Boeing: un vieux problème à l'origine des fissures de l'avion de Southwest Airlines | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Macro Économie

Boeing: un vieux problème à l'origine des fissures de l'avion de Southwest Airlines

Lundi 25 Avr 2011 à 19:24

Les enquêteurs soupçonnent une "lacune de fabrication survenue il y a 15 ans" d'être à l'origine de la fissure du fuselage d'un Boeing 737 de Southwest Airlines en plein vol début avril, a affirmé lundi le Wall Street Journal.

"L'enquête fédérale se focalise de plus en plus sur certains problèmes d'assemblage qui expliqueraient l'incident", souligne le quotidien financier, citant des sources gouvernementales et sectorielles.

Les enquêteurs du Bureau national de sécurité des Transports étudient l'impact potentiel de certaines techniques d'assemblage de rivets et de l'utilisation de certains produits d'étanchéité aux alentours de 1996, poursuit le Wall Street Journal.

L'inspection des 737-300 concernés a commencé début avril, au lendemain de l'atterrissage d'urgence sur une base aérienne à Yuma (Arizona, Sud-Ouest) d'un avion de Southwest Airlines dont la cabine était dépressurisée à cause d'un trou dans le toit.

Les 190 avions (dont 80 aux Etats-Unis), selon un chiffre communiqué par Boeing lundi, qui ont depuis fait l'objet d'un avis d'inspection par les autorités fédérales de l'aviation américaine et par Boeing ont été mis en service entre 1993 et 2000.

Southwest Airlines a trouvé des brèches dans cinq des soixante-dix-neuf Boeing 737 qu'elle a inspectés.

Les problèmes de fabrication sont pressentis car plusieurs des 737 de Southwest présentant des fissures ont été fabriqués à la même période, alors que des appareils avec plus d'heures de vol au compteur, exploités par d'autres transporteurs, n'ont pas subi les mêmes problèmes.

Les enquêteurs soulignent qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives et que les analyses pourraient mettre en avant un autre problème. Ils ne sont notamment pas en mesure de dire s'il pourrait y avoir eu à cette époque un contrôle de qualité insuffisant chez Boeing, voire un problème de production plus vaste.

"Boeing continue à travailler étroitement avec" les autorités fédérales de l'aviation pour "déterminer les causes de l'incident du 1er avril", a indiqué le constructeur à l'AFP.

Dans un courriel, Boeing a précisé avoir pris "des mesures appropriées en recommandant les inspections des rivets à tous les transporteurs aériens du monde sur certains avions 737-300/400/500".

"A ce jour, les inspections ont été faites dans le monde entier sur environ 75% des 190 appareils concernés, et cinq cas (de fissures) ont été trouvés", ajoute le constructeur.

"Des morceaux de panneaux de ces avions ont été envoyé chez Boeing et nous les analysons actuellement pour valider les inspections initiales. Aucune conclusion n'a encore été tirée sur la cause des problèmes découverts ou sur ceux des événements du 1er avril. Toute tentative d'en tirer à ce stade serait prématurée et spéculative", a conclu Boeing.

Le 737, un moyen-courrier biréacteur, est l'avion de ligne le plus vendu au monde. Il est très utilisé pour les vols régionaux ou nationaux.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Fukushima: Tepco sabre les...
Article Suivant :
Marks & Spencer veut ouvrir une...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Macro Économie' »




Mots-clés : Etats unis   Wall street   Boeing   Enqueteurs   Rivets   Inspection   Transporteurs   Inspections  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?