Un message dans une bouteille : un whisky vieux de 100 ans révèle ses secrets | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

Un message dans une bouteille : un whisky vieux de 100 ans révèle ses secrets

Lundi 04 Avr 2011 à 08:30

GLASGOW, Écosse, April 4, 2011 /PRNewswire/ -- Whyte & Mackay recrée avec succès le whisky vieux d'un siècle enfoui dans la glace antarctique du célèbre explorateur Ernest Shackleton.

Pour consulter la version multimédia de ce communiqué de presse, veuillez cliquer sur le lien suivant :

http://multivu.prnewswire.com/mnr/prne/whytemackay/48896/

Le maître de chais de la société, Richard Paterson, a passé huit semaines de travail rigoureux à marier et mélanger une variété de malts pour obtenir une réplique exacte du liquide vieux de 100 ans de Mackinlay.

Et selon un expert indépendant, il est parvenu à recréer une copie exacte.

Dave Broom, auteur renommé d'articles sur le whisky, est la seule autre personne au monde à avoir goûté le whisky original et la nouvelle création de

Whyte & Mackay.

Il a déclaré : "Je ne m'attendais pas du tout à cela de la part du whisky de Shackleton - personne ne s'y attendait d'ailleurs. Il est si léger, si frais, si délicat, et a survécu à l'épreuve du temps - c'est un délicieux whisky.

"Il prouve que, même autrefois, énormément de soin, d'attention et de considération étaient portés à la fabrication du whisky.

"Je pense que la reproduction est absolument parfaite. Richard a réalisé un excellent travail car il s'agit d'un whisky très difficile à reproduire, en raison de sa délicatesse, de sa subtilité et de son fumet.

"Sa douceur, son parfum, sa chaleur et son fumet subtil : tout cela se trouve dans la reproduction. Je suis sidéré."

La réplique de Shackleton coûtera 100 GBP, 5 % de chaque vente étant reversés à l'Antarctic Heritage Trust, oeuvre caritative néo-zélandaise responsable de la découverte et du sauvetage du whisky d'origine. Si les 50 000 bouteilles sont vendues, le Trust recevra 250 000 GBP.

Le Directeur général du Trust, Nigel Watson, a déclaré : << Du début à la fin, il nous aura fallu quasiment quatre ans pour extraire la caisse de whisky du site puis d'Antarctique en toute sécurité, la décongeler dans des conditions de musée, obtenir les autorisations nécessaires et compléter l'analyse scientifique en écosse. Je suis ravi que Whyte & Mackay reconnaisse le travail acharné et la valeur de la mission de conservation du Trust en Antarctique par le biais de cette donation très généreuse et qui arrive à point nommé. >>

Richard Paterson a déclaré que la reproduction du whisky avait véritablement mis ses compétences de maître de chais à rude épreuve, mais qu'il y avait pris un grand plaisir.

"C'était un véritable privilège de pouvoir manipuler, sentir et goûter un whisky aussi rare et beau. La qualité, la pureté et le goût de ce spiritueux vieux de 100 ans étaient stupéfiants. La plus grande surprise a été le parfum léger et la couleur claire, presque vive, du liquide. J'espère que cette réplique aura rendu fiers NOS ancêtres et Ernest Shackleton.

"J'aimerais en particulier remercier le Trust pour sa patience, son expertise et son dur labeur. Il mérite totalement les fonds considérables que cette bouteille spéciale génèrera."

Notes à l'intention des rédacteurs

Notes de dégustation

La réplique du Mackinlay contient du whisky issu d'une large variété de malts des Highlands, y compris de Glen Mhor, qui était la distillerie d'origine de Mackinlay, avant de fermer en 1983.

D'une teneur en alcool de 47,3 %, ce whisky arbore une couleur miel clair et or paille, avec des reflets miroitants.

Son nez est doux, élégant et raffiné, avec de délicats arômes de poire, de pomme écrasée et d'ananas frais. Il contient un pincée de marmelade, de cannelle et un soupçon de fumée, de gingembre et de sucre muscovado.

La teneur en alcool généreuse de ce whisky (47,3 %), qui serait paraît-il aussi fort pour empêcher l'alcool de geler, crée un impact puissant en bouche, tout en donnant une sensation de légèreté et de chaleur. Ses soupçons de fumée de feu délicate laissent lentement la place à des saveurs riches et épicées de noix de pécan, de mélasse et de caramel.

Informations supplémentaires

Trois bouteilles du whisky Shackleton d'origine ont été expédiées par avion privé depuis la Nouvelle-Zélande vers la base de Glasgow de Whyte & Mackay par le propriétaire de la société, le Dr. Vijay Mallya.

Trois caisses de whisky et deux caisses de brandy ont été découvertes dans l'Antarctique en 2007. L'une de ces caisses fut libérée de la glace et méticuleusement décongelée dans des conditions de laboratoire, afin de préserver les bouteilles et le spiritueux de la meilleure façon possible.

Dans cette caisse se trouvaient seulement 11 bouteilles au lieu des 12 habituelles, ce qui a conduit à de nombreuses spéculations en ce qui concerne le sort de la bouteille manquante.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
METabolic EXplorer en 2010 :...
Article Suivant :
WISeKey et Chris & Cris signent un...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés : Secrets   Glasgow   Whyte   Mackay   Fumet   Trust   Bouteilles   Notes   Teneur   Alcool  
Sociétés citées dans cette news : APRIL   NOS  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?