Résultats financiers pour l'année 2007: NicOx réalise des progrès significatifs dans ses programmes cliniques | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

Résultats financiers pour l'année 2007: NicOx réalise des progrès significatifs dans ses programmes cliniques

Lundi 03 Mar 2008 à 07:20

Sophia Antipolis, France. Le 3 mars 2008. www.nicox.com

NicOx S.A. (Euronext Paris : COX) annonce aujourd'hui ses résultats financiers pour l'année 2007 et donne une vue d'ensemble des activités de NicOx pendant cette période. NicOx annonce également aujourd'hui le lancement de deux larges études de Mesure Ambulatoire de Pression Artérielle (MAPA) (voir communiqué de presse séparé)

Evènements clés de l'année 2007:

- Initiation des deux études pivotales de phase 3 restantes pour le naproxcinod (études 302 et 303) et finalisation du recrutement pour l'étude 302

- Présentation des résultats de phase 3 du naproxcinod à l'"American College of Rheumatology" (étude 301) et de données relatives à une étude de Mesure Ambulatoire de la Pression Artérielle à l' " American Heart Association" (étude 104)

- Initiation d'une étude clinique de phase 2 preuve-de-concept conçue pour comparer la sécurité d'emploi et l'efficacité de PF-03187207 au Xalatan de Pfizer Inc

- Début du développement clinique pour le premier agent antihypertenseur donneur d'oxyde nitrique par Merck & Co., Inc.

- TPI 1020 : initiation d'une étude clinique de phase 2 preuve-de-concept dans la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO), suite aux premiers résultats prometteurs obtenus lors d'une étude clinique de phase 2a menée chez des fumeurs asthmatiques

- Ouverture d'un bureau NicOx aux Etats-Unis à Warren dans le New Jersey dédié aux Affaires Commerciales et aux Opérations Cliniques aux Etats-Unis

- Renforcement de l'équipe dirigeante de la Société avec le recrutement du Dr Pascal Pfister, en qualité de "Chief Scientific Officer" (CSO), et de Sanjiv Sharma au poste de Vice-Président des Affaires Commerciales

" Nous envisageons 2008 comme une année de transformation pour NicOx. Nous prévoyons de terminer le programme d'études pivotales de phase 3 du naproxcinod, y compris une analyse sur l'ensemble des données de pression artérielle en cabinet, en vue de la soumission d'une New Drug Application. pour le naproxcinod mi-2009. " a déclaré Michele Garufi, Président Directeur Général de NicOx. " A notre avis, le naproxcinod est très bien positionné face aux demandes réglementaires grandissantes, aux besoins du marché et son potentiel commercial a considérablement augmenté au cours de l'année 2007 en raison des difficultés subies par nos potentiels compétiteurs. "

Résumé Financier de l'année 2007

NicOx a constaté une augmentation significative de son chiffre d'affaires au cours de l'année 2007, lequel a atteint 20,6 millions d'euros contre 9,6 millions d'euros en 2006. Cette augmentation est principalement le résultat des paiements reçus de Merck & Co., Inc. et de Pfizer Inc. Les charges opérationnelles ont totalisé 57,8 millions d'euros en 2007 contre 36,3 millions d'euros en 2006. La majorité de ces dépenses est liée au développement de phase 3 du naproxcinod, le candidat médicament tête de série de NicOx, produit unique et premier composé de la classe des inhibiteurs de COX donneurs d'oxyde nitrique (CINOD) pour le traitement des signes et symptômes de l'arthrose. En 2007, la perte nette de NicOx a augmenté de 7,4 millions d'euros pour atteindre 32,1 millions d'euros contre 24,7 millions d'euros en 2006.

Au 31 décembre 2007, la Société disposait d'une trésorerie, d'équivalents de trésorerie et d'instruments financiers d'un montant de 172,8 millions d'euros contre 81,7 millions d'euros au 31 décembre 2006. Cette augmentation significative est principalement due à l'augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires réalisée en février 2007, dont le produit net s'est élevé à 120,7 millions d'euros.

" Nous avons observé une croissance contrôlée de nos dépenses opérationnelles pendant l'année 2007 et nous avons prévu au budget la poursuite de cette augmentation, laquelle est principalement due au développement clinique et aux coûts de préparation du lancement du naproxcinod " a déclaré Eric Castaldi Directeur Financier de NicOx. "Toutefois notre situation de trésorerie devrait nous permettre d'exploiter le potentiel unique du naproxcinod tout en explorant des opportunités au travers de composés à un stade de développement avancé, en vue d'atténuer les risques associés a notre stratégie de transformation vers une société pharmaceutique intégrée. Nous sommes fortement convaincus que NicOx commence l'année 2008 dans la position la plus forte que la société ait connu et nous envisageons le futur avec beaucoup d'optimisme. "

Des progrès considérables dans le programme clinique d'études pivotales de phase 3 du naproxcinod

Le développement clinique du naproxcinod par NicOx comprend des études de phase 3 conçues pour démontrer sa sécurité d'emploi, sa tolérabilité par les patients et son efficacité pour traiter les signes et symptômes de l'arthrose, en plus de l'absence d'effet néfaste sur la pression artérielle contrairement aux anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) existants.

Le programme de développement de phase 3 sur l'efficacité comprend 3 études pivotales conduites en vue d'une soumission auprès des autorités règlementaires aux Etats-Unis et en Europe :

- L'étude 301 menée chez des patients souffrant d'arthrose du genou, a obtenu des résultats positifs sur les paramètres d'efficacité et sur la pression artérielle qui ont été présentés en novembre 2007 au congrès de l'American College of Rheumatology (ACR). Une extension de cette étude ouverte de 52 semaines portant sur la sécurité d'emploi est maintenant terminée et les données en rapport avec cette extension sont en cours d'analyse.

- L'étude 302 menée chez des patients souffrant d'arthrose du genou a été initiée en avril 2007 aux Etats-Unis, et le recrutement de 1020 patients a été finalisé avec succès en décembre 2007. Les résultats sur l'efficacité et la sécurité sur 26 semaines sont attendus au troisième trimestre 2008.

- L'étude 303 menée chez des patients souffrants d'arthrose de la hanche a été initiée en juin 2007 aux Etats-Unis et en Europe. La fin du recrutement des patients est attendue pour le deuxième trimestre 2008, et les résultats sur l'efficacité et la sécurité sur 13 semaines pour le quatrième trimestre 2008..

Comme dans l'étude 301, la pression artérielle des patients au cours des études 302 et 303 est mesurée grâce à l'utilisation contrôlée et standardisée de la mesure de la pression artérielle en cabinet effectuée à chaque visite au centre de traitement. Dès la fin du programme d'études de phase 3, NicOx prévoit d'effectuer une analyse statistique prédéfinie de l'ensemble des données de pressions artérielles résultantes des trois études, laquelle devrait être terminée au quatrième trimestre 2008. NicOx projette la soumission d'une New Drug Application pour le naproxcinod à la FDA (United States Food and Drug Administration) pour mi-2009.

NicOx a précédemment terminé une étude clinique pour le naproxcinod, qui utilisait la technique de Mesure Ambulatoire de Pression Artérielle sur 24 heures visant à évaluer les profils de pression artérielle du naproxcinod chez des volontaires sains présentant une hypertension stable (étude 104). Les résultats de cette étude ont été présentés au congrès de l'American Heart Association (AHA) en novembre 2007. Aujourd'hui NicOx annonce l'initiation de deux études supplémentaires utilisant la technique de MAPA chez des patients souffrant d'arthrose. (Voir communiqué de presse séparé)

Damian Marron, Executive Vice President of Corporate Development chez NicOx, a déclaré: "Au delà du naproxcinod, notre technologie de libération d'oxyde nitrique a créé un large éventail de candidats-médicaments en phase 1 et 2, qui présentent des profils hautement différenciés et qui progressent rapidement dans leur développement clinique. Ces composés sont développés pour des maladies sérieuses et répandues, comme l'hypertension, le glaucome, et la BPCO, pour lesquelles il existe un réel besoin de médicaments améliorés. Selon nos prévisions des revenus considérables dans le moyen à long terme sont envisageable. "

Etude clinique de phase 2 preuve-de-concept du PF-03187207 pour le traitement du glaucome

En mars 2007, Pfizer a initié la première étude clinique de phase 2 preuve-de-concept pour le PF-03187207 aux Etats-Unis. Les premiers résultats pour cette étude sont prévus en avril 2008, suite à l'analyse des données. L'objectif de cette étude est de comparer la sécurité d'emploi et l'efficacité de PF-03187207 au Xalatan (latanoprost). Xalatan est un produit breveté par Pfizer, tête de série dans les ventes mondiales pour le glaucome, avec des ventes d'environ 1,6 milliards de dollars US en 2007. En janvier 2008, une seconde étude clinique de phase 2 preuve-de-concept a débuté au Japon. En février 2007, NicOx et Pfizer ont présenté les résultats précliniques prometteurs d'un composé prototype, donneur d'oxyde nitrique analogue de la prostaglandine F2-alpha, à l' "Association for Ocular Pharmacology and Therapeutics, 8th Scientific Meeting ".

NicOx et Pfizer ont également effectué des progrès importants dans leur principal accord de collaboration signé en mars 2006, qui accorde à Pfizer les droits exclusifs sur l'utilisation de la technologie de libération d'oxyde nitrique dans tout le domaine de l'ophtalmologie. Cette collaboration concerne plusieurs projets différents centrés sur les principales maladies oculaires et des résultats encourageants ont été observés pour le programme le plus avancé. Au cours de l'année 2007, NicOx a reçu de Pfizer 3,0 millions d'euros au titre du financement de la recherche de cette deuxième année de collaboration. Pfizer a ensuite signé la prolongation d'une année de la phase de recherche de cet accord, ce qui se traduira par le versement à NicOx de 3,0 millions d'euros supplémentaires au titre du financement de la recherche en mars 2008.

Initiation du programme clinique pour de nouveaux agents antihypertenseurs donneurs d'oxyde nitrique

En juillet 2007, le programme de développement de nouveaux agents antihypertenseurs donneurs d'oxyde nitrique est entré en phase clinique au travers de l'initiation de la première d'une série d'études planifiées dans le programme clinique pour le premier candidat-médicament sélectionné. Ces études cliniques sont réalisées dans le cadre d'un accord majeur liant NicOx et Merck & Co. Inc, portant sur les dérivés donneurs d'oxyde nitrique de plusieurs classes majeures d'agents antihypertenseurs. Merck et NicOx ont sélectionné le premier candidat en janvier 2007 et des études toxicologiques permettant la soumission d'un dossier d'IND (Investigational New Drug) ont été ensuite initiées. Le dossier d'IND a été déposé en mai 2007. Suite à la réalisation de ces étapes, NicOx a reçu, en 2007, 10 millions d'euros en paiement.

TPI 1020, passage en phase 2, étude clinique preuve-de-concept menée par Topigen

En novembre 2007, Topigen Pharmaceuticals Inc. a initié le traitement du premier patient souffrant de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive dans une étude de phase 2 preuve-de-concept du TPI 1020. Cette étude devrait fournir la première évaluation de l'activité potentielle de TPI 1020 dans les BPCO. TPI 1020 est un nouveau composé anti-inflammatoire respiratoire licencié par NicOx à Topigen.

En septembre 2007, de premiers résultats prometteurs ont été obtenus avec TPI 1020 lors d'une étude clinique de phase 2a chez des fumeurs asthmatiques. Ces résultats ont montré un bon profil de sécurité d'emploi et de tolérabilité pour TPI 1020, en plus de certains effets anti-inflammatoires, lesquels pourraient potentiellement être bénéfiques dans la BPCO. Topigen financera tous les coûts liés au développement ultérieur de ce programme et détient les droits de développement et de commercialisation du TPI 1020 aux Etats Unis ainsi que l'OPTION d'obtenir la licence des droits pour le reste du monde.

NCX 4016

NCX 4016 est un dérivé donneur d'oxyde nitrique de l'acide acétylsalicylique, qui a généré des résultats préliminaires encourageants chez des patients atteints de diabète de type 2 dans trois études cliniques. Le programme planifié pour NCX 4016 dans le diabète de type 2 a été mis en attente au cours de l'année 2007, suite à des résultats observés lors de tests in vitro avec le NCX 4015, un métabolite spécifique potentiel du NCX 4016. NicOx n'a pas reçu de résultats additionnels suggérant une préoccupation potentielle liée au NCX 4015.

Suite à une évaluation interne approfondie portant sur le calendrier et les coûts liés au développement de NCX 4016, la Société a décidé de ne pas poursuivre le développement de NCX 4016 et de concentrer ses ressources sur le développement du naproxcinod et des autres composés de son portefeuille.

Autres évènements marquants :

- En février 2007, NicOx a finalisé avec succès une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) des actionnaires, de 120,7 millions d'euros net. La demande totale d'actions nouvelles s'est élevée à 227 millions d'euros, avec par conséquent une offre souscrite 1,75 fois

- En novembre 2007, Orexo AB a acquis les droits relatifs au NCX 1510 au travers de sa fusion avec Biolipox AB (communiqué de presse d'Orexo du 23 novembre 2007). NCX 1510 est un médicament-candidat donneur d'oxyde nitrique pour le traitement des rhinites allergiques. Le développement clinique de phase 2a d'une formulation sous forme de spray nasal de ce composé utilisant la technologie du NLA d'Orexo a été complété. Orexo explore la possibilité d'un partenariat pour faire avancer le développement de son programme NLA, qui comprend d'autres candidats médicaments que le NCX 1510 de NicOx. Un partenariat potentiel et un développement ultérieur du programme NLA pourraient inclure NCX 1510, ou pourraient l'exclure pour se concentrer sur d'autres formulations de la technologie NLA d'Orexo.

- En octobre 2007, NicOx et Ferrer Grupo International ont conjointement présenté les résultats cliniques et précliniques issus de leur collaboration au 21ème Congrès Mondial de Dermatologie (21st World Congress of Dermatology)

- En juillet 2007, NicOx a recruté le Dr. Pascal Pfister en tant que " Chief Scientific Officer " (CSO). A ce poste, le Dr. Pfister reporte à Michele Garufi, Président Directeur Général, et est responsable de l'ensemble des activités de Recherche et Développement (R&D) de NicOx. Le Dr. Pfister apporte à NicOx son expertise et son leadership après une carrière de 19 ans au sein de Novartis & Sandoz

- En octobre 2007, NicOx a ouvert un bureau aux Etats-Unis à Warren, New Jersey, où la Société a établi ses départements dédiés aux Affaires Commerciales et aux Opérations Cliniques américaines. Cette ouverture a suivi le recrutement de Sanjiv Sharma en qualité de Vice-Président des Affaires Commerciales en avril 2007, maintenant à la tête de la filiale américaine. Sanjiv Sharma apporte sa grande expérience en marketing et management des ventes suite à ses précédentes positions chez Biovail Pharmaceutical Inc. et Sanofi-Aventis (et les sociétés qui l'ont précédée).

Résultats financiers au 31 décembre 2007 et 2006 :

Chiffre d'affaires

En 2007, le chiffre d'affaires de NicOx a augmenté de 11,0 millions d'euros pour atteindre 20,6 millions d'euros contre 9,6 millions d'euros en 2006. Cette augmentation significative résulte de la comptabilisation intégrale en chiffre d'affaires des montants suivants reçus en 2007 :

- 5,0 millions d'euros reçus en janvier 2007 de Merck suite à l'initiation des études toxicologiques sur le premier composé candidat au développement récemment sélectionné dans le cadre de l'accord signé avec Merck en mars 2006

- 1,0 million d'euros reçu en avril 2007 de Pfizer suite à la revue par la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis d'un dossier d'Investigational New Drug (IND) pour un nouveau médicament expérimental pour le traitement du glaucome développé dans le cadre de l'accord de collaboration signé en août 2004 entre Pfizer et NicOx

- 5,0 millions d'euros reçus en juillet 2007 de Merck suite à l'initiation de la première d'une série d'études cliniques planifiées sur le premier candidat médicament sélectionné, conformément à l'accord majeur liant les deux sociétés concernant le développement de nouveaux agents hypertenseurs donneurs d'oxyde nitrique utilisant la technologie brevetée de NicOx

Ces montants acquis par la Société au travers d'un engagement ferme de ses cocontractants, ont été reconnus immédiatement en chiffre d'affaires du fait que NicOx n'est pas impliqué dans les développements futurs des composés objets des accords de collaboration mentionnés ci-dessus.

Au cours de l'exercice 2007, NicOx a également reconnu en chiffre d'affaires les sommes suivantes initialement comptabilisées en produits constatés d'avance :

- 2,5 millions d'euros correspondant au paiement initial de 5,0 millions d'euros par Pfizer au titre d'une redevance pour l'accès exclusif à la technologie suite à la signature en mars 2006 d'un contrat accordant à Pfizer une option pour l'obtention d'une licence exclusive mondiale pour développer et commercialiser de nouveaux candidats-médicaments utilisant la technologie brevetée de NicOx dans le domaine de l'ophtalmologie

- 3,0 millions d'euros correspondant au financement de la recherche dans le cadre du contrat signé avec Pfizer en mars 2006 référencé ci dessus

- 3,8 millions d'euros correspondant au paiement initial de 9,2 millions d'euros reçu de Merck à la signature en mars 2006 d'un accord de collaboration portant sur de nouveaux candidats-médicaments antihypertenseurs

- 0,3 million d'euros correspondant au solde de l'étalement du paiement de licence et d'option d'un montant de 2 millions de dollars US reçus de la société Axcan suite à l'arrêt du développement du NCX 1000 en mai 2007

Les paiements initiaux indiqués ci-dessus suite à la signature des accords de collaboration avec Pfizer et Merck sont étalés à compter de mars 2006, sur les périodes d'implication active de NicOx dans les programmes de recherche et de développement prévues selon les termes des contrats correspondants. Les termes relatifs aux durées d'implication de NicOx dans ces programmes font l'objet de révisions périodiques si nécessaire. Les paiements de Pfizer reçus au titre du financement de la recherche sont eux étalés sur une période de 12 mois à compter de la date de facturation.

Charges opérationnelles

Les charges opérationnelles consolidées ont atteint 57,8 millions d'euros en 2007 contre 36,3 millions d'euros en 2006 et se répartissent au 31 décembre 2007 pour 80,4% en dépenses de recherche et développement et 19,6% en frais administratifs et commerciaux contre 78,7 % et 21,3% au 31 décembre 2006.

Les frais de recherche et de développement s'élèvent à 46,5 millions d'euros en 2007 contre 28,6 millions d'euros en 2006 (dont 2,2 millions d'euros affectés au coût des ventes en 2007 et 1,6 million d'euros en 2006). Ces frais sont essentiellement des dépenses de développement associées au développement de phase 3 du naproxcinod, telles que les dépenses liées aux collaborations externes avec les organismes de recherche clinique et fournisseurs impliqués dans les travaux de développement clinique du naproxcinod et de fabrication de ce composé. Actuellement, les coûts des ventes correspondent principalement aux coûts encourus par NicOx dans le cadre des prestations de recherche afférentes aux contrats signés avec Pfizer et Merck. La subvention d'exploitation provenant du crédit d'impôt recherche, présentée en réduction des dépenses de recherche et développement, s'est élevée à 3,9 millions d'euros en 2007 contre 1,2 million d'euros en 2006. Au 31 décembre 2007, NicOx employait 84 personnes en recherche et développement, contre 64 salariés au 31 décembre 2006.

Les frais administratifs et commerciaux s'établissent à 11,3 millions d'euros en 2007 contre 7,7 millions d'euros en 2006. Les frais généraux et administratifs représentent 3,2 millions d'euros en 2007 et correspondent principalement aux dépenses de personnel administratif, financier ainsi qu'aux rétributions et frais afférents aux mandataires sociaux, incluant les attributions d'options de souscription d'actions, d'actions gratuites et de bons de souscription d'actions. Ces frais incluent également les dépenses de structures telles que loyers, charges locatives et frais de maintenance (à l'exclusion de celles relatives aux activités de recherche et développement), les honoraires juridiques et comptables, et les autres charges administratives externes.

Les frais commerciaux s'élèvent à 8,1 millions d'euros en 2007 et correspondent aux dépenses relatives aux activités d'analyse de marché pour le naproxcinod, de " business development " et de communication. L'augmentation des frais commerciaux est également liée au recrutement de nouveaux employés suite à la création en 2007 d'un département commercial dont la fonction principale est de développer les stratégies commerciales pour le portefeuille de produits de NicOx. Au 31 décembre 2007, NicOx employait 33 personnes au sein de ses services généraux, administratifs et commerciaux, contre 25 salariés au 31 décembre 2006.

Perte opérationnelle

La perte opérationnelle s'établit à 37,2 millions d'euros au 31 décembre 2007 contre 26,7 millions d'euros au 31 décembre 2006. Cette augmentation résulte principalement de la forte croissance des dépenses opérationnelles, comme expliqué ci-dessus.

Autres résultats

Les produits financiers nets s'élèvent à 5,2 millions d'euros en 2007 contre 2,2 millions d'euros en 2006. Les produits financiers nets enregistrés ont bénéficié de l'augmentation de la trésorerie, des équivalents de trésorerie et des instruments financiers de la Société suite à l'augmentation de capital réalisée en février 2007.

La charge d'impôt sur le résultat comptabilisée par la Société en 2007 concerne principalement sa filiale italienne et s'est élevée à 0,1 million d'euros, contre 0,3 million d'euros en 2006.

Perte nette

La perte nette a augmenté de 7,4 millions d'euros en 2007 pour atteindre 32,1 millions d'euros, contre 24,7 millions d'euros en 2006. Cette progression de la perte nette consolidée reste limitée dans la mesure où la forte augmentation des dépenses opérationnelles a pu être, dans une large mesure, compensée par l'augmentation significative du chiffre d'affaires reconnu sur l'exercice, par l'impact sur les dépenses de recherche et développement du crédit d'impôt recherche en augmentation significative et par l'augmentation des produits financiers nets suite au placement du produit net de l'offre d'actions au public intervenue en février 2007.

Eléments du bilan et taux net d'utilisation de la trésorerie

Les dettes engagées par la Société sont principalement des dettes opérationnelles à court terme. Au 31 décembre 2007, ses dettes courantes s'élevaient à 19,9 millions d'euros, incluant 13,9 millions d'euros au titre de dettes payables aux fournisseurs et consultants externes, 2,5 millions d'euros au titre des taxes dues, 1,6 million d'euros au titre des rémunérations des salariés engagées dans leur principe, 1,5 million d'euros de produits constatés d'avance correspondant à des paiements reçus dans le cadre d'accords de collaboration, 0,3 million d'euros au titre des autres dettes et 0,1 million d'euros au titre de l'impôt exigible.

La Société n'a pas contracté d'emprunt au 31 décembre 2007.

Au 31 décembre 2007, les instruments financiers courants et non courants, la trésorerie et les équivalents de trésorerie de la Société s'élevaient à 172,8 millions d'euros, contre 81,7 millions d'euros au 31 décembre 2006. Cette augmentation significative des instruments financiers, de la trésorerie et des équivalents de trésorerie résulte principalement de l'augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires réalisée en février 2007 dont le produit net s'est élevé à 120,7 millions d'euros. La Société utilise ses actifs disponibles principalement pour couvrir les dépenses de recherche et développement, les frais relatifs au développement des relations avec des sociétés pharmaceutiques afin de favoriser de nouveaux partenariats, les frais généraux et administratifs et les frais de communication et de promotion.

Le taux net d'utilisation de la trésorerie, défini par référence au tableau des flux de trésorerie, représente la trésorerie nette consommée par la Société pour ses activités opérationnelles, en excluant les flux de trésorerie nets provenant de ses activités d'investissement et de financement. Le taux net d'utilisation de la trésorerie de la Société en 2007 a atteint 29,5 millions d'euros, contre 17,8 millions d'euros en 2006. Cette augmentation très significative du taux net d'utilisation de la trésorerie, nonobstant l'importante augmentation des paiements relatifs aux accords de collaboration et développement reçus par la Société pour un montant global de 14,0 millions d'euros en 2007, s'explique par l'augmentation significative des charges opérationnelles de la Société en 2007. La Société estime que son taux d'utilisation de trésorerie continuera d'augmenter de manière très soutenue au cours des prochains exercices, en raison des dépenses attendues de développements cliniques et de pré-commercialisation relatives à son candidat médicament naproxcinod actuellement en phase 3 de développement clinique.

NicOx S.A. (Bloomberg : COX: FP, Reuters : NCOX.PA), est une société biopharmaceutique orientée produit dédiée au développement de médicaments donneurs d'oxyde nitrique visant des domaines où il existe de réels besoins médicaux. NicOx applique sa technologie brevetée de libération d'oxyde nitrique dans le but de développer un portefeuille interne de Nouvelles Entités Chimiques (NEC) dans les domaines thérapeutiques des maladies inflammatoires et cardiométaboliques.

Les ressources sont concentrées sur le développement du naproxcinod, un NEC breveté et le premier composé de la classe des Inhibiteurs de COX Donneurs d'Oxyde Nitrique (CINOD, COX-Inhibiting Nitric Oxide-Donating), lequel est en phase 3 de développement clinique pour le traitement des signes et symptômes de l'arthrose, les résultats de ces études finales en phase 3 sont prévus en 2008.

Au delà du naproxcinod, NicOx possède un portefeuille de produits contenant de multiples NEC donneurs d'oxyde nitrique en développement clinique interne avec des partenaires, dont Pfizer Inc and Merck & Co., Inc., pour le traitement de maladies répandues et de maladies pour lesquelles il existe un réel besoin de médicaments améliorés, comme l'athérosclérose, l'hypertension, le glaucome, et la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO).

Le siège de NicOx S.A. se situe à Sophia-Antipolis, France. NicOx est une société cotée sur Euronext Paris (Compartiment B : Mid Caps).

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d'aléas et d'incertitudes, de sorte que les résultats effectifs pourraient différer significativement de ceux anticipés dans les dites déclarations prospectives.

Pour une description des risques et incertitudes de nature à affecter les résultats, la situation financière, les performances ou les réalisations de NicOx S.A. et ainsi à entraîner une variation par rapport aux déclarations prospectives, veuillez vous référer à la section " Facteurs de Risque " du Document de Référence déposé auprès de l'AMF et disponible sur les sites internet de l'AMF ( http://www.amf-france.org) et de NicOx S.A. ( http://www.nicox.com).

CONTACTS : http://www.nicox.com

NicOx: Karl Hanks - Director of Investor Relations and Corporate Communications - Tel +33 (0)4 97 24 53 42 - hanks@nicox.com

Investisseurs aux Etats-Unis - Burns McClellan : Lisa Burns - lburns@burnsmc.com

Juliane Snowden - jsnowden@burnsmc.com

Media aux Etats-Unis - FD : Jonathan Birt - Tel +1 212 850 56 34 - jbirt@fd-us.com

Media en Europe - Citigate Dewe Rogerson : David Dible - david.dible@citigatedr.co.uk

Sylvie Berrebi - Tel +44 (0)207 282 2949 - sylvie.berrebi@cititgatedr.co.uk - mobile : 44 7967 566 919

 
 
Exercice clos le 31 décembre  
 
 
   2007    2006  
         
   (en milliers d'E à l'exception des données par action)      
         
Chiffre d'affaires    20 620    9 630  
         
Coût des ventes    (2 151)    (1 605)  
Frais de recherche et développement    (44 345)    (26 966)  
Frais administratifs et commerciaux    (11 322)    (7 717)  
         
Perte opérationnelle    (37 198)    (26 658)  
         
Produits financiers nets    5 183    2 223  
         
Perte avant impôts sur le résultat    (32 015)    (24 435)  
Charge d'impôt sur le résultat    (129)    (261)  
         
Perte de l'exercice    (32 144)    (24 696)  
Revenant :          
- Aux actionnaires de la société    (32 144)    (24 696)  
- Aux intérêts minoritaires    -    -  
         
Résultat par action : résultat revenant aux actionnaires de la société    (0,69)    (0,69)  
         
Résultat dilué par action    (0,69)    (0,69)  
 
Exercice clos le 31 décembre  
 
 
       
 2007    2006  
 (en milliers d'E)      
ACTIF        
       
Actif non courant        
Immobilisations corporelles  2 720    1 900  
Immobilisations incorporelles  464    214  
Instruments financiers non-courants  14 402    -  
Subventions publiques à recevoir  5 264    1 521  
Autres actifs financiers  186    141  
Impôts différés  10    11  
Total actif non courant  23 046    3 787  
       
Actif courant        
Clients  2 224    2 142  
Subventions publiques à recevoir  133    708  
Autres actifs courants  2 564    1 670  
Charges constatées d'avance  3 083    1 362  
Instruments financiers courants  14 967    27 602  
Trésorerie et équivalents de trésorerie  143 444    54 138  
Total actif courant  166 415    87 622  
       
TOTAL ACTIF  189 461    91 409  
       
PASSIF        
       
Capitaux propres et réserves revenant aux actionnaires de la société        
Capital apporté  9 457    7 610  
Autres réserves  159 757    66 302  
Intérêts minoritaires  -    -  
Total des capitaux propres  169 214    73 912  
       
Passifs non courants        
Provisions pour autres passifs  201    118  
Impôts différés  120    110  
Location financement  19    34  
Total des dettes non courantes  340    262  
       
Passifs courants        
Provisions pour autres passifs  -    17  
Location financement  10    17  
Dettes fournisseurs  13 858    6 188  
Produits constatés d'avance  1 481    8 102  
Impôt exigible  51    209  
Dettes fiscales et sociales  4 197    2 702  
Autres dettes  310    -  
Total des dettes courantes  19 907    17 235  
       
TOTAL du PASSIF et des Capitaux propres  189 461    91 409  

Copyright Hugin

The appendixes relating to the press release are available on:

http://www.companynewsgroup.com/documents/PJ/CO/2008/1332[CN#133279]

Partager sur Facebook
Article Précédent :
NicOx initie deux importantes études...
Article Suivant :
SOLVAY: FOURNIER LABORATORIES IRELAND...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés : Dollars   Emploi   Etats unis   Euros   Fusion   Placement   Nicox   Sophia   Euronext   Mapa   Initiation   Pivotales   College   Rheumatology   Heart   Xalatan   Oxyde   Broncho   Pneumopathie   Obstructive   Bpco   Fumeurs   Warren   Sanjiv   Sharma   Garufi   Cinod   Symptomes   Arthrose   Composes   Genou   Technologie   Glaucome   Ophtalmologie   Topigen   Orexo   Etales   Exigible   Target   Burns   Companynewsgroup  
Sociétés citées dans cette news : Option   NicOx   Sanofi  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?