La valeur du jour à Wall Street - ALCOA débute mal le bal des résultats | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - ALCOA débute mal le bal des résultats

Mardi 13 Avr 2010 à 17:20

En repli de 2,75% à 17,17 dollars, Alcoa signe la plus mauvaise performance du Dow Jones, pénalisé par des résultats décevants. Au premier trimestre 2010, le producteur américain d'aluminium a réduit ses pertes à la faveur de la hausse des prix de vente et de la poursuite de son programme d'économies de coûts. Hors charges exceptionnelles liées notamment à la fermeture de deux fonderies et à la réforme du système de santé, le résultat ressort en ligne avec le consensus. En revanche, la hausse du chiffre d'affaires a déçu, signe que la reprise en cours n'est pas aussi vigoureuse qu'espéré.

Alcoa a accusé une perte de 201 millions de dollars, soit 20 cents par action, contre une perte de 497 millions de dollars (-61 cents par action) l'année dernière.

Hors charges exceptionnelles, le géant de l'aluminium a réalisé un bénéfice de 10 cents par action, en ligne avec le consensus Thomson-Reuters. Le groupe a été pénalisé par une charge exceptionnelle de 295 millions (0,29 cent par action, liée en grande partie à la fermeture de deux usines (132 millions) et à la réforme de la santé aux Etats-Unis (112 millions). Dans le même temps, les efforts de restructuration et les gains de productivité ont permis au groupe de réaliser 86 millions d'économies.

Le chiffre d'affaires a progressé de 18% à 4,89 milliards de dollars inférieur aux attentes du consensus de 5,2 milliards de dollars.

Le prix moyen de l'aluminium est en hausse de 49% sur un an au premier trimestre et de 8% en séquentiel. Mais les livraisons sont en recul de 3,5% sur un an.

Alcoa anticipe un profit de 10 cents au deuxième trimestre (contre 11 cents attendu) et un chiffre d'affaires de 5,2 milliards de dollars.

En termes de perspectives, le P-DG Klaus Kleinfeld, fidèle à sa vision optimiste moyen/long terme a noté de multiples signes de stabilisation de l'ENVIRONNEMENT de marché sans réelle inflexion du discours véhiculé lors de la publication de ses résultats annuels.

Au final, Alcoa a réitéré ses anticipations d'une reprise de la demande globale de 10% en 2010 après une baisse de 6% en 2009, dont +5% en Chine (contre -10%).

Pour Aurel, cette publication est négative pour le secteur des matières premières. "La demande du secteur de la construction reste faible" et "la reprise semble très progressive en volume".

Seul élément positif souligne le courtier : en réduisant rapidement ses capacités de production excédentaires le groupe semble disposer d'un fort pricing power.

Un élément positif pour l'avenir et qui contredit clairement l'idée des membres du Fed d'absence de risque inflationniste du fait de capacités de production très excédentaires. Mais cet exemple micro n'est peut être pas applicable à l'ensemble de l'économie, conclut Aurel.

(P-J.L)

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Produits de base - Métaux

La Chine est le premier consommateur mondial de cuivre, d'acier, de zinc et le second d'aluminium. Malgré le ralentissement de son économie, elle a d'importants besoins en matières premières. Avec l'Inde, elle montre beaucoup d'appétit pour les ressources minérales étrangères.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Voiture électrique: une centaine...
Article Suivant :
Véhicule électrique: accord entre...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Dollars   Dow jones   Etats unis   Wall street   Alcoa   Da  
Sociétés citées dans cette news : Environnement  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?