Le marché déboussolé par les chiffres de l'emploi US | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Macro Économie

Le marché déboussolé par les chiffres de l'emploi US

Dimanche 06 Fév 2011 à 00:00

Dow Jones et CAC40 ont fermé la semaine, très hésitants, sur une faible hausse de 0,25 et 0,26 % respectivement. Le très attendu rapport sur l'emploi américain est ressorti pour janvier avec des éléments assez difficilement exploitables pour cerner la tendance de ce début d'année, car très antagonistes les uns avec les autres. Les créations d'emplois sont passablement inférieures aux anticipations, par contre une amélioration assez sensible est observée sur le taux de chômage. Explications.

La création de 36 000 emplois en janvier après 121 000 au mois de décembre représente une forte déception avec un chiffre qui correspond à peine au quart des attentes du consensus des économistes.

Une partie de la contre-performance trouve sa source dans les fortes tempêtes de neige.

Phénomène récurrent en hiver qui vient régulièrement impacté les chiffres des mois concernés, le nombre de personnes incapables de travailler pour raisons climatiques en janvier 2011 aurait été plus de 5 fois supérieur à celui de décembre. Il a dépassé de 90 % le nombre moyen dans ce cas pour un mois de janvier, soit près d'un demi million de personnes en plus touchées par le phénomène. 5 millions de personnes auraient été obligées de travailler à mi-temps, soit 11 fois plus qu'en décembre.

Plus encourageant et en ligne avec les indicateurs avancés du secteur manufacturier, les créations dans le secteur grimpent à 49 000 contre un équilibre précaire depuis des mois.

A l'inverse, les services très pourvoyeurs d'emplois nouveaux jusqu'ici avec 120 à 150 000 créations par mois n'ont apporté que 32 000 contributions le mois dernier.creations-emplois-USA-janvier-2011.png

Malgré cette déception, le taux de chômage baisse à 9 % contre 9,4 % en décembre et contre 9,5 % anticipé en moyenne, compte tenu des ajustements à partir des estimatifs de recensement de la population. Sur une population civile de plus de 16 ans qui a gagné près de 2 millions d'individus en 1 an à 238 millions au total, la première économie mondiale voit sa population active baisser de 167 000 personnes dans le même temps. Par delà les ajustements de ce début d'année, en tendance longue, toute baisse structurelle de la population active joue favorablement sur le taux de chômage.

Taux de chômage USA janvier 2011

La durée moyenne de chômage reste en hausse à 36,9 semaines contre 34,2 en décembre. 44 % des chômeurs sont des chômeurs de longue durée et représentent 6 210 000 individus, un chiffre à peine meilleur qu'il y a un an (6,302 millions). 8,242 millions de personnes sont toujours à mi-temps pour raison économique soit strictement le même nombre qu'en janvier 2010.

Le bilan reste très faiblement positif sur un an, avec 800 000 emplois en plus, 1 million de chômeurs en moins mais 500 000 personnes de plus à la recherche d'un emploi non intégrés dans la population active.

Duree-moyenne-de-chomage.png

Partager sur Facebook
Article Précédent :
La croissance mondiale démarre 2011...
Article Suivant :
CAC 40 : série de plus hauts...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Macro Économie' »




Mots-clés : Cac40   Emploi   Tra  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?