Pétrole et gaz, liés de manière forte et stable à l'inflation (Natixis) | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Pétrole et gaz, liés de manière forte et stable à l'inflation (Natixis)

Jeudi 19 Mai 2011 à 17:38

(AOF / Funds) - "Nous souhaitons identifier un portefeuille de secteurs actions surperformant le marché dans le cadre de notre scénario de retour de l'inflation, importée par les matières premières. Une première analyse concerne les corrélations historiques entre la performance des secteurs actions américains et l'inflation totale. Afin d'éliminer l'effet du marché global, nous étudions les performances sectorielles en excès de la performance de marché", explique Natixis.

"Les résultats indiquent que l'inflation mensuelle est intégrée dans les cours avec avance, mais que ce délai d'anticipation (d'un mois pour le marché global, pour une corrélation de 26%) varie selon les secteurs."

"Nous retiendrons pour le reste de cette étude le délai d'un mois comme référence afin de pouvoir comparer la corrélation des secteurs. Ainsi, les secteurs les plus fortement corrélés à l'inflation sont : les matières premières (42%), le pétrole et gaz (33%), les utilities (12%) et la chimie (12%). Ces relations ont largement fluctué dans le temps : on observe notamment un changement de régime de corrélation pour certains secteurs après la faillite de Lehman."

"Ce n'est pas le cas du pétrole et gaz, relié de manière stable et forte à l'inflation sur toute la période d'étude (2000-2010). En termes de surperformance, ces mêmes secteurs se distinguent nettement en période de forte inflation : ils surperforment en moyenne le marché de plus de 20% (annualisés) lors des périodes de forte inflation, c'est-à-dire lorsque le CPI évolue dans son dernier quartile de croissance mensuelle (>0,4%)."

"Précisément, le secteur pétrole et gaz affiche une performance relative de 38% contre 10% en moyenne sur toute la période. Par nature, ce secteur est davantage relié aux cours du pétrole qu'à l'inflation core, et surperformera le marché dans un scénario inflationniste par les prix des matières premières. On constate d'ailleurs que les profits du secteur sont essentiellement guidés par l'évolution du pétrole."

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Crédit : la stagflation, le pire...
Article Suivant :
Emergents : diversification avec les...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Inflation   Pa  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?