Démission du président de Foncière Logement, visée par la Cour des Comptes | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Patrimoine

Démission du président de Foncière Logement, visée par la Cour des Comptes

Jeudi 30 Avr 2009 à 16:32

Alain Sionneau, président de la Foncière Logement, une association chargée de favoriser la mixité sociale dont la gestion a été mise en cause par la Cour des Comptes, vient de démissionner de son poste, a-t-on appris vendredi de sources patronales concordantes.

Ancien président de la Fédération française du bâtiment (FFB), entre 1996 et 2002, M. Sionneau était un des représentants du Medef au sein de cette association créée en mars 2002 et gérée paritairement par le patronat et les syndicats.

La Foncière Logement a pour mission "l'acquisition de logements sociaux dans les communes ou les quartiers où l'offre locative sociale est insuffisante", et "la réalisation de programmes de logements locatifs" pour favoriser la mixité sociale dans les quartiers de renouvellement urbain.

Dans un rapport, la Cour des Comptes a critiqué plusieurs aspects de la gestion de Foncière Logement, notamment d'importantes rémunérations allouées à plusieurs administrateurs et un laisser-faire des tutelles.

Le 26 janvier dernier Jérôme Bédier, le nouveau président de l'Union d'économie sociale pour le logement (UESL), avait annoncé une réforme de la Foncière Logement. Celle-ci allait se doter d'un nouveau "modèle économique" et d'un nouveau mode d'attribution de ses logements financés par le 1% logement et le recours à des emprunts bancaires.

"Nous poursuivons le processus d'installation d'une véritable gouvernance des mandats Medef au sein du 1% logement. Dans ce cadre nous allons nommer de nouveaux mandataires le 7 mai", a déclaré un porte-parole de la principale organisation patronale interrogé par l'AFP.

Depuis sa création, la Foncière Logement a acquis environ 25.000 logements et ses investissements se montent à 5,5 milliards d'euros. A terme, la propriété de ses logements sera transmise aux caisses de retraite complémentaires du secteur privé.

La crise ouverte l'an dernier au sein du Medef, après un audit sur la gouvernance du 1% Logement, avait conduit Daniel Dewavrin à remettre sa démission de président de l'UESL et au licenciement de Jacques Creyssel, directeur général du Medef et d'Etienne Guéna, ancien responsable du secteur logement social du Medef.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Rencontre prochaine entre dirigeants...
Article Suivant :
VM Matériaux reprend une grande...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Patrimoine' »




Mots-clés : Crise   Euros   Logement   Retraite   Mixite  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?