La valeur du jour en Europe - DAIMLER soutenu par un broker | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

La valeur du jour en Europe - DAIMLER soutenu par un broker

Mardi 12 Oct 2010 à 12:10

Le titre Daimler résiste dans un marché européen baissier : le constructeur automobile progresse de 1,89% à 46,70 euros. Il s'agit de l'une des seules hausses de l'indice Eurotop 100. UBS a relevé sa recommandation sur la valeur de Neutre à Acheter avec un objectif de cours porté à 53 euros contre 39 euros auparavant. Daimler figure toujours parmi les constructeurs automobiles européens préférés de la banque suisse. Cette dernière a révisé à la hausse ses prévisions d'Ebita sur Daimler pour 2010, 2011 et 2012 de 13%, 42% et 21% respectivement.

Le bureau d'études remarque que la valeur n'a pas bénéficié du RALLYE boursier du secteur des camions, ce qui en fait une valeur bon marché. L'analyste pense que le cours actuel ne reflète pas la forte reprise cyclique attendue dans cette activité.

UBS attend par ailleurs un rebond plus rapide que prévu des marges de cette même activité. Il évoque une restructuration importante des plate-formes et des familles de moteurs et l'abaissement des coûts de production, grâce notamment à une nouvelle usine au Mexique.

Le broker attend en outre une croissance de 67% du marché des camions aux Etats-Unis en 2011 après un fort déclin entre 2006 et 2009. Daimler étant le leader sur ce marché, il devrait donc se trouver en bonne position pour bénéficier de cette tendance.

La tendance en Chine est également favorable selon UBS, où la demande de voitures de luxe est forte. Il s'agit selon lui d'une des principales raisons du rebond plus rapide qu'attendu des marges de Mercedes-Benz. La Chine offre des volumes supplémentaires, un mix très favorable, et réduit la pression sur les marchés matures en absorbant les volumes excédentaires. Si cette tendance devait continuer, elle pourrait entraîner une appréciation du cours, anticipe UBS.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Automobiles - Constructeurs

En France, les constructeurs s'attendent à une poursuite du recul du marché du fait des réductions successives de la prime à la casse mais aussi d'une mauvaise conjoncture générale (remontée des prix, chômage élevé et déficit public). Selon le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA), si le marché va connaître un ralentissement sur la seconde partie de l'année, les ventes d'automobiles neuves pourraient totaliser 2,06 millions d'unités cette année, et non plus 2 millions de véhicules comme prévu initialement. En Europe, les prochains mois s'annoncent difficiles pour le marché automobile car l'indice de confiance des ménages est clairement orienté à la baisse partout en Europe. Sur l'ensemble de l'année, la baisse devrait approcher les 10% à 13,5 millions de véhicules (lors du pic de 2007, le marché atteignait 15,57 millions de véhicules). En revanche, le marché mondial devrait s'accroître grâce notamment à l'Inde, au Brésil et à la Chine. Selon les spécialistes, le bond pourrait atteindre 20% dans ce pays.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Tom Caddick et Toby Vaughan quittent...
Article Suivant :
DECRYPTAGE AOF - Palmarès indice SBF...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Etats unis   Euros   Mercedes   Mercedes benz   Prime   Camions   Pra  
Sociétés citées dans cette news : Rallye  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?