance est évaluée à partir de l'indicateur du produit intérieur brut (PIB = valeur de tous les biens et services produits à l'intérieur des limites géographiques d'un pays) ou à partir du produit national brut (PNB), qui tient compte des flux de revenus des facteurs économiques entre un pays et le reste du monde.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Morning meeting AOF France / Europe -...
Article Suivant :
Fitch Ratings confirme la note AAA...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Airbus   Cac 40   Dollars   Etats unis   Euro   Euros   Nicolas sarkozy   Sarkozy   Zone euro   A  
Sociétés citées dans cette news : EURO Ressources   L'Oréal   Danone   Alcatel Lucent   CAC 40  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?