Wall Street parie sur une approbation des mesures d'austérité à Athènes | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Wall Street parie sur une approbation des mesures d'austérité à Athènes

Mardi 28 Jun 2011 à 23:00

La Bourse de New York a fini en nette hausse mardi, anticipant l'adoption par les parlementaires grecs du plan de rigueur exigé par les bailleurs de fonds d'Athènes pour lui apporter un nouveau soutien financier: le Dow Jones a gagné 1,21% et le Nasdaq 1,53%.

Selon les chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average est monté de 145,13 points à 12.188,69 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 41,03 points à 2.729,31 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a pris 1,29% (16,57 points) à 1.296,67 points.

Comme lundi, les indices boursiers new-yorkais ont été soutenus par "l'optimisme des marchés quant à l'adoption par la Grèce de son plan d'austérité", a expliqué Scott Marcouiller, de Wells Fargo Advisors.

"Mais le volume d'échanges reste faible: il n'y a pas beaucoup de conviction. Le marché sait que c'est une solution à court terme", a-t-il tempéré.

Les parlementaires doivent se prononcer mercredi sur le budget d'austérité exigé par les partenaires européens de la Grèce et le FMI pour lui verser de nouveaux fonds et lui éviter de se trouver en défaut de paiement.

Les investisseurs parient sur un vote positif, malgré la colère des manifestants descendus mardi dans la rue.

"L'idée, c'est qu'on met un nouveau pansement sur le problème, qui disparaîtra des Unes des journaux pendant trois mois. Au moins ce n'est pas négatif. C'est comme cela que les courtiers raisonnent", a commenté Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management.

Dans ce contexte, les indicateurs économiques publiés aux Etats-Unis sont passés relativement inaperçus.

La confiance des consommateurs y a baissé en juin pour le deuxième mois d'affilée, et plus que prévu, selon l'indice du Conference Board. Les prix des logements, mesurés par l'enquête Case-Shiller/Standard and Poor's, ont baissé pour le dixième mois d'affilée en avril.

Les investisseurs ont aussi été encouragés par le fabricant d'articles de sports Nike (+10,14% à 89,90 dollars), qui a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu, avec une hausse de 15% de son carnet de commandes.

Dans le secteur technologique, Google a pris 2,25% à 493,65 dollars. Le groupe internet a présenté un nouveau réseau social, baptisé "Google +".

Le géant des logiciels Microsoft a gagné 2,38% à 25,80 dollars. Il a lancé sa suite de programmes professionnels Office 365, s'engageant un peu plus dans la sphère de l'informatique dématérialisée.

Le groupe de services informatiques Accenture a progressé de 3,22% à 59,65 dollars. Il va intégrer à partir du 5 juillet le S&P 500, où il remplacera la banque Marshall & Ilsley, rachetée par la Banque de Montréal.

Le réseau social à usage professionnel LinkedIn s'est envolé de 12,02% à 85,56 dollars. Plusieurs grandes firmes de Wall Street ont entamé leur couverture du titre, entré en Bourse en mai, avec une recommandation à l'achat.

Le site chinois de partage de vidéos Youku.com a décollé de 29,99% à 35,54 dollars, les investisseurs saluant le lancement de sa plateforme de contenus payants, où il va proposer des films des studios Warner Bros.

Le marché obligataire a fini en nette baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 3,045%, contre 2,927% lundi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,333% contre 4,282% la veille.

  1. Nasdaq
  2. Nyse

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Analyse AOF pré-ouverture Wall...
Article Suivant :
Wall Street ouvre en légère hausse,...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Dollars   Dow jones   Etats unis   Fmi   Nasdaq   New york   Nike   Wall street   Athenes   Bourse   Google  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?