L'euro rebondit, stimulé par l'entente franco-allemande sur la Grèce | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Devises

L'euro rebondit, stimulé par l'entente franco-allemande sur la Grèce

Vendredi 17 Jun 2011 à 22:58

L'euro a rebondi vendredi face au dollar, revigoré par l'entente affichée par la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Nicolas Sarkozy sur la dette grecque.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,4301 dollar contre 1,4209 dollar jeudi à la même heure.

L'euro était quasi stable face à la devise japonaise à 114,45 yens contre 114,61 yens la veille.

Le dollar baissait pour sa part face au yen à 80,03 yens contre 80,67 yens jeudi.

En légère baisse en début de journée, la monnaie unique est repartie en nette hausse après l'intervention des dirigeants allemand et français, réunis à Berlin.

M. Sarkozy et Mme Merkel sont convenus de chercher une solution rapide pour aider la Grèce à faire face à sa dette. Ils ont insisté sur la participation des créanciers privés à une nouvelle aide financière, sur une base volontaire, point sur lequel l'Allemagne s'était montrée moins claire jusqu'à présent.

Pour Nick Bennenbroek, de Wells Fargo, ces déclarations "semblent mettre fin à l'impasse entre la classe politique allemande et la banque centrale" européenne (BCE), qui s'opposait à l'idée d'une participation contrainte des créanciers privés. Une telle solution présentait le risque d'être considérée par les agences de notation comme une situation de défaut de paiement.

"Par conséquent, il est plus probable que la Grèce reçoive une nouvelle tranche de financement en juillet", a ajouté l'analyste. "En outre, un accord sur un plan d'aide avec le soutien de la BCE va permettre d'éviter le scénario du pire: une chute non organisée du marché obligataire grec et du secteur bancaire", a-t-il poursuivi.

Le marché des changes a été également rassuré de voir le Premier ministre grec, en difficulté dans son propre parti, former un nouveau gouvernement, avec l'entrée du ténor socialiste Evangélos Vénizélos au poste stratégique de ministre des Finances.

Focalisé sur la Grèce, le marché des changes a peu réagi lorsque Moody's, en fin de journée, a annoncé envisager d'abaisser la note de dette de l'Italie. L'agence a cité des risques pesant sur la croissance, les marchés financiers et la capacité du gouvernement à réduire le déficit.

"La situation est toujours risquée (...) mais pour le moment, l'euro reprend du terrain, porté par un regain d'optimisme sur le fait que la crise grecque ne s'étendra pas au Portugal, à l'Irlande ni à l'Espagne", a observé Kathleen Brooks, analyste chez Forex.com.

Le prochain rendez-vous est fixé à dimanche: les ministres européens des Finances vont à Luxembourg pour "discuter" du contenu et des conditions du nouveau programme de soutien à Athènes.

Vers 21H00 GMT, la devise helvétique reculait face à la monnaie unique européenne, à 1,2142 franc suisse pour un euro, et se stabilisait face au billet vert, à 0,8486 franc suisse pour un dollar.

La livre britannique baissait face à l'euro à 88,35 pence, mais progressait face au billet vert à 1,6186 dollar.

La devise chinoise a terminé à 6,4757 yuans pour un dollar contre 6,4733 yuans la veille.

   Cours de vendredi    Cours de jeudi

-----------------------------------

     21H00 GMT         21H00 GMT
   EUR/USD   1,4301             1,4209
   EUR/JPY   114,45             114,61
   EUR/CHF   1,2142             1,2060
   EUR/GBP   0,8835             0,8794
   USD/JPY    80,03              80,67
   USD/CHF   0,8486             0,8482
   GBP/USD   1,6186             1,6157

Partager sur Facebook
Article Précédent :
L'euro rebondit, stimulé par...
Article Suivant :
L'euro recule, les incertitudes...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Devises' »




Mots-clés : Crise   Dirigeants   Dollar   Euro   Nicolas sarkozy   Sarkozy  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?