MORNING MEETING AOF FRANCE / EUROPE - Baisse attendue avec les financières | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

MORNING MEETING AOF FRANCE / EUROPE - Baisse attendue avec les financières

Mardi 08 Jul 2008 à 08:45

Les marchés actions européens s'apprêtent à repartir à la baisse dans le sillage des places américaines et asiatiques. Une nouvelle fois le repli devrait être emmené par les valeurs financières. Les investisseurs craignent que les sociétés américaines de refinancement des crédits immobiliers, Fannie Mae et Freddie Mac soient contraintes de lever de nouveau des fonds. A Paris, Peugeot a publié ses chiffres de ventes pour le premier semestre. Sur le marché pétrolier, le cours du baril de pétrole léger américain se stabilise à 141,65 dollars (+0,20%).

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe que le CAC 40 a dessiné hier un corps blanc de 37 points. Depuis cinq séances, l'indice évolue autour du seuil technique à 4320 points : ce niveau constitue la frontière entre un scénario optimiste (rebond technique vers 4400 puis 4540) et pessimiste (accélération baissière vers 4185). Les ingrédients pour une reprise sont présents (indicateurs survendus, pessimisme très marqué et présence des supports de moyen terme) mais l'absence d'un signal d'achat (figure de retournement haussière ou des volumes nourris) retarde une reprise durable. Enfin, il faut noter que la saison des résultats démarre aujourd'hui aux Etats-Unis. A cette époque du calendrier, une certaine prudence est habituellement observée. Dans cette optique, DayByDay conserve son opinion neutre.

Les valeurs à suivre

NEXITY

Nexity a annoncé hier que sa filiale Saggel avait décroché deux contrats dans le domaine des bureaux et actifs commerciaux, renforçant ainsi sa position sur le marché spécialisé de la gestion d'actifs immobiliers détenus dans le cadre d'OPCI. CAPNEXI OPCI, détenu à 60% par le fonds Captiva Capital Partners III et à 40% par Nexity, a confié à Saggel la gestion d'un ensemble de trois immeubles de bureaux de près de 17 000 m2 utiles. Le groupe Bayer, actuel propriétaire, restera locataire de 40% des surfaces à l'issue du processus de sala and lease back partiel.

ORPEA

Orpea, acteur de référence dans la prise en charge de la Dépendance, a enregistré un chiffre d'affaires pour le 1er semestre clos le 30 juin 2008 en hausse de 31% à 170,3 millions d'euros. Le groupe a relevé son objectif de chiffre d'affaires 2008 de 665 à 680 millions d'euros. Orpea indique également avoir d'ores et déjà assuré un potentiel de chiffre d'affaires d'un milliard d'euros à l'HORIZON 2011.

PEUGEOT

PSA Peugeot Citroên a annoncé une progression de 0,5% à 1 679 000 unités de ses ventes mondiales de véhicules au premier semestre. En prenant en compte les éléments détachés, les ventes progressent de 4,6% à 1 845 000 unités. Concernant ses perspectives, le constructeur automobile indique qu'il anticipe un ralentissement plus fort des marchés d'Europe de l'Ouest au second semestre, conduisant à une décroissance de ceux-ci de l'ordre de 4% sur l'ensemble de l'année 2008. Dans les zones de développement prioritaire, le groupe anticipe une croissance à deux chiffres des marchés sur l'année.

VALLOUREC

Vallourec a gagné 5,51% à 201,29 euros lundi à Paris. Les investisseurs ont profité d'un relèvement d'objectif de cours de Goldman Sachs sur le fabricant de tubes sans soudures pour racheter à bon compte. La semaine dernière, le titre a perdu 14,1% sur fond d'inquiétudes sur la capacité du secteur de la sidérurgie et de l'acier à relever ses tarifs. Lundi matin, le broker américain a battu en brèche cette hypothèse pour Vallourec. Le bureau d'études a relevé son objectif de cours sur le groupe français de 181 à 191 euros tout en réitérant sa recommandation Neutre.

Les chiffres macroéconomiques

Aujourd'hui, les investisseurs attendent les ventes en attente de logements et les stocks des grossistes pour le mois de mai aux Etats-Unis à 16h00.

Ce matin, l'euro cote 1,5691 face à la devise américaine.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont clôturé en nette hausse, dans le sillage de l'ouverture positive de Wall Street. Les investisseurs ont été rassurés par la chute du baril de brut sous la barre des 143 dollars ainsi que par le recul de l'euro face au billet vert. Cet effet devises a notamment profité à EADS qui a terminé en tête de l'indice vedette parisien. En revanche, les valeurs bancaires sont restées sous pression. L'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 1,80% à 4342,59 points. L'indice FTSE Eurofirst 80 a gagné 1,69% à 4 277,41 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains se sont retournés à la baisse en seconde partie de séance, une nouvelle fois lestés par les valeurs financières. La journée avait pourtant bien commencé grâce à la baisse du pétrole et à la spéculation sur une reprise des discussions entre Yahoo! et Microsoft. Les sociétés de refinancement des crédits immobiliers, Fannie Mae et Freddie Mac ont chuté. Selon Lehman Brothers, elles vont devoir lever de nouveau des fonds. Le Dow Jones a clôturé en baisse de 0,5% à 11231,96 points et le nasdaq composite s'est effrité de 0,09% à 2243,32 points.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
ANALYSE CLOTURE AOF - FRANCE / EUROPE...
Article Suivant :
Le CAC 40 au plus bas avec les...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Cac 40   Dollars   Dow jones   Etats unis   Euro   Euros   Freddie mac   Lehman brothers   Nasdaq   Wall street   Ama  
Sociétés citées dans cette news : Horizon   Vallourec   Peugeot   Orpea   CAC 40   Nexity  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?