GDF SUEZ : Cheuvreux maintient son opinion négative | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

GDF SUEZ : Cheuvreux maintient son opinion négative

Lundi 08 Aoû 2011 à 15:59

Cheuvreux a réitéré son opinion Sous-performance et son objectif de cours de 27 euros sur GDF Suez après la publication d'un article des « Echos » à propos d'un partenariat dans l'exploration-Production avec le chinois China Investment Corporation. juge généreux le prix de 2 à 3 milliards d'euros pour 30% de cette activité évoqué par « Les Echos ». Il estime qu'elle aurait un impact dilutif de 0% à 5% au niveau du bénéfice par action.

L'analyste souligne qu'une telle transaction renforcerait la perception du marché de GDF Suez comme une société holding possédant des participations minoritaires significatives dans de nombreuses activités.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur

- GDF Suez est le premier opérateur gazier en France et le deuxième producteur mondial d'électricité ;

- Le rapprochement de ses activités non européennes avec celles d'International Power en fait également le plus grand exploitant de centrales électriques dans le monde ;

- GDF Suez est très implanté dans les zones en forte croissance (Moyen-Orient, Amérique latine, Asie) ;

- La diversité de ses métiers, sur l'ensemble de la chaîne énergétique, ainsi qu'un modèle économique qui combine activités régulées et concurrentielles, assurent une certaine visibilité des résultats ;

- Le groupe s'est fixé un plan d'investissements ambitieux, qu'il met méthodiquement en oeuvre ;

- Le groupe bénéficie d'un bilan solide, qui le met à l'abri de cessions d'actifs dans l'urgence ou d'opérations de recapitalisation, le point faible de beaucoup de ses concurrents ;

- L'action offre un rendement élevé (environ 6%).

=/Les points faibles de la valeur/=

- Le groupe est très dépendant de son marché domestique ;

- Les objectifs ambitieux qui avaient été fixés pour 2011, à savoir essentiellement un EBITDA de 17 à 18 milliards d'euros, ont été reportés ;

- GDF Suez pâtit d'un retard dans le nucléaire par rapport à EDF, qui a quatre à cinq ans d'avance sur ses concurrents ;

- Un risque politique est attaché au titre car les tarifs de gaz pratiqués par le groupe dépendent des décisions de l'Etat français, souvent peu lisibles en la matière ; les investisseurs ont surtout l'impression que quand des règles sont fixées, elles ne peuvent finalement pas être considérées comme définitivement établies ;

- La valeur est à la peine en Bourse. Le secteur des « utilities » ne séduit pas les investisseurs.

Comment suivre la valeur

- GDF Suez fait partie du secteur des « utilities », traditionnellement sensible à l'évolution des taux d'intérêt ;

- C'est une valeur considérée comme défensive, grâce à la régularité de ses résultats et à son modèle économique.

- Les performances de GDF Suez sont liées à l'évolution des prix du gaz, eux-mêmes dépendants du fioul domestique, du fioul lourd, du Brent et de la parité de change euro/dollar ;

- La formule d'indexation des coûts d'approvisionnement de GDF Suez fait l'objet d'un audit régulier.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Services aux collectivités

Le deuxième acteur mondial dans le domaine de l'électricité est né. Deux ans après la fusion entre Gaz de France et Suez, GDF Suez vient de reprendre le britannique International Power. Il est ainsi propulsé du neuvième au deuxième rang des producteurs mondiaux d'électricité, derrière EDF. Il devient également le leader mondial des groupes de services aux collectivités (utilities) en tenant compte de la production de gaz. Toutefois, cette opération va accroître la dette de GDF Suez, qui va passer de 33,5 à 42,4 milliards d'euros. Le groupe français compte donc lancer des cessions de 4 à 5 milliards d'euros.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
GDF SUEZ : CIC reste à l'Achat
Article Suivant :
CGGVERITAS : Goldman Sachs abaisse...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Dollar   Euro   Euros   Fusion   Gdf suez   Suez   Cheuvreux   Na  
Sociétés citées dans cette news : Suez (rompus)   Engie   EDF  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?