EeasyJet : vols assurés malgré une 1ère grève chez les hôtesses et stewards | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Macro Économie

EeasyJet : vols assurés malgré une 1ère grève chez les hôtesses et stewards

Mardi 12 Jul 2011 à 12:20

La compagnie britannique easyJet a été touchée mardi pour la première fois par une grève des hôtesses et stewards en France, mais les vols ont pu être assurés quasi normalement, grâce à du personnel de réserve et, selon le syndicat Unac, des équipages venus de Grande-Bretagne.

L'Unac, 2e syndicat dans l'entreprise, a appelé le personnel navigant commercial basé dans l'Hexagone (Roissy, Orly et Lyon) à cesser le travail mardi et mercredi pour obtenir des mesures d'évolution de carrière, une prime d'intéressement et une meilleure indemnisation en cas d'arrêt maladie.

"Tous les vols sont partis" a indiqué à l'AFP en milieu de matinée une porte-parole d'easyJet, évoquant "de légers retards".

A Orly, des voyageurs en partance pour Berlin et Toulouse n'ont toutefois pas pu embarquer, le nombre de passagers étant limité en cas d'équipages restreints.

Ce n'est qu'à la prise de service que la compagnie prend connaissance du nombre des grévistes et qu'elle adapte le nombre de sièges pour un vol donné. "J'allais enregistrer mes bagages et on m'a dit qu'il n'y avait plus de place. J'ai entendu qu'avec la grève, ils avaient pris des avions plus petits", a expliqué Charlotte Reibell, une passagère à destination de Berlin. A Lyon-Saint-Exupéry, la grève n'a provoqué ni retard ni annulation car "la compagnie avait pris des mesures", a-t-on souligné à l'aéroport.

Selon Eric Cunnac, délégué Unac, "il y a un bon taux de participation" à la grève (...) "mais les vols sont partis grâce à du personnel de réserve ainsi que des équipages venus la veille de Grande-Bretagne". "La grève va durer 48 heures comme prévu et on risque de remettre ça en août faute d'avancée avec la direction", a ajouté le syndicaliste.

Ce conflit est le premier pconcernant les quelque 500 hôtesses et stewards d'easyJet basés en France: un préavis avait déjà été déposé par le passé mais sans finalement être suivi d'un appel à la grève.

Pour l'Unac, qui revendique 40% des voix aux élections professionnelles chez le personnel navigant commercial (PNC), "les progrès sociaux doivent accompagner les résultats financiers d'easyJet".

L'indemnisation à 100% des congés maladie est une revendication forte, car les primes en sont exclues, ce qui conduit à des pertes de rémunération d'environ 40%, fait valoir le syndicat.

Autres revendications: une grille d'évolution salariale prenant en compte l'ancienneté et un accord d'intéressement. La direction souligne de son côté qu'un accord salarial a été conclu cette année avec le syndicat majoritaire, la CFTC.

Le SNPNC est également signataire mais il n'est pas représentatif, du fait de sa création récente au sein d'easyJet.

La compagnie easyJet, leader des transporteurs à bas coûts en France, dispose de 11 appareils à Roissy-Charles-de-Gaulle, 7 à Orly et 4 à Lyon-Saint-Exupéry.

Un certain mécontentement touche aussi des hôtesses et stewards allemands d'easyJet qui ont déposé un préavis de grève pour vendredi sur des revendications salariales.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Les effectifs de Pôle emploi seront...
Article Suivant :
L'Italie accélère l'adoption du...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Macro Économie' »




Mots-clés : Prime   Stewards   Easyjet   Unac   Venus   Orly   Lyon  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?