Wall Street opte pour la baisse en attendant le Livre beige de la Fed | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Wall Street opte pour la baisse en attendant le Livre beige de la Fed

Mercredi 10 Jun 2009 à 18:25

La Bourse de New York évoluait en baisse mercredi à la mi-journée, pénalisée par les valeurs technologiques et les inquiétudes sur les taux, dans l'attente de la publication du Livre beige de la Réserve fédérale américaine: le Dow Jones perdait 0,22% et le Nasdaq 1,01%.

Vers 16H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average cédait 19,12 points, à 8.743,94 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 18,72 points, à 1.841,41 points.

L'indice Standard & Poor's 500, à la composition plus représentative de l'économie américaine, reculait de 0,40% (3,73 points), à 938,70 points.

Mardi, Wall Street avait enregistré une nouvelle séance sans direction claire, après l'annonce que dix grandes banques avaient été jugées suffisamment solides pour rembourser les aides reçues de l'Etat. Le Dow Jones était resté stable (-0,02%), mais le Nasdaq avait gagné 0,96% et le S&P 500 0,35%.

L'hésitation saisissait de nouveau le marché, avant la publication du Livre beige de la Réserve fédérale américaine à 18H00 GMT, alors que les taux d'intérêt obligataires ne cessent de monter.

"Le marché doit trouver ses marques au milieu d'une adjudication de bons du Trésor à 10 ans, de la publication du Livre beige de la Fed et du repli des valeurs technologiques", a expliqué Peter Cardillo, d'Avalon Partners.

Le volume d'échanges était une nouvelle fois peu étoffé, à l'image des dernières séances, dans un marché qui manque d'éléments pour capitaliser sur le solide rebond enregistré depuis mars.

La séance avait pourtant ouvert sur une hausse, grâce à la révision à la hausse des prévisions de Home Depot.

Le spécialiste de l'aménagement de la maison, qui figure dans l'indice Dow Jones, voyait son titre progresser de 1,48% à 24,71 dollars.

Les places financières avaient aussi bien réagi après des rapports économiques positifs en provenance de Chine, a souligné Jason Kunkel, de Economy.com. Le pays asiatique a aussi entrouvert ses coffres de devises pour permettre à ses entreprises d'investir à l'étranger.

Les valeurs pétrolières étaient bien orientées grâce au passage du prix du baril de pétrole au delà des 70 dollars. Chevron gagnait ainsi +0,94% à 70,85 dollars, et ExxonMobil +0,49%, à 73,48 dollars.

Mais cela ne suffisait pas à compenser les pertes d'autres secteurs, en particulier la technologie. La baisse y était menée par l'informaticien Apple (-2,71% à 138,81 dollars). Le groupe internet Google, en baisse de 1,74% à 427,96 dollars, pesait également.

Coté statistique, le déficit commercial des Etats-Unis a affiché une légère hausse pour le deuxième mois consécutif en avril, avec un déficit de 29,2 milliards de dollars, en ligne avec les attentes.

Le titre de Citigroup montait de 3,81% à 3,54 dollars. La banque a annoncé mercredi le lancement de la conversion en actions ordinaires de 58 milliards de dollars de titres hybrides détenus par les investisseurs privés et l'Etat, qui devrait prendre à cette occasion une part substantielle de son capital.

Les compagnies aériennes, chahutées ces derniers jours du fait de la hausse des cours du pétrole, devaient maintenant digérer l'abaissement de la note de United Airlines (-5,16% à 4,41 dollars) par l'agence Fitch.

Le marché obligataire baissait fortement avant l'adjudication de titres du Trésor en début d'après-midi. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans grimpait à 3,938% contre 3,858% mardi soir et celui à 30 ans à 4,751% contre 4,653% la veille.

HOME DEPOT

CHEVRON

EXXONMOBIL

APPLE INC

GOOGLE

CITIGROUP

UNITED AIRLINES

Partager sur Facebook
Article Précédent :
LA MI-SEANCE A WALL STREET - Retour...
Article Suivant :
Wall Street cède, victime de la...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Apple   Chevron   Cours du petrole   Dollars   Dow jones   Etats unis   Nasdaq   New york   Petrole   Wall street   Adjudication   Google   Citigroup  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?