LA MI-SEANCE A WALL STREET - Nouveau plus haut annuel du Dow Jones | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

LA MI-SEANCE A WALL STREET - Nouveau plus haut annuel du Dow Jones

Lundi 09 Nov 2009 à 17:39

Les marchés américains accentuent leurs gains à la mi-séance, portés par les déclarations du G20. Le Dow Jones a ainsi enregistré un plus haut annuel à 10 168,82 points. Les investisseurs sont rassurés par les déclarations du G20. Les ministres des Finances des 20 pays les plus puissants de la planète ont affiché leur intention de conserver des mesures d'aide à l'économie pour soutenir la reprise. Peu après 17h30, le Dow Jones progressait de 1,46% à 10 169,96 points et le Nasdaq gagnait 1,41% à 2 142,20 points.

L'offre de rachat de Kraft Foods (-1,46% à 26,39 dollars) sur Cadbury de 9,8 milliards de livres, soit 10,9 milliards d'euros, a été officialisée et aussitôt rejetée. Le géant américain de l'alimentation et le numéro deux mondial de la confiserie campent sur leurs positions. Le premier offre les mêmes conditions que sa proposition informelle de début septembre, tandis que le second la juge toujours inintéressante à la fois sur le plan stratégique et financier. Kraft Foods semble avoir fait le choix de la guerre d'usure, aucun chevalier blanc n'étant venu au secours de sa proie.

Les chiffres macro-économiques du jour

Aucun chiffre n'était attendu aujourd'hui.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMERICAN WATER

La société américaine de services à l'ENVIRONNEMENT American Water Works a publié des résultats en légère hausse, soutenus par la hausse des tarifs. Au troisième trimestre, le bénéfice net a progressé de 4% à 96,6 millions de dollars, ou 52 cents par action. Le chiffre d'affaires a progressé de 1% à 680 millions de dollars. Les analystes interrogés par Thomson-Reuters tablaient en moyenne sur un BPA de 54 cents et un chiffre d'affaires de 695,9 millions de dollars.

BERKSHIRE HATHAWAY

Berkshire Hathaway a publié un bénéfice net de 3,24 milliards de dollars au troisième trimestre, soit 2 087 dollars par action A. Ce chiffre se compare au bénéfice de 1,06 milliard de dollar, ou 1 325 par action A, dégagé l'an passé sur la même période. Le fonds d'investissement du milliardaire américain Warren Buffett a fait mieux qu'anticipé par les analystes : le marché tablait sur un bénéfice de 1 308 dollars par action seulement.

DISH

Le fournisseur américain de services de télévision par satellite Dish a publié des résultats en baisse. Au troisième trimestre, il a enregistré un bénéfice net de 81 millions de dollars, soit 18 cents par action, contre 92 millions de dollars, soit 20 cents par action, un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a, lui, reculé de 1,5% à 2,892 milliards de dollars, soit légèrement moins que le consensus Thomson Reuters de 2,93 milliards de dollars. Sur cette période, le groupe américain a recruté 241 000 abonnés et disposait d'un portefeuille de 13,851 millions de clients au 30 septembre.

MORGAN STANLEY

Morgan Stanley souhaite se séparer de sa participation de 34% dans la banque d'investissement China International Capital Corp, selon les déclarations de Wei Sun Christianson, directrice générale de Morgan Stanley Chine, citée par Reuters. «Nous sommes un investisseur passif dans CICC ; sortir du capital est donc la direction générale à suivre», a-t-elle déclaré à l'agence de presse. La transaction est estimée à plus de 1,2 milliard de dollars.

NBC UNIVERSAL

General Electric et Comcast sont tombés d'accord au sujet de la valorisation de NBC Universal à environ 30 milliards de dollars, selon la presse américaine. Le conglomérat et le câblo-opérateur ont ainsi franchi un des principaux obstacles à la création d'une co-entreprise entre NBC Universal et Comcast. Reste l'obstacle Vivendi qui détient 20% de NBC Universal contre 80% pour GE ; les discussions achopperaient sur le prix. Vivendi valorisait cette participation à 4,259 milliards d'euros dans ses comptes au 30 juin.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Productivité : elle mesure la variation de la production sur une période donnée, une heure par exemple. La productivité permet d'apprécier l'efficacité d'une économie. Aux Etats-Unis, elle est publiée chaque trimestre pour le secteur non agricole en même temps que les coûts salariaux unitaires. Ces derniers sont considérés comme un bon indicateur avancé des tensions inflationnistes. En effet, les salaires constituent une part importante des coûts de revient d'un produit ou d'un service.

Ces deux statistiques sont publiées ensemble car si les augmentations des salaires peuvent provoquer une hausse de l'inflation, l'accroissement de la productivité peut permettre aux entreprises de les financer sans relever leurs prix.

Demandes hebdomadaires d'allocation chômage : Cette statistique américaine, qui est publiée chaque jeudi à 14h30, donne le nombre de nouvelles demandes d'allocation chômage sur la semaine se terminant le samedi précédent. Elle est un indicateur de la santé du marché de l'emploi aux Etats-Unis, mais est cependant volatile. Il est plus pertinent de surveiller son évolution sur plusieurs semaines. Les économistes surveillent ainsi la moyenne mobile de cette donnée sur quatre semaines.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
PRE-OUVERTURE A WALL STREET - Le G20...
Article Suivant :
Le G20 Finances emmène Wall Street...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Dollar   Dollars   Dow jones   Emploi   Etats unis   Euros   G20   Inflation   Nasdaq   Wall street   Da  
Sociétés citées dans cette news : General Electric   Vivendi   Environnement   General Electric  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?