INTER PARFUMS table sur des ventes 2010 supérieures à 265 millions | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

INTERPARFUMS (ITP) FR0004024222


€ 20  -0.5%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

INTER PARFUMS table sur des ventes 2010 supérieures à 265 millions

Mardi 24 Nov 2009 à 08:50

Inter Parfums a annoncé qu'il visait un chiffre d'affaires supérieur à 265 millions d'euros en 2010, en progression de plus de 9% à devises constantes par rapport à l'année 2009. Le créateur et fabricant de parfums compte notamment sur le lancement d'une ligne de parfums féminine et masculine Burberry Sport en février, d'une ligne de parfums féminine Oriens de Van Cleef & Arpels en mars et d'une ligne de maquillage Burberry en juin.

Après la signature cet automne d'un contrat de licence avec la marque de luxe Jimmy Choo, le groupe a évoqué la signature probable d'un nouvel accord avec une autre grande marque de luxe au début de l'année prochaine.

« Le manque de visibilité récurrent ne nous empêche pas d'aborder l'exercice 2010 avec confiance grâce à des projets consistants et prometteurs. De plus, les réflexions stratégiques menées actuellement par certains concurrents pourraient nous offrir de nouvelles opportunités de croissance externe à l'avenir », a déclaré le PDG, Philippe Benacin.

Conformément aux dernières prévisions, Inter Parfums s'attend à ce que l'exercice 2009 s'achève sur un chiffre d'affaires compris entre 250 et 255 millions d'euros, en léger retrait par rapport à l'exercice 2008.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Luxe et cosmétiques

Les intervenants, dans le luxe comme dans les cosmétiques, cherchent à contrer la crise par diverses stratégies. Hermès parie sur l'avenir en investissant dans le développement de son réseau de distribution. Ce programme va être prolongé au second semestre, à travers l'ouverture et la rénovation de plus d'une dizaine de magasins, notamment en Asie et aux tats-Unis. Quant à L'Oréal, il poursuit sa politique dynamique d'innovation, destinée à soutenir sa croissance interne, tout en s'adaptant. Le groupe cherche non seulement à rationnaliser ses coûts, mais il mise également sur des gammes de produits à des prix attractifs pour élargir sa base de consommateurs. Ces derniers sont de plus en plus sensibles aux prix des articles de cosmétiques. C'est pourquoi l'allemand Beiersdorf bénéficie du positionnement tarifaire de sa marque phare, Nivea. Au contraire, l'américain Estée Lauder a subi un recul de ses ventes en début d'année du fait de prix trop élevés. Il cherche d'ailleurs à rendre ses produits accessibles à une plus large clientèle.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
BIOALLIANCE : résultats positifs...
Article Suivant :
MINDSCAPE : chute de 61% de...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Crise   Euros   Fa  
Sociétés citées dans cette news : L'Oréal  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?