NATIXIS rachète 800 millions d'euros de titres souscrits par BPCE | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

NATIXIS rachète 800 millions d'euros de titres souscrits par BPCE

Jeudi 24 Mar 2011 à 10:10

Natixis a annoncé avoir procédé au rachat de 800 millions d'euros de titres super subordonnés (TSS) souscrits par BPCE, comme annoncé le 23 février dernier lors de la publication des résultats 2010. Ce remboursement de 800 millions d'euros porte sur le solde d'une souche de 1000 millions d'euros, émise le 26 juin 2009 à 9,01% d'intérêt annuel, un premier remboursement de 200 millions d'euros ayant été réalisé le 10 décembre 2010.

Il est rendu possible par le niveau élevé du ratio Tier 1 de Natixis, qui s'élevait à 11,4% au 31 décembre 2010, souligne le groupe.

A l'issue de ce remboursement, le ratio Tier 1 pro forma s'établit à 10,7% à cette même date. Les intérêts nets d'impôt sur le stock résiduel des titres hybrides devraient s'élever à 260 millions d'euros environ en 2011 contre 380 millions d'euros environ en 2010.

Cette économie d'intérêts représente une amélioration d'environ 7% du bénéfice par action.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

tier 1 / tier 2 : Depuis 1988, on distingue pour les banques deux grandes catégories de fonds propres, le tier 1 et tier 2, classés en fonction du type de risque qu'ils peuvent compenser pour calculer le ratio de solvabilité de la banque. Le tier 1 concerne les fonds propres dits de base, (actions ordinaires et certificats d'investissement, intérêts minoritaires.), le tier 2 désignant les fonds propres complémentaires (plus values latentes, provisions, titres participatifs.). Il existe également un tier 3, pour les fonds propres de troisième catégorie, qui couvrent les risques de marché. La définition généralement acceptée est celle du Comité de Bâle pour la surveillance bancaire, institution créée par les différentes banques centrales dans le dessein d'harmoniser les méthodes d'analyse et d'internationaliser les normes bancaires.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Finance - Banques

Deux changements importants vont avoir un impact sur l'avenir des banques françaises. Premièrement, elles vont être soumises à une nouvelle taxe dès l'année prochaine. La taxe bancaire, qui s'appliquera à une vingtaine de banques, établissements de crédit et entreprises d'investissement, abondera le budget de l'Etat à hauteur de 504 millions d'euros l'an prochain. A cela s'ajoutera une augmentation de la participation des établissements financiers au fonds de garantie des dépôts, à hauteur de 90 millions d'euros supplémentaires en 2011, 2012, puis 2013, soit 270 millions en tout. En 2013, les autorités estiment que plus de 1 milliard d'euros de recettes supplémentaires sera prélevé auprès des banques. De plus, de nouvelles normes prudentielles vont voir le jour avec la finalisation de l'accord Bâle III, applicable à l'HORIZON 2019. L'objectif est de relever de 2% à 7%, d'ici 2019, le ratio de solvabilité bancaire. Ce ratio rapporte les fonds propres d'un établissement à ses engagements dans l'économie. Plus il est élevé plus les prises de risques sont limitées.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Malgré la hausse, la moitié des...
Article Suivant :
Paul-Marc Lachaud nommé chez Ossiam...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Euros   Fonds propres   Racha  
Sociétés citées dans cette news : Horizon   Natixis  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?