AXA : Henri de Castries devient P-DG | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

AXA (CS) FR0000120628


€ 10.475  -0.19%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

AXA : Henri de Castries devient P-DG

Vendredi 30 Avr 2010 à 08:15

L'assemblée générale d'Axa a approuvé l'ensemble des résolutions agréées par le directoire, qui portaient notamment sur La modification de la gouvernance du groupe, qui passe d'une organisation à conseil de surveillance et directoire à une structure unitaire à conseil d'administration. Dans ce cadre, Henri de Castries a été nommé président-directeur général. Les actionnaires ont également approuvé le versement d'un dividende de 0,55 euro par action avec une mise en paiement le 6 mai 2010 (date de détachement le 3 mai 2010).

Axa versera ainsi à ses actionnaires un montant global d'environ 1,259 milliard d'euros, en progression de plus de 50 % par rapport à l'exercice précédent.

Je suis très honoré de la confiance et des responsabilités que NOS actionnaires et le nouveau conseil d'administration m'ont confiées aujourd'hui", a déclaré Henri de Castries, président

directeur général d'Axa.

"Axa a une stratégie claire, un bilan solide et une organisation qui nous positionnent idéalement pour profiter de ces opportunités et créer de la valeur à long terme", a ajouté le nouveau P-DG.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Performances et stratégie

Chiffre d'affaires

Au 30.09.2009 : 68.094 millions d'euros (-2,0% en publié et -5,1% en base comparable)

Au 30.06.2009 : 48.414 millions d'euros (-1,8%)

Au 31.12.2008 : 91.221 millions d'euros (-2%)

Résultats

Au 30.06.2009, Résultat opérationnel : 2.116 millions d'euros (-26%); Résultat net : 1.323 millions d'euros (-38%)

Au 31.12.2008, Résultat opérationnel : 4.044 millions d'euros (-17%); Résultat net : 923 millions d'euros (-83%) au 31.12.2008

Prévisions

Le groupe est plus confiant pour l'avenir. Il affirme que les perspectives générales des marchés financiers se sont éclaircies au cours des six derniers mois, ce qui rend l'ENVIRONNEMENT plus favorable à l'évolution de ses activités.

Stratégie

Trois types d'actions mises en oeuvre pour surmonter l'environnement actuel : (i) la focalisation sur la profitabilité avec des mesures d'ajustement de prix en dommages et vie, épargne, retraite, (ii) les efforts de productivité sur toutes les lignes d'activités, et (iii) les initiatives en matière de gestion des risques, notamment aux Etats-Unis. AXA s'est fixé comme objectif de faire partie des cinq premiers assureurs sur tous les marchés d'Europe Centrale et de l'Est d'ici 2012.

Evènements financiers

Le groupe a réalisé, avec succès une augmentation de capital de 2 milliards d'euros dans le but de saisir de futures opportunités d'acquisition, en priorité sur les marchés à forte croissance. Cela inclut le rachat potentiel d'intérêts minoritaires en Europe centrale et de l'Est ainsi que la transaction proposée à sa filiale AXA Asia Pacific Holdings (APH) en Australie, pour le moment rejetée par les actionnaires minoritaires. Selon le directeur financier, les pays émergents représentent aujourd'hui moins de 5% des résultats du groupe, mais ils devraient compter pour 15% du résultat d'ici trois à cinq ans.

Forces et faiblesses de la société

Forces

- Solides positions concurrentielles à travers le monde;

- La communication financière du groupe, transparente, est très appréciée par les analystes;

- Dans son rapport annuel, l'assureur présente une information en très bonne conformité avec les recommandations Afep-Medef;

- Si elle réussit, l'acquisition d'APH doublerait l'exposition du groupe aux marchés asiatiques, très porteurs;

- La solidité financière du groupe a été encore renforcée sur le troisième trimestre, avec un ratio de Solvabilité I au 30 septembre 2009 légèrement supérieur à 140% (contre 133% au 30 juin 2009);

- Le groupe apure peu à peu son bilan : 691 millions d'euros de dépréciations d'actifs ont été provisionnés au cours du premier semestre 2009.

Faiblesses

- Sur les neuf premiers mois, le chiffre d'affaires de l'assureur a reculé de 5,1% (en base comparable), à 68,1 milliards d'euros car AXA continue à éprouver des difficultés dans la vie-épargne-retraite avec les produits en unités de compte. L'activité de gestion d'actifs également souffre de sa sensibilité aux marchés financiers, avec un chiffre d'affaires qui a plongé de 31%, à 2,2 milliards d'euros;

- Sur le premier semestre, le groupe a enregistré de mauvaises performances en assurance-vie, sa principale activité, avec un résultat opérationnel en recul de 16%;

- La gestion d'actif a également vu ses performances se détériorer sur la même période, avec un résultat opérationnel en chute de 42%, qui résulte d'un repli des commissions sur les actifs gérés;

- AXA ne sera pas en mesure d'atteindre les objectifs chiffrés du plan Ambition 2012, visant à doubler le chiffre d'affaires et à tripler le résultat opérationnel entre 2004 et 2012;

- En mars 2009, Fitch Ratings a dégradé la note de solidité financière des principales filiales d'AXA, la notation de la dette senior de la Société, celle de la dette subordonnée et celle de la dette court terme. L'agence de notation a également révisé ses perspectives sur ces notations de «stables» à «négatives ».

La valeur et son secteur

Principales activités

Assurance vie, épargne, retraite (64% de l'activité), assurance dommages, assurance internationale et gestion d'actifs

Le secteur

Les agences de notation ont récemment souligné la fragilité du marché français de l'assurance et en particulier la faible rentabilité des assureurs. Ainsi, selon Fitch Ratings, le défi pour les assureurs français (en vie comme en non-vie) sera de restaurer leur rentabilité, et donc leur solvabilité, alors que l'environnement financier reste incertain. L'agence de notation a donc récemment maintenu la perspective négative qu'il avait attribuée au secteur en octobre 2008. Ce point de vue est corroboré par l'analyse de Mood'ys, qui a placé en octobre dernier, le marché français sous perspective négative, ce qu'il avait déjà fait auparavant pour l'assurance européenne. Moody's estime que la demande pour l'assurance-vie devrait reculer à long terme, essentiellement pour les supports en unités de compte. La concurrence renforcée, en vie comme en non-vie, devrait fragiliser les marges.

La valeur dans son secteur

Un des leaders mondiaux de la protection financière. Premier assureur français.

Comment suivre la valeur

Les performances du groupe sont particulièrement sensibles à l'évolution des marchés financiers et des taux d'intérêt de par son activité d'assureur qui consiste à encaisser les primes pour les investir ensuite, après déduction des réserves. Le résultat des investissements est inclus dans le résultat courant du groupe.

AXA est également soumis à la survenance d'éventuels événements catastrophiques d'ordre météorologique (ouragans, tempêtes de vent ou de grêle, séismes), des incendies, explosions et inondations ou des actes de terrorisme. De tels évènements, suivant leur ampleur, peuvent peser sur le cours de la valeur.

- Surveiller le rachat de la filiale australienne qui consoliderait sensiblement les positions du groupe dans les pays émergents.

Rémunération des actionnaires

Dernier dividende versé

0,40 euro par action

Taux de distribution des dividendes

25%

Taux de croissance du dividende par action

-67%

Rendement

3,1%

Estimation du prochain dividende par action

0,48 euro en 2009

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Finance - Assurance

Standard & Poor's pourrait dégrader les notes de certains assureurs français cette année. Cela tient au fait que, parmi les 40 sociétés vie et non vie notées par l'agence, la moitié a actuellement une notation assortie d'une perspective négative. Cette perspective peut conduire à une dégradation de note dans les 12 à 24 mois. En comparaison, seules 3% des notes étaient dotées d'une perspective négative au 30 septembre 2008, avant la faillite de Lehman Brothers. Aucune compagnie ne bénéficie d'une perspective positive, pouvant aboutir à un relèvement de sa note. S&P estime que le secteur français conserve une bonne solvabilité ajustée du risque, mais que cette dernière est très dépendante de l'état des marchés financiers, qui conditionne le niveau des plus-values latentes. Or, de plus faibles résultats techniques anticipés cette année pourraient limiter la capacité des assureurs à alimenter leur solvabilité sur le long terme. De plus, la grande agressivité commerciale du secteur risque d'avoir un impact négatif sur les notations en 2010.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
A SUIVRE AUJOURD'HUI... COMPAGNIE DES...
Article Suivant :
La valeur du jour en Europe -...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Etats unis   Euro   Euros   Lehman brothers   Retraite   A  
Sociétés citées dans cette news : Moody's   AXA   Environnement   NOS  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?