BOURBON a cédé ses titres dans les sociétés de Rigdon | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Sociétés

BOURBON a cédé ses titres dans les sociétés de Rigdon

Mercredi 02 Jul 2008 à 08:39

Bourbon a annoncé la cession des titres détenus dans les sociétés de Rigdon. Les sociétés de Rigdon ayant été jusqu'à lors consolidées par mise en équivalence, la cession n'aura d'impact ni sur le chiffre d'affaires, ni sur l'excédent brut d'exploitation de Bourbon, a précisé le transporteur maritime. En revanche, comme annoncé précédemment, cette cession générera pour Bourbon sur le deuxième semestre une plus-value de cession d'environ 60 millions d'euros.

EN SAVOIR PLUS

ACTIVITE DE LA SOCIETE

Avec une offre qui repose sur deux divisions - services maritimes à l'offshore pétrolier et transport de vrac sec - Bourbon, un groupe d'origine réunionnaise, est l'un des leaders internationaux des services maritimes.

FORCES ET FAIBLESSES DE LA VALEUR

Les forces de la valeur

- Bourbon a achevé en beauté sa mutation de conglomérat diversifié en entreprise spécialisée sur les services maritimes.

- Le groupe bénéficie de la forte progression des résultats dans l'offshore et à des taux de fret toujours élevés dans le vrac.

- Le groupe a annoncé début 2006 un plan stratégique 2007-2010 marqué par 1,45 milliard d'euros d'investissements dans le maritime et par une croissance annuelle de 12 % du chiffre d'affaires, dont + 20 % dans l'offshore pétrolier.

Les faiblesses de la valeur

- La baisse des taux de fret se profile.

- Le groupe est désormais dépendant du dynamisme du marché de l'exploration - production pétrolière offshore. Un secteur soumis à l'évolution des cours du baril.

COMMENT SUIVRE LA VALEUR

L'évolution du titre est notamment liée au cours du pétrole. L'activité de sa branche offshore pétrolier dépend directement des projets d'investissement des compagnies pétrolières. Le marché salue la stratégie de recentrage dans l'offshore. Les analystes estiment que le groupe devrait bientôt générer dans ce métier des marges équivalentes à celles de la branche remorquage, actuellement plus élevés.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Pétrole et parapétrolier

Depuis cinq ans, de nouveaux grands consommateurs comme le Moyen-Orient et la Chine sont apparus avec une demande qui croît d'autant plus vite qu'ils subventionnent leurs prix domestiques. A côté de cette demande tendue, l'IAE (Agence internationale de l'énergie) souligne l'existence de plusieurs éléments négatifs pour l'offre de pétrole à venir. L'IAE considère, en effet, que la production des pays non membres de l'Opep devrait augmenter moins que prévu cette année, en s'accroissant seulement de 455000 barils quotidiens par rapport à l'an passé alors que l'agence tablait précédemment sur une progression de 680000 barils. Cela s'explique par des performances décevantes des champs pétrolifères de la mer du Nord, du Mexique et de certains gisements aux Etats-Unis. C'est pourquoi l'Opep, qui assure déjà près de 40% de l'approvisionnement mondial, sera sollicité.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
A SUIVRE AUJOURD'HUI - SODEXO
Article Suivant :
DASSAULT SYSTEMES se sépare d'une de...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Etats unis   Euros   Bourbon   Ca  
Sociétés citées dans cette news : Bourbon  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?