GASCOGNE : croissance des ventes au quatrième trimestre | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

GASCOGNE (BI) FR0000124414


€ 32.29  0%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

GASCOGNE : croissance des ventes au quatrième trimestre

Vendredi 29 Jan 2010 à 08:52

Gascogne a réalisé au quatrième trimestre un chiffre d'affaires de 137,7 millions d'euros, en progression de 0,8%. Sur l'année, les ventes ont reculé de 9,3% à 552,1 millions d'euros, la tendance s'étant améliorée au cours des 6 derniers mois, - 4.1% vs -13,8% au premier semestre. « Les activités affichent une relative bonne résistance avec des baisses inférieures au marché, malgré les fortes perturbations liées à la tempête « Klaus » de début d'année et l'impact de l'arrêt d'une scierie (sinistre 2008) au 1er trimestre », a expliqué la société.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Biens de consommation

La consommation des ménages en produits manufacturés résiste bien à la crise. Selon l'Insee, elle a augmenté de 1,1% en octobre par rapport au mois précédent, hausse supérieure aux estimations des économistes. Cette progression succède à une croissance de 2,4% au mois de septembre et s'établit sur un an, à fin octobre, à 3,5%. Les équipements du logement (électroménager, électronique grand public) ont progressé de 2,2% en octobre et les ventes de textile-cuir ont augmenté de 2,6% grâce à la réforme des soldes, prévue par la Loi de modernisation de l'économie, qui a prévu l'introduction des soldes flottants. Jusqu'à présent, la consommation des ménages a bénéficié des politiques de relance mises en place par le gouvernement et du reflux de l'inflation. Néanmoins le pouvoir d'achat des ménages, qui a progressé de seulement 0,6% en 2008, devrait être pénalisé par la remontée de l'inflation. A cela s'ajoutent d'autres facteurs négatifs : un chômage en hausse, des prestations sociales qui devraient faiblement augmenter en 2010, et des baisses d'impôt qui ne pourront plus jouer pour les ménages. L'indicateur du climat des affaires souligne bien la fragilité de la situation économique en France. En novembre la remontée du moral des industriels français a été stoppée pour se stabiliser au niveau bas atteint en octobre (à 89 points).

Partager sur Facebook
Article Précédent :
VICAT : chiffre d'affaires annuel...
Article Suivant :
Télécoms : prix minimum de 120...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Consommation   Crise   Euros   Inflation   Logement   Pouvoir d achat   Soldes   Ma  
Sociétés citées dans cette news : Gascogne  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?