La valeur du jour à Paris - BOUYGUES et VINCI se distinguent | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

La valeur du jour à Paris - BOUYGUES et VINCI se distinguent

Mercredi 02 Mar 2011 à 11:02

Bouygues (+3,07% à 34,22 euros) enregistre l'une des rares hausses de l'indice CAC 40 tandis que Vinci (- 0,37% à 42,97 euros) affiche un repli symbolique après la présentation de leurs comptes 2010. Le premier a dévoilé des résultats opérationnels en baisse en raison des difficultés rencontrées, notamment en Europe de l'Est, par son activité de construction de route, Colas. A contrario, le second a amélioré sa performance opérationnelle grâce à ses activités de concessions, dont il est le numéro un mondial, mais également de construction.

L'année dernière, Bouygues a réalisé un résultat opérationnel courant de 1,76 milliards d'euros, en baisse de 5%, pour un chiffre d'affaires stable à 31,225 milliards d'euros. Le consensus Reuters était de 1,693 milliard d'euros pour le résultat opérationnel courant et de 30,904 milliards d'euros pour les ventes. En matière de perspectives, le conglomérat a indiqué que son carnet de commandes 2010 et ses perspectives commerciales lui permettaient d'afficher un objectif de chiffre d'affaires de 31,7 milliards d'euros (+2%) pour 2011.

Pour sa part, Vinci a vu son résultat opérationnel sur activité (Ropa) progresser de 10,8% à 3,434 milliards d'euros, à comparer avec un consensus Reuters de 3,356 milliards d'euros. Cette année, le groupe vise une croissance de son chiffre d'affaires d'au moins 5% et une nouvelle amélioration du résultat net, proche de la croissance attendue du chiffre d'affaires. Cet objectif tient compte, pour Vinci Autoroutes, d'une légère amélioration du ratio Ebitda sur chiffre d'affaires. Il avait atteint 68,8% en 2010. Pour les activités contracting, ces prévisions prévoient le maintien du ratio Ropa sur chiffre d'affaires au niveau élevé atteint en 2010 (4,5%).

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Construction - BTP

Les dernières données du secteur ont incité la FFB à améliorer ses prévisions. Les pertes d'emploi ne devraient pas dépasser 20.000 postes cette année, contre 44.000 en 2009 et 30.000 initialement prévus. Si la baisse de chiffre d'affaires (hors inflation) sur 2010 devrait se limiter à 3%, la FFB souligne que le marché français reste fragile. Le secteur pourrait se consolider en Europe. L'espagnol ACS a lancé une offre inamicale sur le leader allemand du BTP, Hochtief, dont il détient déjà 30% du capital. L'objectif de cette OPA est de permettre à ACS de renforcer sa stature internationale et de se positionner sur des marchés parfois plus porteurs que l'Europe occidentale. Les deux groupes se complètent sur le plan géographique. ACS est bien placé dans le sud de l'Europe, en Amérique centrale et du Sud ainsi qu'en Afrique du Nord. Hochtief se développe, lui, en Europe centrale, en Asie et Océanie ainsi qu'en Amérique du Nord. Cette opération ferait émerger un nouveau leader européen du BTP, devant Vinci et Bouygues, avec 33 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Trois fonds de State Street Global...
Article Suivant :
Attaqué de toutes parts, l'ex-PDG...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Cac 40   Emploi   Euros   Inflation   Opa   Vinci   Ra  
Sociétés citées dans cette news : Bouygues   Colas   VINCI   CAC 40  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?