SCHLUMBERGER : baisse de 48% des bénéfices au troisième trimestre | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

SCHLUMBERGER (SLB) AN8068571086


€ 47.89  +1.68%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

SCHLUMBERGER : baisse de 48% des bénéfices au troisième trimestre

Vendredi 23 Oct 2009 à 14:52

La société de services pétroliers Schlumberger a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 5,43 milliards de dollars, en repli de 25%, pénalisé par la baisse des prix du pétrole et la faiblesse des dépenses des compagnies pétrolières. Les analystes de Wall Street anticipaient un chiffre d'affaires légèrement plus important à 5,48 milliards de dollars. Le résultat des activités poursuivies attribuable est ressorti à 787 millions de dollars, en baisse de 48%. Le résultat dilué par action des activités poursuivies s'établit à 0,65 dollar, contre 1,25 dollar un an plus tôt.

Andrew Gould, Président-directeur général de Schlumberger, a déclaré : "Le chiffre d'affaires des services pétroliers a été stable comparativement au deuxième trimestre, les hausses en Amérique du Nord et du Sud ayant été neutralisées par une nouvelle baisse au Moyen-Orient et en Asie. Cette situation, conjuguée aux programmes de réduction des coûts mis en place en début d'année, s'est traduite par un léger accroissement global des marges".

"A condition que l'économie continue de manifester des signes de rebond, le pire est derrière nous", a-t-il ajouté.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Activité de la société

Schlumberger est un groupe franco-américain spécialisé dans les services pétroliers. Ses activités peuvent être regroupées en deux segments principaux. En premier lieu, les services pétroliers, l'activité principale du groupe, où Schlumberger revendique le premier rang mondial. De plus, à travers WesternGeco, (détenue conjointement avec la société Baker Hughes), le groupe est le numéro un mondial dans la sismique. Schlumberger emploie plus de 52000 personnes, dans 80 pays.

Les points forts de la valeur

- Le groupe est le leader mondial dans le secteur des services pétroliers, ce qui lui confère un avantage concurrentiel indéniable.

- Schlumberger est réputé pour la qualité de ses ingénieurs.

Les points faibles de la valeur

- Les résultats du groupe peuvent être négativement impactés en cas de troubles géopolitiques.

- Le secteur des services pétroliers se caractérise par la forte volatilité du cours des actions.

Comment suivre la valeur

- Comme toutes les sociétés parapétrolières, le groupe est fortement dépendant des compagnies pétrolières qui doivent investir dans la sismique, dans l'optique du renouvellement de leurs réserves pétrolières.

- Pour certains spécialistes, le nombre de forages pétroliers et gaziers réalisés dans le monde est un indicateur intéressant de mesure du niveau de la demande en services para-pétroliers. Il est publié chaque semaine par la société américaine Baker Hughes.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Pétrole et parapétrolier

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a révisé à la hausse ses prévisions pour la demande de pétrole. Cette dernière devrait diminuer cette année de 2,2% par rapport à l'an dernier, contre une baisse de 2,7% précédemment estimée. Ces données plus optimistes reflètent la croissance de la consommation chinoise et la demande plus forte que prévue aux Etats-Unis. L'IAE estime désormais que la demande devrait atteindre 84,4 millions de barils par jour (mbj) cette année. Pour 2010, elle devrait s'accroître de 1,5%, à 85,7 mbj. Selon l'Agence deux scénarios peuvent être envisagés pour l'avenir. Dans le premier, la croissance mondiale atteindrait 5% par an en 2012-2014. La demande de pétrole augmenterait alors de 1,4% par an après 2009. Dans ce cas un « choc pétrolier » risque de survenir car les compagnies reportent actuellement leurs investissements actuels, ce qui pénalise l'offre future. Dans le second scénario, la croissance mondiale serait plus limitée, de l'ordre de 3% par an sur la période 2012-2014. La demande serait alors satisfaite par l'offre et tout « choc pétrolier » serait écarté.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
WHIRLPOOL dépasse les attentes
Article Suivant :
MERCK : feu vert de Bruxelles à la...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Consommation   Dollar   Dollars   Etats unis   Wall street   Ba  
Sociétés citées dans cette news : Schlumberger  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?