UE: sommet extraordinaire le 11 février pour relancer la croissance | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Macro Économie

UE: sommet extraordinaire le 11 février pour relancer la croissance

Lundi 04 Jan 2010 à 18:09

Les dirigeants de l'UE se retrouveront à Bruxelles le 11 février pour un sommet extraordinaire consacré à la relance de la croissance économique, a annoncé lundi le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, dont c'est la première grande initiative à ce poste.

"C'est mon premier jour officiel de travail. Je prépare déjà le prochain Conseil européen du 11 février. J'ai pris l'initiative de convoquer ce Conseil dont le thème principal sera l'économie", a déclaré M. Van Rompuy dans un communiqué.

"Nous avons besoin de davantage de croissance économique en vue de financer sur un fondement solide notre modèle social et pour préserver notre mode de vie européen", a-t-il ajouté.

L'ancien Premier ministre belge occupe le poste de président stable de l'Union européenne, créé par le traité de Lisbonne, officiellement depuis le 1er décembre mais concrètement depuis le début de l'année.

Le principe d'un sommet européen extraordinaire début février à Bruxelles était arrêté depuis la mi-décembre, mais aucune date n'avait encore été définitivement fixée pour l'organiser.

En choisissant d'organiser une réunion spéciale des dirigeants européens sur la grande priorité du moment, la réponse à la crise économique, M. Van Rompuy entend s'imposer sans tarder dans le nouveau paysage institutionnel européen né du traité de Lisbonne.

L'ancien Premier ministre belge cherche à imprimer son autorité à la fois face à l'Espagne, qui vient de prendre la présidence tournante de l'UE -maintenue dans plusieurs domaines- et face au président de la Commission européenne José Manuel Barroso, qui ne compte pas se laisser voler la vedette.

MM. Van Rompuy et Barroso doivent se réunir vendredi à Madrid avec le président du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero pour le lancement de la présidence espagnole. Ce sera aussi l'occasion d'harmoniser leurs démarches pour éviter toute cacophonie.

Madrid a également fixé comme priorité de sa présidence semestrielle, qui a débuté le 1er janvier, la lutte contre la récession économique et la consolidation de la timide reprise qui se manifeste en Europe.

Et le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a prévu de réunir dès mardi l'ancien président français de la Commission européenne Jacques Delors et l'ex-chef du gouvernement espagnol Felipe Gonzalez pour évoquer la gouvernance économique de l'UE, a indiqué lundi une source gouvernementale.

M. Gonzalez préside un "groupe de réflexion" sur l'avenir de l'UE qui doit rendre son rapport en 2010.

M. Zapatero souhaite que ses interlocuteurs lui donnent des idées pour faire avancer son projet de "gouvernement économique européen", visant à mieux coordonner les politiques économiques de l'UE, selon le journal El Pais.

L'idée d'un tel gouvernement économique est soutenue depuis des années notamment par la France au niveau de la zone euro.

M. Barroso, qui entamera début février un nouveau mandat de cinq ans, a lui aussi annoncé vouloir faire de la dynamisation de l'économie européenne d'ici à 2020 une grande priorité. Il s'agira de remplacer la "stratégie de Lisbonne" qui avait pour ambition au cours de la précédente décennie de faire de l'Europe l'économie de la connaissance la plus compétitive d'ici à 2010, mais a donné peu de résultats probants.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Pôle Emploi: début mardi d'une...
Article Suivant :
Les entreprises européennes...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Macro Économie' »




Mots-clés : Crise   Dirigeants   Euro   Zone euro   Rompuy   Barroso   Madrid   Espagnol   Gonzalez  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?