ATMEL RESULTATS FINANCIERS DU 2E TRIMESTRE 2010 | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

ATMEL CORP. (AML) US0495131049


€ 6.2  0%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

ATMEL RESULTATS FINANCIERS DU 2E TRIMESTRE 2010

Dimanche 08 Aoû 2010 à 19:46

Atmel publie ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2010 Les ventes séquentielles de la Société progressent de 13% Progression record de 31% des ventes séquentielles de microcontrôleurs

SAN JOSE, Californie, le 04 août 2010 - Atmel® Corporation (Nasdaq : ATML), un leader du secteur des microcontrôleurs et des technologies tactiles, a publié ce jour ses résultats financiers pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2010.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2010 s'établit à 393,4 millions de dollars, soit une hausse de 13% par rapport aux 348,5 millions de dollars du premier trimestre 2010 et de 38% par rapport aux 284,5 millions de dollars du deuxième trimestre 2009.

La perte nette, (selon le référentiel US-GAAP), se monte à 36,4 millions de dollars ou 0,08 dollar par action après dilution au deuxième trimestre 2010, dont les charges liées à la vente des unités de production de Rousset (France) pour un montant de 107,6 millions de dollars. Ce chiffre est à comparer à un bénéfice net GAAP de 16,6 millions de dollars ou 0,04 dollar par action après dilution au premier trimestre 2010 et à une perte nette de 12,4 millions de dollars ou 0,03 dollar par action après dilution par rapport au deuxième trimestre 2009.

Le bénéfice net non-GAAP du deuxième trimestre 2010 se monte à 50,8 millions de dollars ou 0,11 dollar par action après dilution, comparé à un bénéfice net non-GAAP de 25,5 millions de dollars ou 0,05 dollar par action après dilution au premier trimestre 2010 et à une perte nette non-GAAP de 0,6 million de dollars ou 0,00 dollar par action après dilution pour le deuxième trimestre 2009.

La marge brute a atteint 41% au deuxième trimestre 2010, soit le plus haut niveau depuis le quatrième trimestre 2000, contre 38% au premier trimestre 2010 et 32% au deuxième trimestre 2009. Cette amélioration séquentielle est due à une hausse du volume d'affaires, à une augmentation du ratio d'utilisation des outils de production, ainsi qu'à un meilleur panachage, car plus de la moitié des produits expédiés durant le trimestre étaient des modèles de microcontrôleurs à plus forte marge.

" Notre évolution vers une société à forte croissance et à marges élevées apparaît dans l'augmentation de notre chiffre d'affaires, l'amélioration du bénéfice brut et une trésorerie solide provenant de l'exploitation. Nous continuons à progresser dans le secteur des microcontrôleurs et des technologies tactiles et engrangeons de plus en plus de succès grâce à la conception de nos produits, notamment de nos solutions maXTouch(TM) ", a déclaré Steve Laub, le Président et CEO d'Atmel. " Nous sommes aussi satisfaits d'avoir franchi deux étapes stratégiques majeures durant le deuxième trimestre, avec la clôture de la cession de l'usine de wafers de Rousset (France) et l'exécution d'un accord définitif pour la vente de notre activité Smart Card. "

La perte d'exploitation a été de 78,9 millions de dollars au deuxième trimestre 2010, contre un bénéfice d'exploitation de 14,9 millions de dollars au premier trimestre 2010 et une perte d'exploitation de 17,6 millions de dollars au deuxième trimestre 2009. La vente des unités de production de Rousset s'est traduite par une perte sur la cession des actifs et par des charges connexes de restructuration et de dépréciation d'actifs d'un montant de 107,6 millions de dollars.

Les charges liées aux rémunérations fondées sur des actions s'établissent à 21,7 millions de dollars au deuxième trimestre 2010, contre 10,0 millions de dollars au premier trimestre 2010 et 6,4 millions de dollars au deuxième trimestre 2009.

Le produit d'impôt sur les bénéfices se montait à 39,7 millions de dollars au deuxième trimestre 2010, alors qu'il était de 2,6 millions de dollars au premier trimestre 2010 et de 9,7 millions de dollars au deuxième trimestre 2009. Celui-ci résultait d'avantages fiscaux liés aux pertes imposables subies lors de la vente de l'usine de Rousset et aux changements connexes des passifs d'impôts.

La trésorerie provenant de l'exploitation s'établit à environ 49,2 millions de dollars au deuxième trimestre 2010 contre 70,4 millions de dollars au premier trimestre 2010 et 1,6 million de dollars au deuxième trimestre 2009. Le total des soldes de trésorerie (trésorerie et équivalents de trésorerie, majorées des placements à court terme) atteint 552,2 millions de dollars à la fin du deuxième trimestre 2010, soit une hausse de 31,0 millions de dollars par rapport à la fin du trimestre précédent et la Société enregistre un solde de trésorerie net record (soldes de trésorerie moins les créances courantes et à long terme) de 468,6 millions de dollars à la fin du deuxième trimestre 2010.

Au cours du deuxième trimestre 2010, le taux de conversion réel moyen dollar/euro de la Société ressort à 1,31 dollar pour un euro, contre 1,42 dollar pour un euro au premier trimestre 2010 et 1,33 dollar pour un euro au même trimestre de l'exercice précédent. Au cours du deuxième trimestre 2010, la baisse du taux de conversion dollar/euro de 0,01 dollar a eu pour effet d'augmenter le résultat d'exploitation d'environ 0,2 million de dollars.

Évènements récents concernant l'activité et la Société

- Ventes records de microcontrôleurs (197,6 millions de dollars, soit une hausse séquentielle de 31%)

- Plus forte marge brute depuis le quatrième trimestre 2000

- Cession des unités de production de Rousset (France)

- Conclusion d'un accord définitif en vue de la vente de l'activité Smart Card (SMS) basée à Rousset (France) et à East Kilbride (Royaume-Uni)

- Solde de trésorerie net record de 468,6 millions de dollars

- Annonce d'un programme de rachat d'actions de 200 millions de dollars

Évènements récents concernant les produits

- Lancement d'écrans tactiles d'appui aux solutions maXTouch allant jusqu'à 15 pouces, disponibles au quatrième trimestre 2010

- Début des expéditions de maXTouch avec le DROID X de Motorla, le smartphone Galaxy S de Samsung et la nouvelle télécommande tactile " Touch Control " de Samsung

- Expédition de microcontrôleurs 32-Bit AVR UCL3 avec réduction de la consommation d'énergie statique pouvant aller jusqu'à 90%

- Lancement annoncé de BitCloud® Profile Suite pour le développement d'applications ZigBee®

- Microcontrôleur basé sur SAM9M10 ARM désigné choix de l'éditeur par Embedded Computing Design

Rachat d'actions

Atmel a également annoncé aujourd'hui, dans un communiqué séparé, que son Conseil d'administration avait autorisé un programme de rachat d'actions ordinaires d'un montant allant jusqu'à 200 millions de dollars. Ce programme autorise le rachat d'actions ordinaires d'Atmel sur l'open market, en fonction des conditions du marché et d'autres facteurs. Il ne comporte pas de date d'expiration et le nombre de titres rachetés ainsi que le moment des rachats dépendront du niveau des soldes de trésorerie de la Société, de l'activité générale, des conditions du marché, des conditions réglementaires et d'autres facteurs, y compris d'autres opportunités d'investissement.

Évaluation non-GAAP

Le résultat net non-GAAP n'intègre pas les charges liées aux opérations de restructuration, aux acquisitions, aux remboursements de subventions, aux variations des engagements de retraite liées à la cession d'unités de fabrication, aux (moins-values) plus-values sur cessions d'actifs, aux charges de dépréciation d'actifs et aux rémunérations basées sur des actions, aux dépréciations sur créances douteuses envers distributeur(s), ni les charges sur opérations de fusion-acquisition inamicales et l'impact fiscal de ces divers éléments et d'autres aspects fiscaux inhabituels et non récurrents. Un rapprochement des résultats GAAP et non-GAAP est joint aux états financiers présentés ci-après.

Conférence téléphonique

Atmel tiendra une conférence téléphonique ce jour à 14h00 (heure du Pacifique) afin de commenter ses résultats financiers du deuxième trimestre 2010. Elle sera retransmise en direct sur Internet, et sera également disponible en composant le +1-800-374-0405 ou le 706-758-4519. Le code d'accès à la conférence est le 87360106 et les participants sont invités à se connecter au moins 10 minutes avant pour pouvoir y accéder en temps utile. La retransmission sera disponible à l'adresse http://www.atmel.com/ir/ pendant 12 mois.

Un enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible ce jour vers 17h00 (heure du Pacifique) pour une période de 48 heures. Les numéros d'accès à cette conférence sont le 1-800-642-1687 pour les États-Unis et le 1-706-645-921 pour les autres pays. Le code d'accès est le 87360106.

À propos d'Atmel

Atmel compte parmi les leaders mondiaux dans la conception et la fabrication de microcontrôleurs, de systèmes tactiles capacitatifs, de circuits intégrés logiques, à signal mixte, de mémoires non-volatiles et de composants à fréquence radio (RF). Disposant d'un portefeuille technologique de propriétés intellectuelles parmi les plus importants de l'industrie, Atmel est en mesure d'offrir des solutions systèmes complètes au secteur de l'électronique, dédiées aux marchés du grand public, de l'industrie, de la sécurité, de la communication, de l'informatique et de l'automobile.

" Safe Harbor " concernant les données prévisionnelles

Ce communiqué contient des informations relatives à des prévisions, perspectives, estimations, attentes et opinions, qui sont par nature sujettes à risques et incertitudes. Il contient également des indications sur notre performance opérationnelle et financière future, y compris des perspectives pour 2010 et nos attentes en matière de part de marché et de chiffre d'affaires, ainsi que des informations portant sur la vente éventuelle de l'activité Smart Card de la Société, sur le programme de rachat d'actions ordinaires et sur les stratégies d'Atmel. Ces prévisions reposent sur des informations disponibles à la date de ce communiqué et qui sont susceptibles d'évoluer. La Société n'a pas pris l'engagement de mettre à jour ces prévisions. Ces prévisions ne constituent pas des garanties de performances futures et les résultats peuvent s'avérer sensiblement différents. Les conditions économiques générales, les risques liés à la conclusion de la vente potentielle de l'activité Smart Card d'Atmel, y compris le risque que les agréments requis puissent ne pas être obtenus en temps utile, ou ne pas être obtenus du tout, ou celui que d'autres conditions ne soient pas satisfaites, l'impossibilité de réaliser les bénéfices anticipés de toute transaction ou série de transactions portant sur l'activité Smart Card d'Atmel et actifs industriels liés, si elles sont conclues, ou de nos autres plus récentes transactions, plans de restructuration ou autre initiative conclues en temps utile ou pas du tout, l'impact des produits et prix de la concurrence, l'acceptation en temps utile de travaux de conception demandés par nos clients, l'introduction à temps de nouveaux produits et technologies, notre capacité à intégrer les nouveaux produits à notre production de masse, les fluctuations de l'offre et de la demande pour les produits semi-conducteurs à l'échelle du secteur, une situation de surcapacité du secteur et/ou de la société, une utilisation efficace et rentable de la capacité de fabrication, la stabilité financière des marchés étrangers et l'impact des variations des taux de conversion des devises, les coûts ou dépenses imprévus ou l'impossibilité d'identifier des dépenses qui peuvent être éliminées, la valeur de marché de nos actions ordinaires, notre conformité et celle de nos distributeurs aux lois et aux réglementations américaines et internationales, les résultats défavorables d'actions en justice ou tout autre risque mentionné dans les rapports qu'Atmel dépose régulièrement auprès de la SEC, dont le Formulaire 10-K pour l'exercice clos le 31.12.09, déposé le 01.03.10, ainsi que les rapports 10-Q ultérieurs, constituent autant d'éléments susceptibles d'être à l'origine de ces différences ou d'y contribuer. Atmel n'est nullement tenu, et n'envisage pas, d'actualiser les prévisions ici présentées, que ce soit du fait d'informations nouvelles, d'évènements futurs ou d'autres facteurs.

Contact Investisseurs : Contact Presse :

Peter Schuman 
Sharon Stern / Averell Withers 
Directeur Relations Investisseurs  Joele Frank, Wilkinson Brimmer Katcher 
(408) 518-8426  (212) 355-4449 
  
   

###

Notes concernant les indicateurs financiers non-GAAP

Pour compléter ses résultats financiers consolidés présentés sous format GAAP, Atmel a recours à des indicateurs non-GAAP, notamment les résultats nets non-GAAP et les résultats nets non-GAAP par action après dilution, qui sont ajustés en fonction des indicateurs financiers GAAP les plus directement comparables après exclusion de certains postes (voir les états ci-dessus et les explications ci-après). La Direction considère que ces indicateurs financiers non-GAAP fournissent des informations complémentaires utiles pour appréhender les divers aspects des activités d'Atmel et qu'ils permettent, en parallèle avec les résultats GAAP d'Atmel, de mieux comprendre les différents facteurs et tendances influant sur les activités et opérations d'Atmel.

Atmel utilise ces indicateurs financiers non-GAAP à des fins internes et estime qu'ils apportent des informations complémentaires intéressantes sur ses résultats financiers et opérationnels. La Direction utilise ces indicateurs non-GAAP comme outils d'aide à la décision stratégique, à des fins de gestion budgétaire interne, de prévisions et d'allocation de ressources.

Atmel considère que la présentation de ces indicateurs financiers non-GAAP en complément des résultats financiers GAAP, est utile pour les investisseurs. En effet, ils leur permettent d'étudier les résultats d'Atmel " du point de vue " des dirigeants dans la mesure où ils reflètent les processus d'analyse internes d'Atmel. Aux yeux de la Direction, grâce à ces indicateurs, les investisseurs sont mieux à même de mesurer les changements pour chacun des éléments clés concourant au résultat d'exploitation d'Atmel, à travers les différentes périodes de reporting et ce, en toute cohérence. La Direction considère par conséquent que chacun de ces indicateurs financiers non-GAAP offre aux investisseurs une méthode alternative d'analyse des résultats opérationnels d'Atmel, axée sur la performance des activités en cours. De plus, ces indicateurs financiers non-GAAP facilitent la comparaison avec les résultats opérationnels historiques d'Atmel et ceux de ses concurrents.

Le recours aux indicateurs financiers non-GAAP présente certaines limitations puisqu'ils ne sont pas préparés selon les règles US-GAAP et qu'ils peuvent donc différer des indicateurs financiers non-GAAP utilisés par d'autres sociétés. De plus, l'utilité des indicateurs financiers non-GAAP peut s'avérer limitée dans la mesure où ils excluent certains postes susceptibles d'avoir un impact important sur les résultats financiers d'Atmel. Pour atténuer l'effet de ces limitations, la Direction présente aux investisseurs un rapprochement entre les indicateurs financiers non-GAAP et les indicateurs financiers US-GAAP les plus immédiatement comparables. La présentation des indicateurs financiers non-GAAP n'a pas vocation à être considérée de manière isolée ou en remplacement des indicateurs financiers US-GAAP les plus immédiatement comparables. Les indicateurs financiers non-GAAP complètent les indicateurs financiers US-GAAP et doivent être lus conjointement avec eux. Il est recommandé aux investisseurs de consulter le rapprochement des indicateurs financiers non-GAAP et des indicateurs financiers GAAP les plus immédiatement comparables, comme précisé ci-dessus.

Comme indiqué dans le tableau " Rapprochement des résultats nets GAAP et non-GAAP " ci-dessus, les indicateurs non-GAAP ne tiennent pas compte d'un ou de plusieurs des postes suivants :

- Charges liées aux rémunérations fondées sur des actions.

Les charges liées aux rémunérations fondées sur des actions concernent principalement les attributions d'actions telles que les stock-options et les actions à exercice limité. Une rémunération fondée sur des actions est une charge sans effet de trésorerie dont le montant varie d'une période à l'autre en fonction d'évolutions du marché qui échappent généralement au contrôle d'Atmel. La direction exclut donc ce poste des modèles et prévisions opérationnels internes d'Atmel. La Direction considère que le format non-GAAP corrigé des charges de rémunération fondée sur des actions permet aux investisseurs de comparer la performance d'Atmel à celle de ses concurrents, en excluant la variabilité générée par les charges liées aux rémunérations fondées sur des actions du fait de la diversité des formules d'attribution d'actions utilisées par d'autres sociétés et des diverses méthodologies et hypothèses employées.

- Charges (crédits) lié(e)s aux acquisitions.

Les charges (crédits) lié(e)s aux acquisitions comprennent : (1) l'amortissement des immobilisations incorporelles, et notamment des immobilisations incorporelles acquises telles que les relations clients, le carnet de commandes, la technologie propre développée, l'appellation commerciale et les accords de non-concurrence, et (2) les charges liées aux rémunérations conditionnelles, et notamment les rémunérations liées au maintien en poste de certains salariés essentiels et dont le montant est déterminé dans la convention d'acquisition. En général, la direction n'intègre pas ces charges d'acquisition dans l'évaluation des acquisitions potentielles ou de la performance d'Atmel après acquisition, car elles ne sont pas corrélées à la performance opérationnelle d'Atmel. De plus la fréquence et le montant de ces charges peuvent varier sensiblement en fonction de la taille des acquisitions, de leur timing et de la maturité des activités qui sont intégrées. Grâce à l'exclusion des charges liées aux acquisitions dans le format non-GAAP, les investisseurs peuvent comparer la performance d'Atmel avec celle d'autres sociétés sans la variabilité induite par la méthode d'acquisition.

- Charges liées au remboursement de subventions.

Le remboursement de subventions résulte essentiellement d'obligations contractuelles prévoyant le remboursement, à la suite d'opérations de restructuration, de sommes octroyées et comptabilisées au cours de périodes précédentes (intérêts compris). Si Atmel exclut ces montants de ses indicateurs financiers non-GAAP, c'est essentiellement parce que ces frais ne sont pas récurrents, tout comme les charges de restructuration et d'autres catégories de charges non récurrentes intégrées au compte de résultat consolidé.

- Charges de restructuration.

Les charges de restructuration concernent principalement les dépenses nécessaires pour modifier les coûts d'exploitation d'Atmel liées à son infrastructure. Ces charges sont exclues des indicateurs financiers non-GAAP parce qu'elles ne sont pas considérées comme des activités opérationnelles significatives et qu'elles ne surviennent pas chaque année. Bien qu'Atmel ait mené plusieurs opérations de restructuration par le passé, chacune a constitué un évènement ponctuel motivé par des objectifs opérationnels donnés. La direction juge opportun d'exclure ces charges de restructuration des indicateurs financiers non-GAAP d'Atmel pour permettre aux investisseurs de mieux comparer les résultats opérationnels des activités poursuivies d'Atmel d'une période à l'autre.

- Charges pour dépréciation d'actifs

La Société enregistre une charge pour dépréciation d'actifs lorsque certains critères ne sont pas satisfaits, pour tenir compte de l'écart entre la juste valeur des actifs et leur valeur comptable. La direction juge opportun d'exclure ces charges non financières des indicateurs financiers non-GAAP d'Atmel afin de permettre aux investisseurs de mieux comparer les résultats opérationnels d'Atmel d'une période à l'autre.

- (Plus) moins-values sur cessions d'actifs.

Atmel comptabilise les plus(moins)-values résultant de la vente de certains actifs non stratégiques qui ne correspondent plus au plan opérationnel à long terme de la Société. Atmel exclut surtout ce poste de ses indicateurs financiers non-GAAP parce que ces plus-values, exceptionnelles, ne reflètent pas la performance opérationnelle générale d'Atmel et peuvent fausser les comparaisons d'une période à l'autre.

- Variation positive des engagements de retraite liée à la cession d'une unité de production

Il s'agit du poste lié à la réduction des engagements de retraite et à la comptabilisation du montant cumulé d'autres éléments du résultat global du fait de la vente par Atmel de ses activités de production à Heilbronn (Allemagne). La direction juge opportun d'exclure cet ajustement des indicateurs financiers non-GAAP d'Atmel afin de permettre aux investisseurs de mieux comparer les résultats opérationnels d'Atmel d'une période à l'autre.

- Reprises sur créances douteuses envers distributeur(s).

Ces reprises sur créances douteuses envers distributeur(s) correspondent à une provision constituée au titre des créances sur un distributeur asiatique dont l'activité a fortement souffert de la décision du gouvernement américain de l'ajouter à sa " Liste des Entités " (Entity List), ce qui interdit à la Société de lui acheminer des produits, ainsi qu'à une récupération partielle ultérieure. La direction juge opportun d'exclure cet ajustement des indicateurs financiers non-GAAP d'Atmel afin de permettre aux investisseurs de mieux comparer les résultats opérationnels d'Atmel d'une période à l'autre.

- Charges liées à des opérations de fusion-acquisition inamicales.

La Société a dû assumer certains frais de conseil pour s'opposer à l'offre de rachat de Microchip Technology, Inc. La direction juge opportun d'exclure cet ajustement des indicateurs financiers non-GAAP d'Atmel afin de permettre aux investisseurs de mieux comparer les résultats opérationnels d'Atmel d'une période à l'autre.

- Incidence fiscale des indicateurs financiers non-GAAP.

Atmel corrige l'impact fiscal résultant des ajustements non-GAAP comme indiqué ci-dessus.

- Incidence fiscale de la constitution ou de la reprise de provisions pour impôts

Atmel ajuste l'incidence fiscale de la constitution ou de la reprise de provisions pour impôts. La direction juge opportun d'exclure cet ajustement les montants affectés à la constitution ou à la reprise de provisions pour impôts des indicateurs financiers non-GAAP d'Atmel afin de permettre aux investisseurs de mieux comparer les résultats opérationnels d'Atmel d'une période à l'autre.

Copyright Hugin

The appendixes relating to the press release are available on:

http://www.hugingroup.com/documents_ir/PJ/CO/2010/169231_ réglementée :

Type : Nouvelle information

Thème(s):

Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente - Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires

Ce communiqué de presse est diffusé par Hugin. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[CN#169231]

Partager sur Facebook
Article Précédent :
GROUPE BNP Déclaration mensuelle...
Article Suivant :
Le volume d'offres d'emploi en ligne...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés :    Consommation   Dirigeants   Dollar   Dollars   Etats unis   Euro   Fusion   Nasdaq   Placements   Retraite   Smart   Soldes   Atmel   Microcontroleurs   Rousset   Conclusion   Samsung   Cessions   Inamicales   Pacifique   Target   Frequence   Format   Methode   Limitations   Incidence   Hugingroup  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?