Mercator et Creston annoncent une combinaison amicale de leurs entreprises pour créer une société significative de cuivre-molybdène disposant d'un profil de croissance de premier plan dans l'industrie | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

Mercator et Creston annoncent une combinaison amicale de leurs entreprises pour créer une société significative de cuivre-molybdène disposant d'un profil de croissance de premier plan dans l'industrie

Jeudi 14 Avr 2011 à 12:30

VANCOUVER, April 14, 2011 /PRNewswire/ -- Mercator Minerals Ltd. (TSX : ML) (<< Mercator >>) et Creston Moly Corp. (TSXV : CMS) (<< Creston >>) ont le plaisir d'annoncer qu'elles ont signé un contrat de cession définitif selon lequel Mercator acquerra toutes les actions ordinaires en circulation de Creston au moyen d'un plan de cession.

Selon ce plan de cession, les actionnaires de Creston recevront 0,15 d'une action ordinaire de Mercator et 0,08 C$ en numéraire, pour chaque action ordinaire de Creston. Cela représente une prime implicite de 43 % et 40 % en se basant sur le prix de clôture et le cours moyen pondéré de l'action sur un volume de 20 jours de chaque société, respectivement, au 8 avril 2011 (le dernier jour complet d'échange pour Creston avant l'annonce). L'opération proposée estime Creston à une valeur d'environ 195 millions de C$.

Le Conseil d'administration et la direction de la société combinée tirera parti de l'expertise des deux sociétés. M. Gavin Thomas demeurera Président non exécutif. M. Bruce McLeod (Président et Directeur général actuel de Creston) deviendra Président et Directeur général de la société combinée. M. Michael Surratt (Président et Directeur général actuel de Mercator) continuera à travailler avec la société combinée, en tant que consultant, comme Conseiller technique du Président et Directeur général. M. Mark Distler continuera d'exercer son rôle actuel de Directeur des finances dans la société combinée. Le Conseil d'administration sera composé de Gavin Thomas (Président non exécutif), Bruce McLeod (Président et Directeur général), Colin K. Benner, Joseph Keane, Stephen Quin, Robert Quinn, Ron Vankoughnett, ainsi que d'un directeur indépendant supplémentaire à désigner ultérieurement.

Creston détient 100 % des intérêts d'El Creston, un projet avancé de cuivre-moly en phase de développement prenant place à Sonora, au Mexique. El Creston possède des ressources Mesurées et Indiquées de 336 millions de livres de molybdène et 281 millions de livres de cuivre qui augmenteront les ressources de molybdène Mesurées et Indiquées de Mercator de 85 % pour atteindre 732 millions de livres (de 141 % pour atteindre 956 millions de livres en incluant les projets Moly Brook et Ajax de Creston) et ses ressources équivalentes de cuivre Mesurées et Indiquées de 38 % pour atteindre 7 781 millions de livres (de 62 % pour atteindre 9 098 millions de livres en incluant les projets Moly Brook et Ajax de Creston). Creston a récemment finalisé une évaluation économique préliminaire sur le projet El Creston qui a indiqué une économie robuste basée sur un prix du molybdène et du cuivre de 15,00 US$/lb et de 2,60 US$/lb respectivement (par rapport aux prix actuels de molybdène et de cuivre de 17,10 US$/lb et de 4,38 US$/lb). On s'attend à ce que le projet génère une production annuelle moyenne d'environ 24 millions de livres de molybdène et d'environ 16 millions de livres de cuivre sur une vie minière de 13 ans. L'évaluation économique préliminaire a indiqué une VPN après impôts de 8 % de plus de 560 millions de US$ et un TRI d'environ 22 %.

M. Michael Surratt, Président et Directeur général actuel de Mercator, a déclaré : << En ajoutant un atout de développement de classe mondiale comme El Creston à notre portefeuille, nous établissons un flux de croissance attractif et continu en commençant par l'Expansion de Phase II au Mineral Park en juillet 2011, suivie par le développement d'El Pilar en 2012 puis d'El Creston en 2013. Nous voyons cela comme une première étape significative vers la création d'une puissante société de métaux de base intermédiaire au profil de croissance attractif. Bruce McLeod est bien connu sur les marchés de capitaux et dispose d'un historique éprouvé en matière de création de valeur pour les actionnaires. Je me réjouis qu'il ait accepté d'amener la société combinée à l'étape supérieure de son évolution. >>

M. Bruce McLeod, Président et Directeur général actuel de Creston, a déclaré : << L'opération proposée offre une prime immédiate et significative à nos actionnaires. De plus, elle leur donne l'opportunité de prendre part à l'immense potentiel de croissance du portefeuille combiné d'actifs de production et de développement. Cette opération créera une société de cuivre-molybdène significative disposant d'un profil de croissance de premier plan dans l'industrie ainsi que des ressources de gestion, du profil de marchés de capitaux et de l'accès aux capitaux nécessaires pour réaliser le plein potentiel de son portefeuille. Je me réjouis des perspectives qui nous attendent et suis impatient de continuer à créer de la valeur pour notre base combinée d'actionnaires à mon nouveau poste. >>

Le Conseil d'administration de Mercator aimerait reconnaître et exprimer sa gratitude à M. Surratt pour ses années de service chez Mercator. Sous la direction de M. Surratt, Mercator a composé l'une des équipes d'exploitation les plus expérimentées de l'industrie, finalisé l'acquisition d'un projet majeur de développement de cuivre à El Pilar et transformé Mineral Park, petite exploitation de lixiviation de cuivre en 2003, en l'une des plus importantes nouvelles mines d'Amérique du Nord. Bien que M. Surratt ait décidé de prendre sa retraite du poste de Président et Directeur général, le conseil d'administration est ravi qu'il ait accepté de continuer à fournir ses conseils au nouveau Président et Directeur général, car son expérience profitera aux exploitations de Mineral Park ainsi qu'aux activités de développement des deux projets mexicains de Mercator.

Détails de l'opération

L'opération proposée aura lieu sous la forme d'un plan de cession, dont l'implémentation sera soumise à l'approbation d'au moins 66 2/3 % des votes effectués lors d'une réunion spéciale des actionnaires de Creston qui devrait avoir lieu entre mi-juin et fin juin 2011 sous réserve de l'approbation de la Cour Suprême de la Colombie-Britannique. Conformément aux conditions de ce contrat de cession entre Mercator et Creston, l'opération proposée est également soumise aux approbations réglementaires applicables et à la satisfaction de certaines conditions de clôtures coutumières pour les opérations de cette nature. Le contrat de cession prévoit également, entre autres choses, l'assistance coutumière du conseil d'administration et des conventions de non-sollicitation de Creston (sous réserve des provisions coutumières << d'annulation >> qui autorisent Creston à envisager et accepter une proposition supérieure et qui octroient à Mercator un << droit d'égaler >> dans une limite de 5 jours civils). Ce contrat de cession prévoit également le paiement de frais de résiliation d'un montant de 5,5 millions de C$ à Mercator et le paiement de frais de remboursement des dépenses d'un montant de 5,5 millions de C$ à Creston si l'opération proposée n'est pas finalisée sous certaines circonstances spécifiques.

Le Conseil d'administration de Creston, après avoir reçu la recommandation de son comité spécial et suite à une consultation avec ses conseillers financiers et juridiques, a déterminé à l'unanimité que l'opération proposée était dans les meilleurs intérêts de Creston et convenable pour ses actionnaires, et recommande à ces derniers de voter en faveur de l'opération proposée. RBC Capital Markets, conseiller financier de Creston et de son Conseil d'administration, a déclaré que la considération devant être reçue par les actionnaires de Creston était juste, d'un point de vue financier, pour ces actionnaires. Tous les directeurs et cadres supérieurs de Creston se sont engagés dans des contrats coutumiers de soutien aux votes selon lesquels, entre autres choses, ils ont accepté de voter leurs actions ordinaires de Creston (représentant environ 3,2 % des actions ordinaires en circulation de Creston) en faveur de l'opération proposée. De plus, certains autres actionnaires de Creston détenant environ 8,3 % des actions ordinaires en circulation de Creston se sont engagés dans des contrats coutumiers de soutien aux votes selon lesquels, entre autres choses, ils ont accepté de voter leurs actions ordinaires de Creston en faveur de l'opération proposée. Lors de la clôture, les garanties d'acheter des actions ordinaires et options en circulation de Creston permettront à leurs détenteurs de bénéficier d'actions ordinaires de Mercator, en ajustant le nombre d'actions ordinaires et/ou le prix d'exercice de manière appropriée, afin de refléter la considération à recevoir par les actionnaires de Creston conformément au plan de cession.

Les conditions générales de l'opération proposée seront résumées dans la circulaire d'informations de la direction de Creston, qui sera classée et envoyée par courrier aux actionnaires de Creston entre début et mi-mai 2011. Si elle est approuvée par les actionnaires de Creston, on prévoit que l'opération proposée soit finalisée à la fin du mois de juin 2011.

Des exemplaires du contrat de cession entre Mercator et Creston et certains documents connexes seront classés auprès des régulateurs de valeurs mobilières du Canada et seront disponibles sur le site Web de SEDAR à l'adresse www.sedar.com. La circulaire d'informations de la direction sera également disponible à l'adresse www.sedar.com.

Conseillers juridiques et financiers

Haywood Securities Inc. exerce la fonction de conseiller financier dans le comité spécial du Conseil d'administration de Mercator. DuMoulin Black LLP exerce la fonction de conseiller juridique pour Mercator. Gowling Lafleur Henderson LLP exerce la fonction de conseiller juridique dans le comité spécial du Conseil d'administration de Mercator.

BMO Capital Markets exerce la fonction de conseiller financier de Creston et de son Conseil d'administration. Morton & Company exerce la fonction de conseiller juridique pour Creston. McCarthy Tetrault LLP exerce la fonction de conseiller juridique dans le comité spécial du Conseil d'administration de Creston.

Conférence téléphonique

Mercator et Creston tiendront une conférence téléphonique commune pour parler de l'opération proposée à 7h00 Heure du Pacifique (10h00 Heure de l'Est) le mardi 12 avril 2011. Pour y participer, veuillez utiliser les informations suivantes :

Numéro de téléphone local : +1-647-427-7450 Numéro vert : +1-888-231-8191 Code d'admission : 59407385

La conférence sera également diffusée en direct sur Internet par CNW Group et il sera possible d'y accéder à l'adresse : http://www.newswire.ca/en/webcast/viewEvent.cgi?eventID=3481720. Il sera également possible d'accéder à la conférence et à la présentation par l'intermédiaire des sites Web de Mercator ou de Creston aux adresses http://www.mercatorminerals.com ou http://www.crestonmoly.com, respectivement. La conférence pourra aussi être visualisée de nouveau en composant le numéro gratuit +1-800-642-1687 ou le +1-416-849-0833 (code d'admission 59407385 suivi du symbole dièse) pendant 14 jours.

Personnes qualifiées conformément au NI-43-101

Gary Simmerman, titulaire d'une licence de sciences, VP de l'Ingénierie de Mercator, personne qualifiée conformément au NI 43-101, a supervisé la préparation de ce communiqué et a vérifié les informations techniques sur Mineral Park présentées dans celui-ci.

Mike Broch, titulaire d'une licence de sciences, géologie économique, membre de l'Institut Australien des Mines et de la Métallurgie, VP de l'Exploration de Mercator, personne qualifiée conformément au NI 43-101, a supervisé la préparation de ce communiqué et a vérifié les informations techniques sur El Pilar présentées dans celui-ci.

Dave Visagie, Géologue professionnel, Directeur de l'Exploration de Creston, personne qualifiée conformément au NI 43-101, a supervisé la préparation de ce communiqué et a vérifié les informations techniques sur El Creston présentées dans celui-ci.

à propos de Mercator Minerals Ltd.

Mercator Minerals Ltd. est une société minière cotée à la Bourse de Toronto bénéficiant d'une équipe de direction expérimentée ayant lancé la production du moulin supplémentaire de la Mine de Mineral Park, l'une des plus importantes et modernes exploitations de minage-broyage de cuivre-moly d'Amérique du Nord, en moins de 2 ans. La direction de Mercator se consacre à la maximisation de ses profits dans la Mine de Mineral Park et au développement du projet de cuivre d'El Pilar au Mexique.

à propos de Creston Moly Corp.

Creston Moly Corp. est une société d'exploration minière focalisée sur l'exploration et le développement de la Propriété d'El Creston dans l'État de Sonora au Mexique, dont la Société détient 100 % des intérêts.

Mises en garde

La Bourse de Toronto décline toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

La Bourse de Toronto ainsi que son Fournisseur de services réglementaires (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de Toronto) déclinent toute responsabilité quant à l'adéquation ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Aucune des valeurs mobilières devant être émises au titre du plan de cession n'a été ou ne sera enregistrée en vertu de la loi de 1933 sur les valeurs mobilières intitulée Securities Act, dans sa version modifiée, ou toute autre loi d'état sur les valeurs mobilières, et il est prévu que ces valeurs mobilières soient émises aux états-Unis en obtenant des exemptions des exigences liées à leur enregistrement. Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre à vendre, ou une invitation à acheter des actions dans quelque juridiction que ce soit où une telle offre ou vente serait illégale.

Informations concernant la minéralisation et les ressources

Sauf indication contraire, toutes les estimations de ressources contenues dans ce communiqué de presse ont été préparées conformément aux Normes de divulgation des projets minéraux du National Instrument 43-101 et au Système de classification de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole, conformément aux lois canadiennes sur les valeurs mobilières, qui diffèrent des exigences des lois relatives aux valeurs mobilières des états-Unis. Sans limiter ce qui précède, ce communiqué de presse utilise les termes << ressources mesurées >>, << ressources indiquées >> et << ressources supposées >>. Les investisseurs des états-Unis sont avertis que, bien que ces termes soient reconnus et exigés par les lois canadiennes sur les valeurs mobilières, la Securities and Exchange Commission (<< SEC >>) ne les reconnaît pas. En vertu des normes en vigueur aux états-Unis, la minéralisation ne peut être classifiée comme une << réserve >> sauf s'il a été déterminé que la minéralisation pouvait être économiquement et légalement produite ou extraite au moment où cette détermination de réserve à été effectuée. Les investisseurs des états-Unis sont avertis qu'ils ne doivent pas considérer que les ressources mesurées ou indiquées seront converties en réserves, que ce soit intégralement ou partiellement. De plus, les ressources supposées impliquent beaucoup d'incertitudes quant à leur existence et à la décision de leur exploitabilité, que ce soit au niveau légal ou économique. Il ne peut être considéré que les ressources supposées atteindront un jour une catégorie supérieure, que ce soit intégralement ou partiellement. Par conséquent, les investisseurs des états-Unis sont également avertis qu'ils ne doivent pas considérer que les ressources supposées existent ou qu'elles puissent être exploitées légalement et économiquement, que ce soit intégralement ou partiellement. La divulgation des onces contenues est permise en vertu de la réglementation canadienne ; cependant, de manière générale, la SEC permet uniquement aux émetteurs de rapporter des ressources comme la teneur ou le poids total en place sans faire référence aux mesures d'unités. En conséquence, les informations concernant les descriptions de la minéralisation et des ressources contenues dans ce communiqué de presse ne sont peut-être pas comparables aux informations rendues publiques par les sociétés de droit étatsunien soumises aux exigences d'établissement de rapports et de divulgation de la SEC.

Informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs de Mercator, c'est-à-dire des énoncés ne constituant pas des faits historiques, incluant, mais sans s'y limiter, les déclarations concernant l'acquisition proposée de Creston par Mercator, les bénéfices potentiels en découlant, les discussions de plans futurs, les projections et objectifs, les estimations, les prévisions et les déclarations quant aux attentes de la direction concernant, entre autres choses, la taille et la qualité des ressources et réserves minérales de la Société, la production future, les coûts de production minière et de capital, la demande et les perspectives du marché en ce qui concerne les matières premières, et les résultats financiers de la Société ainsi que les discussions de plans, projections et objectifs futurs. De plus, les estimations des ressources et réserves minérales peuvent constituer des énoncés prospectifs dans la mesure où elles impliquent des estimations de la minéralisation qui sera rencontrée si une propriété est développée. Les facteurs importants qui pourraient avoir pour conséquence que les résultats réels varient comprennent, mais sans s'y limiter, certaines opérations, certaines approbations, les fluctuations des prix de l'énergie et des matières premières, les fluctuations des taux de change des devises et des intérêts, les suppositions métallurgiques et géologiques imprécises (y compris en ce qui concerne la taille, la teneur et la possibilité de récupération de réserves et ressources minérales), les difficultés d'exploitation imprévues (y compris l'incapacité d'une usine, d'un équipement ou de processus à opérer conformément aux spécifications, l'escalade des coûts, l'indisponibilité des matériaux et équipements, les retards dans la réception d'approbations du gouvernement, les perturbations industrielles ou tout autre moyen de pression sur le lieu de travail, les événements imprévus liés à la santé, à la sécurité et à l'environnement), le risque politique, les troubles sociaux et les fluctuations des conditions économiques générales ou des conditions des marchés financiers. Ces risques sont décrits plus en détail dans le Formulaire annuel d'informations de Mercator. Mercator ne s'engage aucunement à réviser ou actualiser ces énoncés prospectifs après la date de ce rapport, ou à les réviser de façon à refléter l'occurrence d'événements futurs imprévus, sauf dans la mesure requise par les lois applicables sur les valeurs mobilières. Pour obtenir des informations plus exhaustives, veuillez vous reporter au Formulaire annuel d'informations, aux états financiers audités, et à la discussion et analyse de la direction de Mercator pour l'exercice clos au 31 décembre 2010 sur le site Web de SEDAR à l'adresse http://www.sedar.com.

Ce communiqué de presse contient également des énoncés prospectifs de Creston. Les énoncés prospectifs font référence à des événements ou à des rendements futurs, et incluent, mais sans s'y limiter, des déclarations concernant la finalisation de l'opération proposée, l'estimation des ressources et réserves minérales, la réalisation des estimations de réserves minérales, la période et le montant de la production future estimée, les coûts de production, les dépenses en capital, la réussite des exploitations minières, les risques environnementaux, les dépenses imprévues en termes de récupération, les litiges concernant les titres ou les réclamations, et les limitations de la couverture d'assurance. Dans certains cas, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation de mots tels que << prévoit >>, << s'attend à >>, << ne s'attend pas à >>, << est prévu >>, << budget >>, << prévu >>, << estimations >>, << prévisions >>, << a l'intention de >>, << compte >>, << ne compte pas >>, ou << croit >>, ou des variations desdits mots et expressions ou l'énoncé que certaines actions, événements ou résultats << peuvent >>, << pourraient >>, << devraient >>, << pourront >>, << se produire >> ou << avoir lieu >>, ou la forme négative de ces termes ou toute terminologie comparable. Ces énoncés prospectifs reflètent les attentes ou convictions de la direction de Creston concernant des événements futurs, sont fondés sur les suppositions que la l'opération proposée sera conclue et que les propriétés de développement et d'exploration de Creston obtiendront les résultats et atteindront les objectifs prévus, et dépendent de la divulgation publique de Mercator concernant ses projets minéraux. De par leur nature, les énoncés prospectifs impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui peuvent amener les événements, les résultats, les performances ou les réalisations réels de Creston à différer sensiblement de tous événements, résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou suggérés par les énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés à la finalisation de l'opération proposée, les résultats réels des activités d'exploration actuelles ; les variations des paramètres des projets tandis que l'élaboration des plans se poursuit ; les futurs prix des ressources ; les potentielles variations des taux de récupération, teneurs ou réserves de minerais ; les retards dans l'obtention d'approbations ou de financements gouvernementaux ou dans la finalisation d'activités de construction ou de développement ; ainsi que les facteurs détaillés de temps à autre dans les états financiers annuels et intérimaires de Creston et la discussion et analyse de la direction à propos de ces états financiers, tous classés et accessibles sur SEDAR à l'adresse http://www.sedar.com.

Bien que Creston ait tenté d'identifier les facteurs importants qui pourraient amener les actions, événements ou résultats réels à différer sensiblement de ceux décrits dans les énoncés prospectifs, d'autres facteurs peuvent également amener les actions, les événements ou les résultats à différer de ceux prévus, estimés ou attendus. Il ne saurait exister aucune garantie assurant que les énoncés prospectifs se révéleront exacts, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux anticipés dans lesdits énoncés. Ces énoncés prospectifs sont rédigés à la date du présent communiqué de presse et Creston n'a pas l'intention de mettre à jour ces énoncés prospectifs, et décline toute responsabilité quant à ladite mise à jour, sauf dans la mesure requise par la loi. En conséquence, les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.

Pour tout complément d'information :

Relations avec les investisseurs

Mercator Minerals Ltd. 1971 Sandown Place North Vancouver, BC, Canada V7P 3C3 Tél. : +1-604-981-9661 , Fax : +1-604-960-9661 mleblanc@mercatorminerals.com http://www.mercatorminerals.com

Creston Moly Corp. Suite 860 - 625 Howe Street Vancouver, BC, Canada V6C 2T6 Tél. : +1-604-694-0005, Fax : +1-604-684-9365 info@crestonmoly.com http://www.crestonmoly.com

Contacts médias Wilcox Group Tél. : +1-647-707-9009 mwilcox@wilcoxgroup.com

Partager sur Facebook
Article Précédent :
UTZ CERTIFIED, le plus grand...
Article Suivant :
McGraw-Hill Higher Education accroît...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés : Etats unis   Petrole   Prime   Retraite   Cuivre   Molybdene   Moly   Bruce   Sonora   Brook   Ajax   Pilar   Sedar   Juridique   Sciences   Metallurgie   Bourse   Toronto   Adequation   Divulgation   Teneur   Fluctuations  
Sociétés citées dans cette news : APRIL   Environnement   Ajax  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?