Les voyagistes français sur le pont pour faire revenir les Français en Tunisie | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Macro Économie

Les voyagistes français sur le pont pour faire revenir les Français en Tunisie

Lundi 14 Fév 2011 à 18:59

De la parole aux actes. Après le soutien affiché à la nouvelle Tunisie, les voyagistes français s'affairent à relancer la destination en multipliant les actions pour persuader les Français de revenir passer leurs vacances dans ce pays.

Selon un sondage publié lundi par le portail internet Easyvoyage, 33% des internautes qui déclarent avoir l'intention de retourner en Tunisie pensent le faire dès les vacances de Pâques et 57,8% cet été.

Après l'annonce samedi par la France de la levée des restrictions de voyage vers les stations balnéaires du pays, les réservations sont-elles reparties ?

Pour Marmara comme Amplitravel, qui fournissent les plus gros contingents de touristes français à la Tunisie, la réponse est oui. "C'est reparti!", a affirmé à l'AFP Sam Zribi, patron d'Amplitravel, tour-opérateur dédié à la Tunisie. Chez Marmara, le porte-parole a parlé d'"engouement des clients, qui veulent faire partie des premiers à y retourner".

Ailleurs toutefois, comme chez Nouvelles Frontières, Thomas Cook ou le réseau d'agences de voyage AS Voyages (Afat et Sélectour, 1.300 agences), on a affirmé qu'il était "trop tôt pour parler d'un rebond des réservations".

Thomas Cook va faire repartir "plus de 300 clients dès ce week-end". Habituellement, le nombre de clients à partir tourne plutôt autour de 700.

Samedi et dimanche, 11 vols directs sont mis en place par Marmara à destination de Djerba et Monastir. Puis ce seront entre 18 et 24 par semaine qui s'envoleront.

Amplitravel vient de signer un accord-cadre avec la compagnie régulière Tunis Air afin de "pouvoir faire partir ses clients à tout moment" en Tunisie et ce "pour 2, 3, 4 ou 5 jours, la durée qu'ils souhaiteront", a précisé M. Zribi. Auparavant, il proposait 5 vols par semaine.

Si les circuits à l'intérieur du pays restent déconseillés, le groupe Voyageurs du monde propose à nouveau avec ses marques Terres d'aventure et Nomade de faire un trekking à Pâques dans le "grand erg oriental", zone qui n'a jamais été concernée par les émeutes.

Sur internet aussi, les agences en ligne rouvrent la destination à coup de prix d'appel.

Pour relancer la destination, Marmara propose aux futurs clients un package (avion+séjour+taxes aéroport) offert pour un acheté jusqu'au 31 mars.

Le PDG d'Amplitravel s'est montré, lui, résolument contre les promotions : "il ne faut pas brader la destination. Ce n'est pas avec des prix comme cela que la Tunisie va retrouver son aura d'avant".

Le patron des tour-opérateurs René-Marc Chikli avait appelé mercredi dernier à "ne pas rentrer dans une guerre des prix pour protéger les hôtels en Tunisie et leurs personnels".

Outre les clients, les voyagistes veulent aussi sensibiliser les prescripteurs de voyage.

Ainsi, Marmara va envoyer 1.200 agents de voyage gratuitement en Tunisie pour qu'ils constatent sur place la qualité des prestations et vendent mieux la destination après.

Durement frappé par les semaines de troubles qui ont conduit à la chute du président Zine El Abidine Ben Ali le 14 janvier et à la fuite de milliers de visiteurs étrangers, le secteur a enregistré 40% de baisse dans les recettes de janvier. Février devrait connaître la même tendance.

Lundi, la Tunisie a lancé sur internet une campagne de séduction "I Love Tunisia", en utilisant les slogans de la révolution comme "Enfin libre de bronzer".

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Zone euro: les Etats divergent sur...
Article Suivant :
Revue des frets maritimes: rebond des...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Macro Économie' »




Mots-clés : Cook  
Sociétés citées dans cette news : SAM   Voyageurs du Monde   EASYVOYAGE  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Forum Message