PPR: chiffre d'affaires en repli dans un environnement "assez morose" | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

PPR: chiffre d'affaires en repli dans un environnement "assez morose"

Mardi 21 Avr 2009 à 19:41

Le groupe français de luxe et de distribution PPR a annoncé mardi avoir enregistré une baisse de son chiffre d'affaires pour le premier trimestre dans un "contexte de consommation assez morose".

Le groupe, qui se garde de faire des prévisions, a souligné "l'ENVIRONNEMENT extrêmement volatil", selon les propos de Jean-François Palus, directeur financier de PPR, lors d'une conférence téléphonique.

Propriétaire des enseignes de loisirs Fnac, d'ameublement Conforama, de vente à distance Redcats, du conglomérat CFAO, de l'équipementier sportif Puma et du groupe de luxe Gucci Group (Gucci, Boucheron, Yves Saint Laurent...), PPR a vu, sur les trois premiers mois de l'année, son chiffre d'affaires reculer de 2,6%, à 4,77 milliards d'euros, selon un communiqué.

A périmètre et taux de change comparables, le repli est de 4,9% par rapport au premier trimestre 2008.

Par activités, Conforama enregistre la baisse la plus importante du groupe, avec des ventes en chute de 10% à 709,8 millions d'euros. La chaîne de magasins a annoncé en février des suppressions de postes.

Redcats affiche un chiffre d?affaires en retrait de 5,4% à 866,6 millions d'euros. La Redoute, qui va elle aussi faire l'objet d'un plan social, poursuit son déclin aussi bien en France (-14%) qu?à l?international (-6%).

La société de vente à distance La maison de Valérie, propriété de Redcats, connaît aussi "une situation financière tendue" mais son activité devrait se poursuivre sans licenciements, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Cette société emploie 290 salariés à Vineuil (Loir-et-Cher).

Les ventes de la Fnac, où des suppressions de postes sont attendues, sont en recul de 4,5% à 979,9 millions d'euros. En France, l?enseigne enregistre une baisse de son activité de 4,5% malgré une progression des ventes via son site internet (+10%).

Le conglomérat CFAO voit ses ventes reculer de 2,6%, à 674 millions d'euros.

La branche de luxe Gucci Group, vache à lait de PPR, enregistre des ventes en hausse de 5% à 854,8 millions d'euros. Dans un "contexte de consommation assez morose", selon M. Palus, seule la marque Gucci tire son épingle du jeu avec une hausse de 10,6% de son chiffre d'affaires (567,1 millions d'euros), alors que Yves Saint Laurent dégringole de 5,4% (59,7 millions) et Bottega Veneta de 2,3% (103,7 millions d'euros).

Malgré un "environnement toujours aussi difficile", M. Palus a assuré qu'il n'y avait eu "aucune baisse de prix sur les marques de luxe" au premier trimestre.

Les ventes de Puma sont en progression de 3,6%, à 697,4 millions d'euros. Les ventes de la zone Amériques ont progressé de 11,2% tandis qu'elles sont en légère baisse en Asie-Pacifique ainsi qu'en Europe/Moyen-Orient/Afrique.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Faiveley: hausse du chiffre...
Article Suivant :
Haulotte: le chiffre d'affaires du 1T...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Consommation   Euros   Palus   Fnac   Conforama   Cfao   Puma   Gucci  
Sociétés citées dans cette news : CFAO   Environnement  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?