Wall Street, minée par les craintes sur la reprise, peut espérer mieux | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Wall Street, minée par les craintes sur la reprise, peut espérer mieux

Vendredi 13 Aoû 2010 à 22:45

La Bourse de New York, minée par le constat d'un ralentissement de l'économie clamé haut et fort par la banque centrale américaine, peut espérer mieux des quelques indicateurs attendus la semaine prochaine avant d'entrer dans un creux fin août.

Sur la semaine écoulée, le Dow Jones a abandonné 3,29% à 10.303,15 points. Le Nasdaq, à dominante technologique, a reculé de 5,02% à 2.173,48 points et l'indice élargie Standard and Poor's de 3,78% à 1.079,25 points.

Il aura fallu une seule séance pour voir s'évaporer tous les gains engrangés depuis le début du mois: mardi, la Réserve fédérale a scellé le sort du marché pour la semaine.

Sa décision "de prolonger mais de ne pas accroître ses mesures de soutien, au moins pour l'instant, a laissé le marché avec un sens aigu d'aversion au risque", souligne John Stoltzfus, de Ticonderoga Securities.

Ce sentiment "a rappelé aux investisseurs une fois encore que c'est une longue marche qu'il faut pour sortir du bois après une crise de la finance, de l'immobilier et du crédit", ajoute l'analyste.

Après s'être concentré mardi sur l'effet d'annonce du prolongement des mesures de soutien, le marché a chuté mercredi: -2,49% pour le Dow Jones, plus de 3% de pertes pour le Nasdaq.

Alors que la saison des résultats s'étiole, le marché se concentre de plus en plus sur les données macroéconomiques. Il tâche d'oublier des déceptions comme les résultats de l'équipementier en télécoms Cisco ou du groupe de grande consommation Sara Lee.

"Ces deux derniers trimestres ont montré que quand l'actualité macroéconomique commence à dominer les discussions sur le marché, cela a tendance à détourner la psychologie des investisseurs vers un état d'esprit négatif", note Craig Peckham, de Jefferies.

La semaine prochaine, les indicateurs porteront principalement sur l'immobilier, avec les mises en chantier et les permis de construire lundi, et sur l'activité manufacturière, avec les indicateurs avancés pour les régions de New York lundi et de Philadelphie jeudi. Les chiffres de la production industrielle pour les Etats-Unis de juillet seront publiés mardi.

La plupart des indices ont des chances de montrer une amélioration par rapport au mois précédent, parie Sam Stovall, de Standard and Poor's, estimant que "les publications économiques la semaine prochaine seront probablement plus encourageantes que porteuses de mauvaises surprises".

Jeudi sera également publié l'indice composite de l'activité économique. Mardi, les prix à la production seront l'occasion de confirmer les chiffres des prix à la consommation publiés vendredi, en hausse, qui ont un peu dégonflé les craintes de déflation aux Etats-Unis.

Quelques entreprises sont encore attendues au rendez-vous des résultats trimestriels, au rang desquelles le géant de la distribution Wal-Mart mardi et le fabricant d'ordinateurs Dell jeudi.

"Ensuite, le marché va s'engager dans une période plus légère en éléments directeurs jusqu'au rapport mensuel sur l'emploi d'août, qui paraîtra (le 3 septembre) juste avant le week-end de la Fête du travail", précise Craig Peckham, qui se prépare à une période traditionnellement "lente" et marquée par de faibles volumes.

"On se gratte un peu la tête" pour savoir dans quel sens le marché va aller, avoue M. Stovall au terme d'une semaine difficile. "Parce que quand les choses paraissent si incertaines, il ne paie pas d'être un héros", concède l'analyste.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Wall Street animée par plusieurs...
Article Suivant :
LA CLOTURE A WALL STREET - Bilan...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Crise   Dow jones   Emploi   Etats unis   Immobilier   Nasdaq   New york   Craig   Peckham  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?